FRANCE – Make Our Planet Great Again, première conférence

Quand :
octobre 1, 2019 Jour entier
2019-10-01T00:00:00+02:00
2019-10-02T00:00:00+02:00
Où :
Musée du Quai Branly
37 Quai Branly
75007 Paris

La conférence sur le climat COP21 qui s’est tenue à Paris en 2015 a conclu un accord majeur engageant 195 États à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, s’appuyant sur les travaux des experts du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et reconnaissant l’impact des activités humaines sur l’évolution du système climatique. L’ambition ultime de l’Accord de Paris est de limiter le réchauffement planétaire dû à l’activité humaine à un niveau nettement inférieur à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et de faire des efforts pour atteindre même l’objectif de 1,5°C.

Le 1er juin 2017, en réponse à la décision des Etats-Unis de quitter l’Accord de Paris, le Président de la République française, Emmanuel MACRON, a appelé les chercheurs et les enseignants, les entrepreneurs, les associations et ONG, les étudiants et la société civile à se mobiliser et à rejoindre la France dans la lutte contre le changement climatique. En juillet, cet appel a été suivi par l’Allemagne, illustrant ainsi la volonté de la France et de l’Allemagne d’être à l’avant-garde de la lutte contre le changement climatique.

C’est ainsi qu’est née l’initiative internationale de recherche « Make Our Planet Great Again » (financée par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et le Bundesministerium für Bildung und Forschung (BMBF)), gérée par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Agence nationale de la recherche (ANR) pour tous les organismes français et par le Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD) en Allemagne. Dans le cadre de ce programme, les scientifiques sont invités à faire des recherches sur le fonctionnement du système terrestre, le changement climatique, le développement durable et la transition énergétique. Les défis mondiaux sont complexes et imbriqués par nature. Bien qu’une compréhension approfondie du système terrestre soit nécessaire, des questions clés comme la santé mondiale, l’alimentation, l’eau et l’énergie doivent également être étudiées d’un point de vue écologique, biologique, environnemental, social, technologique et économique. L’objectif premier est de proposer des stratégies d’atténuation et d’adaptation pour les sociétés, comme le prévoient les objectifs des Nations Unies en matière de développement durable. Cela implique le développement d’équipes de recherche de haut niveau, allant de projets de recherche fondamentale à des projets de recherche axés sur des solutions, réunissant des scientifiques d’envergure internationale. Pour répondre à ces défis, 55 projets associant des chercheurs étrangers et des équipes de recherche françaises et allemandes ont été sélectionnés.

Cette conférence lance officiellement le programme « MOPGA » en France et en Allemagne.