Espace public et appropriation citoyenne : conceptions, pratiques et revendications

Quand :
novembre 9, 2020 – novembre 11, 2020 Jour entier
2020-11-09T00:00:00-01:00
2020-11-12T00:00:00-01:00
Où :
Sào Carlos

Depuis douze ans, des chercheurs lusophones et francophones en urbanisme et aménagement du territoire ont établi des liens de coopération et d’échange, en organisant tous les deux ans des Dialogues franco-lusophones en aménagement et urbanisme. Les cinq premières éditions de ces rencontres se sont tenues alternativement en France et au Brésil : Paris (2011), São Paulo (2012), Lille (2014), Salvador de Bahia (2009, 2016), Tours (2018). Elles ont à chaque fois donné lieu à des publications d’ouvrages et de numéros spéciaux de revues.

Initialement limités à des échanges franco-brésiliens, ces dialogues – dialogos sont depuis 2016 ouverts à l’ensemble des chercheurs en Aménagement et urbanisme des deux aires linguistiques, luso – et francophone.

Pour l’édition 2020, nous proposons comme orientation d’ensemble le thème suivant :

« Espace public et appropriation citoyenne : ENJEUX, conceptions, Pratiques et revendications« 

Le colloque vise à poursuivre et à compléter l’effort de réflexion sur la relation espace – société -environnement (« naturel » et anthropisé) déjà mené par de nombreux chercheurs, selon une perspective interdisciplinaire, internationale et comparative. L’objectif est de rassembler des chercheurs ou praticiens intéressés par le croisement des questions urbaines et sociétales, et mobilisant les apports de l’ensemble des sciences humaines et sociales. Si par son objet même le champ disciplinaire du colloque relève principalement de l’urbanisme stricto sensu, conformément à l’esprit même des Dialogues, des contributions mobilisant les concepts, méthodes et fondements théoriques de disciplines telles que la géographie, l’économie, la sociologie, la planification territoriale, le droit et la gestion, les sciences de l’environnement, l’architecture et les sciences du projet sont souhaitées. Le colloque est donc totalement ouvert à ces disciplines, et ce d’autant plus qu’une abondante littérature nous montre que nombreuses sont les disciplines à avoir traité de la question de l’espace public, qui peut être abordée aussi bien dans une approche urbanistique que juridique, économique, sociologique, géographique, historique ou encore philosophique ; notamment, pour ce qui concerne cette dernière discipline, dans le prolongement des travaux de Jürgen Habermas car, finalement, il n’y a peut-être pas une si grande distance entre la vision du philosophe s’interrogeant sur l’espace public – ou la sphère publique – en tant que lieu symbolique de circulation des idées et espace de débat public, et l’analyse des espaces publics physiques qui dans leur matérialité permettent la circulation et/ou la rencontre des citoyens/citadins et des choses.