Archives octobre 2019

Café Scientifique « Séduction et Reproduction en Milieux Marins »

Café Scientifique avec Thierry Pérez au sein de la Bibliomaison le 24/10/2019 (Photo : Bureau du CNRS en Am. Sud)

À l’heure où les séries de slows ont disparu des discothèques, et que l’Homme considère que les réseaux sociaux seuls peuvent réduire la difficulté de trouver un (ou une) partenaire sexuel(le), il convient de montrer qu’il existe dans la nature des exemples pour lesquels il est bien plus compliqué d’assurer une descendance. Il existe même un monde, celui du silence, où bramer comme un cerf pour attirer une femelle n’est pas possible. Il existe même des êtres vivants capables de donner des milliers, des millions de descendants sans bouger le moindre membre.

La conférence de Thierry Pérez, organisée le 24 octobre 2019 au sein de la Bibliomaison du consulat de France de Rio de Janeiro, nous a amené à la découverte de l’inventivité de représentants de la biodiversité marine et nous a présenté des exemples d’arts de la séduction et/ou de la reproduction chez de nombreuses espèces. Ces méthodes sont empruntées à nos plus proches cousins vertébrés, adeptes des parades amoureuses, mais aussi à nos plus lointains parents qui ont développé des stratagèmes reproductifs ayant évolué depuis plus de 500 millions d’années. De la nage du mérou, à la méthode « sneaker » du poisson lune en passant par la danse de la cellule charriante des éponges et la parade des requins, cette conférence a permis d’étudier et de mieux connaitre ce qui se passe sous la mer de manière ludique. La conférence a réuni près de 40 personnes. Le public, curieux et conquis, a pu interagir avec Thierry Pérez dans une session de questions/réponses à la suite de cette présentation.

 

A propos du directeur de recherche, Thierry pérez :

Thierry Pérez est Directeur de Recherche au CNRS au sein de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE). Il est spécialisé dans l’étude d’un groupe d’organismes présents dans toutes les mers du monde –les éponges–, ce qui le conduit à travailler dans le monde entier. Depuis de nombreuses années, il mène ses recherches au Brésil dans le domaine de la biodiversité des éponges. Il est aujourd’hui directeur du Laboratoire International Associé franco-brésilien MARRIO créé en 2013, résultat de collaboration entre le CNRS, l’UFRJ et l’UERJ.


Symposium CNRS/FIOCRUZ « A Health Cooperation Agenda »

La Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) est une institution de recherche et de développement en sciences biologiques fondée par l’éminent épidémiologiste Oswaldo Cruz, à Rio de Janeiro, Brésil. Elle est considérée comme l’une des principales institutions de recherche en santé publique au monde. Fiocruz produit et partage des connaissances et des technologies pour promouvoir la santé et la qualité de vie.

Le Fiocruz et le CNRS ont organisé du 16 au 18 octobre à Rio de Janeiro un colloque intitulé  » Un agenda de coopération sanitaire « . L’événement s’est ouvert par la signature par la présidente de Fiocruz, Nísia Trindade Lima et la directrice du bureau du CNRS en Amérique du Sud, Olga Anokhina, d’un accord de coopération technique, scientifique et technologique entre les deux institutions.

Signature de l’accord de coopération par la présidente de la Fiocruz, Nísia Trindade Lima et la directrice du bureau du CNRS en Amérique du Sud, Olga Anokhina (Photo : Peter Ilicciev – Fiocruz)

La signature du mémorandum a été suivie d’une conférence de Paulo Buss, pédiatre, sanitariste et coordinateur général du Fiocruz Global Health Center (Cris / Fiocruz).

Le colloque a duré 3 jours et a réuni des chercheurs de Fiocruz et du CNRS. Il a été divisé en quatre thèmes :

  • Santé environnementale, santé humaine et biodiversité ;
  • Les questions de santé mondiale, les migrations et les épidémies mondiales ;
  • L’accès aux soins de santé et aux systèmes de santé, aux politiques publiques et aux soins des populations vulnérables ;
  • Partager des expériences en matière de bases de données sur la santé, de parcours de soins et de bioéthique.

Cet événement s’inscrivait dans le cadre des célébrations du 120e anniversaire de Fiocruz et du 80e anniversaire du CNRS. Il visait à renforcer le partenariat entre les deux institutions et à créer de nouvelles possibilités de collaboration scientifique.

Gustavo Matta (Chercheur en santé publique à la Fiocruz), Jean-Paul Guilhaumé (Consul français à Rio de janeiro), Nísia Trindade Lima (Présidente de la Fiocruz,), Olga Anokhina (Directrice du bureau du CNRS en Amérique du Sud) , Wilson Savino (Coordination des Relations Internationales et Nationales de la Fiocruz), Paulo Buss (Professeur émérite à la Fiocruz), Marie Gaille (Directrice Adjointe Scientifique CNRS-INSHS) (Photo : Peter Ilicciev – Fiocruz)

 


Fund It : Le portail des appels à projets EUROPEENS et INTERNATIONAUX de la recherche en SHS

Inscrite dans le Plan national pour les SHS de juillet 2016 promu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI, Les S.H.S., un investissement pour l’avenir), la plateforme fund┋it a été conçue et développée par la fondation Réseau Français des Instituts d’Études Avancées (RFIEA) dans le cadre de l’Alliance Athéna. Elle a bénéficié d’un partenariat avec la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et du soutien du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

Le portail « Fund It » centralise sur un site unique en ligne tous les financements et séjours de recherche accessibles aux chercheurs en sciences humaines et sociales:

  • séjours de recherche en France;
  • séjours de recherche à l’étranger;
  • tous les appels à projets en cours pour obtenir des financements pour une recherche individuelle;
  • tous les appels à projets en cours pour obtenir des financements pour une recherche collaborative.

« Fund it » s’adresse aussi bien aux chercheurs, aux post-doctorants et aux doctorants en fin de thèse, qu’ils soient français ou étrangers.

Le site : https://fundit.fr/fr


Café Scientifique à Rio de Janeiro : Thierry Pérez

À l’heure où les séries de slows ont disparu des discothèques, et que l’Homme considère que les réseaux sociaux seuls peuvent réduire la difficulté de trouver un (ou une) partenaire sexuel(le), il convient de montrer qu’il existe dans la nature des exemples pour lesquels il est bien plus compliqué d’assurer une descendance. Il existe même un monde, celui du silence, où bramer comme un cerf pour attirer une femelle n’est pas possible. Il existe même des êtres vivants capables de donner des milliers, des millions de descendants sans bouger le moindre membre. Cette conférence vous emmènera à la découverte de l’inventivité de représentants de la biodiversité marine et vous présentera quelques exemples d’arts de la séduction et/ou de la reproduction. Ils pourront être empruntés à nos plus proches cousins vertébrés, adeptes des parades amoureuses, mais aussi à nos plus lointains parents qui ont développés des stratagèmes reproductifs ayant évolué depuis plus de 500 millions d’années. De la parade des mérous à la danse de la cellule charriante des éponges, quelle sera la stratégie de reproduction la plus séduisante.

A propos du directeur de recherche, Thierry pérez :

Thierry Pérez est Directeur de Recherche au CNRS au sein de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE). Il est spécialisé dans l’étude d’un groupe d’organismes présents dans toutes les mers du monde –les éponges–, ce qui le conduit à travailler dans le monde entier. Depuis de nombreuses années, il mène ses recherches au Brésil dans le domaine de la biodiversité des éponges. Il est aujourd’hui directeur du Laboratoire International Associé franco-brésilien MARRIO créé en 2013, résultat de collaboration entre le CNRS, l’UFRJ et l’UERJ.


Make Our Planet Great Again (MOPGA) – Post Doc

Les Ministères de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE), et de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) mettent en place un programme pour accueillir des chercheurs post-doctorants souhaitant effectuer leurs recherches en France sur les sciences du système Terre ; les sciences du changement climatique et de la durabilité ; la transition énergétique dans le cadre du programme Make Our Planet Great Again (MOPGA).

Les chercheurs étrangers ayant un diplôme de doctorat peuvent candidater à cet appel à projet en fournissant dans leur dossier de candidature une lettre d’engagement de l’établissement d’accueil.

Les établissements recevant les chercheurs sélectionnés recevront un financement d’un montant de :

  • 75 000€ afin de recruter le post-doctorant sur une période de 18 mois ;
  • 50 000€ afin de recruter le post-doctorant sur une période de 12 mois ;
  • 25 000€ afin de recruter le post-doctorant sur une période de 6 mois.

Trois grands domaines de recherche figurent au rang des priorités : les sciences du système terrestre, les sciences du changement climatique et de la durabilité et la transition énergétique.

Date de clôture de l’appel : 4 Novembre 2019

Plus d’informations sur le site de Campus France : https://www.campusfrance.org/fr/financement-de-contrats-pour-les-post-doctorants


EXPOSITION « ¡ECLIPSES SOLARES EN ARGENTINA! »

À l’occasion des deux éclipses totales de Soleil observables en Argentine et au Chili en 2019 et 2020, l’Institut d’astrophysique de Paris a contribué à réaliser une exposition consacrée à ces phénomènes. Elle a été inaugurée le 12 mai 2019 au Planétarium de Buenos Aires, et circule à travers l’Argentine jusqu’en 2020.

Une éclipse totale de Soleil est l’un des phénomènes naturels les plus spectaculaires auxquels il soit possible d’assister. Au moment où la Lune passe devant le Soleil et recouvre précisément le disque solaire, la lumière de notre étoile est masquée et la nuit tombe brusquement pour quelques minutes, en pleine journée. Il est alors possible d’observer la couronne solaire et d’apercevoir quelques étoiles et planètes. Alors qu’une éclipse totale de Soleil est un évènement rare à un endroit donné sur la Terre, deux évènements ont été et seront observables depuis l’Argentine et le Chili, successivement le 2 juillet 2019 et le 14 décembre 2020. Ces deux éclipses sud-américaines sont de grands évènements astronomiques et populaires, accessibles à des millions de personnes.

À cette occasion, une exposition intitulée « ¡Eclipses solares en Argentina! » présente au public des images d’éclipses et transmet des informations pour comprendre et observer ces phénomènes. L’exposition fut réalisée par l’Institut d’astrophysique de Paris (IAP), l’Institut Français d’Argentine, l’Instituto de Astronomía y Física del Espacio et la Délégation générale de l’Alliance Française en Argentine, avec l’aide de l’Ambassade de France en Argentine et de l’Observatoire de Paris. L’exposition a été inaugurée le 12 mai 2019 au Planétarium de Buenos Aires, où sont également diffusés des films d’éclipses réalisés par l’IAP. L’exposition est, depuis, présentée dans divers lieux en Argentine jusqu’en 2020.

Retrouver plus d’informations et le calendrier des expositions ici : http://www.iafe.uba.ar/expoeclipses/


Symposium CNRS FioCruz «A Health Cooperation Agenda» à Rio de Janeiro

La Fiocruz promeut, du 16 au 18 octobre, le Symposium « A Health Cooperation Agenda ». Cet événement, ouvert au public, marque la signature d’un protocole de coopération technique, scientifique et technologique entre le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Fondation Oswaldo Cruz. Le Symposium, qui se tiendra au Salon international de l’École nationale de santé publique (Ensp/Fiocruz), vise à renforcer le partenariat entre les deux institutions et à créer des opportunités de collaboration scientifique entre chercheurs à travers des débats sur des thèmes et des agendas de recherche dans le domaine des sciences humaines. L’événement s’inscrit dans le cadre du 120ème anniversaire de la Fiocruz et du 80ème anniversaire du CNRS.

Le colloque réunira des chercheurs de la Fiocruz et du CNRS autour de quatre thèmes : santé environnementalesanté humaine et biodiversité ; enjeux sanitaires mondiaux, migrations et épidémies mondiales ; accès aux systèmes de santé, politiques publiques et prise en charge des populations vulnérables ; et partage d’expériences : enjeux du partage des données, parcours sanitaires et bioéthique. A la fin du Symposium, à partir des contributions des intervenants, une publication conjointe sera faite.

La table d’ouverture et la cérémonie de signature de l’accord de coopération se tiendront à huis clos à la résidence officielle de la Fiocruz en présence de la présidente de la Fiocruz, Nísia Trindade Lima, et de la directrice du bureau sud-américain du CNRS à Rio de Janeiro, Olga Anokhina. La conférence d’ouverture sera donnée par Paulo Buss, pédiatre, sanitariste et coordinateur général du Centre pour les relations internationales en santé (Cris / Fiocruz).

Parmi les autres intervenants figurent le professeur de l’Université de Paris, Claude-Oliver Doron, le chercheur du spécialiste de la géographie de la santé au CNRS sur les inégalités sociales et spatiales, Anne Cécile Hoyez, la chercheuse du spécialiste des politiques publiques de santé humaine et des systèmes de santé au CNRS, Monika Steffen et le coordinateur du Centre pour l’intégration des données et connaissances en santé (Cidacs/Fiocruz), Maurício Barreto.

Plus d’infos sur le programme : http://www.cnrsrio.org/%C3%A9v%C3%A8nement/symposium-cnrs-fiocruz/

Site de la FioCruz : www.fiocruz.br/simpósio-fiocruz-cnrs

Site de l’INSHS : http://www.inshs.cnrs.fr/fr/evenement/symposium-health-cooperation-agenda


Appel d’offres CNRS-Inserm ATIP-Avenir 2020

Le programme ATIP-Avenir est un programme de soutien aux jeunes chercheurs pour les aider à constituer une équipe autonome dans les domaines des sciences de la vie et de la santé.

Depuis leur création en 1990 et 2000 respectivement, les deux programmes ATIP (Action thématique incitative sur programme) au CNRS et Avenir à l’Inserm, ont permis à plus de 400 chercheurs (234 pour le CNRS, 172 pour l’Inserm) de constituer leur propre équipe de recherche dans les domaines des sciences de la vie et de la santé. Le programme ATIP-Avenir a débuté en 2009 suite à la fusion des programmes ATIP de l’INSB du CNRS et Avenir de l’Inserm, afin d’aider de jeunes chercheuses et chercheurs en biologie à devenir autonomes.

Les objectifs du programmes sont :

  • Permettre à des jeunes chercheurs de mettre en place et d’animer une équipe
  • Promouvoir la mobilité
  • Attirer dans les laboratoires français de jeunes chefs d’équipes de haut niveau

La date limite de dépôt est le 18 novembre 2019.

La page Atip-Avenir : http://www.insb.cnrs.fr/fr/atip-avenir

La page appels à candidatures : https://www.insb.cnrs.fr/fr/appels-a-candidature


10ème Appel à candidatures pour les Chaires Franco-Brésiliennes de l’Etat de Sao Paulo 2020

L’Université de São Paulo (USP), l’Université d’Etat de Campinas (UNICAMP) et l’Université d’Etat de São Paulo « Júlio de Mesquita Filho » (UNESP), en partenariat avec le Consulat Général de France à São Paulo/Institut Français du Brésil (IFB), lancent, pour la dixième année consécutive, un appel à candidatures dans le cadre du programme de « Chaires Franco-Brésiliennes dans l’Etat de São Paulo ».

A destination des enseignants-chercheurs et chercheurs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche français, publics ou privés, ces chaires visent aussi bien à appuyer des collaborations naissantes ou des projets portant sur des thématiques émergentes qu’à conforter le développement de coopérations d’excellence déjà établies.

Co-dirigées avec un professeur référent brésilien, elles constituent une excellente opportunité pour développer et structurer les collaborations entre organismes français et les Universités de l’Etat de São Paulo au travers d’actions de recherche, d’enseignement et de divulgation scientifique.

Les dossiers de candidature pour l’année 2020 devront être déposés avant le 1er décembre 2019, selon les modalités indiquées dans l’appel à candidature disponible sur le site du Consulat de São Paulo


No widget added yet.