Archives mai 2020

Les appels à projets en cours des programmes ECOS Nord/Sud

Les porteurs de projets désireux de candidater au programme Ecos Nord ou Sud ont jusqu’au :

  • 29 mai pour l’Uruguay (Sud),
  • 10 juin pour le Chili (Sud),
  • 21 juin pour l’Argentine (Sud),
  • 12 juin pour la Colombie (Nord);

pour envoyer leur dossier.

L’objectif du programme est d’amorcer ou de développer la coopération scientifique et les relations entre les centres de recherche et universités françaises, et sud-américaines, à travers le soutien à des projets communs de recherche d’excellence pour une durée de trois ans.

Plus d’informations sur le site du programme : http://www.univ-paris13.fr/cofecub-ecos/


La veille – CNRS Amérique du Sud (Semaines du 18/05/2020 au 29/05/2020)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • 22/05/2020

    La journée internationale de la biodiversité a été célébrée le 22 mai. Cette fête, créée par les Nations Unies (ONU), vise à sensibiliser la population mondiale à l’importance de la diversité biologique et à la nécessité de protéger la biodiversité dans tous les écosystèmes de la planète. Lire l’article

  • 26/05/2020

    La Commission européenne a communiqué les noms des candidats retenus dans le cadre du programme Marie Skłodowska-Curie Actions (MSCA) Innovative Training Networks. Voir les lauréats

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio

    Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique

  • 19/05/2020
    Academia Ciencia Joven en Casa est un programme online de la Fundación Ciencia Joven qui fait la vulgarisation de l’ingénierie et des sciences auprès des jeunes de 14 à 18 ans. L’Argentine, le Chili, l’Uruguay et le Paraguay sont impliqués dans le projet. Voir le tweet
  • 22/05/2020
    L’AUF débloque un million d’euros pour soutenir les initiatives universitaires liées à la COVID-19. Plusieurs pays de la région sont concernés. Lire l’article
  • 28/05/2020
    L’institut des Amériques et l’UMI iGlobes proposent une version anglaise de leur site dédié au Covid-19 aux Amériques et à ses conséquences vus par les chercheurs en Sciences Humaines et Sociales. Voir le site

Argentine

  • 21/04/2020
    Roberto Salvarezza, ministre de la Science, Technologie et Innovation, a visité l’Institut de recherche biomédicale sur les rétrovirus et le sida (INBIRS). À cette occasion, la province de Buenos Aires a reçu un don de 10 000 kits « COVIDAR IgG » : test sérologique développé par les chercheurs de la Fundación Instituto Leloir (IDF) et du CONICET, qui permet de déterminer si une personne possède des anticorps contre le coronavirus SRAS-CoV-2 à partir de l’analyse d’échantillons de sang. Lire l’article

Brésil

  • 20/05/2020
    Chercheur au sein de la Fiocruz, Manoel Barral Netto explique l’importance du dépistage de la maladie dans les différentes phases de la pandémie. Lire l’article
  • 25/05/2020
    L’institut Serrapilheira s’est doté d’un nouveau conseil scientifique Scientifc Advisory Board qui contribuera à la planification stratégique des nouvelles actions de l’institut et à la promotion d’une science brésilienne d’excellence, transparente et diversifiée. Lire l’article
    La Fiocruz fête ses 120 ans ! À cette occasion la Fiocruz a réalisé un webinaire en invitant les acteurs majeurs de la science au Brésil et à l’international. Voir l’événement
  • 27/05/2020
    Analyse du « double choc du Covid-19 sur une petite communauté d’Amazonie brésilienne » par François-Michel Le Tourneau, géographe, directeur de recherche au CNRS affecté à l’UMI iGLOBES. Lire l’article
  • 29/05/2020
    Le 3e appel à projet de la Fondation Serrapilheira sélectionne 23 jeunes chercheurs. Les scientifiques recevront chacun jusqu’à 100 000 R$ à investir dans leurs projets de recherche fondamentale. Lire l’article

Chili

  • 20/05/2020
    Les observations effectuées avec le Very Large Telescope (VLT) de l’Observatoire européen pour l’hémisphère sud (ESO) au Chili ont révélé les signes révélateurs de la naissance d’un système planétaire. Autour de la jeune étoile AB Aurigae se trouve un disque dense de poussière et de gaz dans lequel les astronomes ont repéré une structure en spirale proéminente avec une « torsion » qui marque le site où une planète pourrait se former. Cette structure observée pourrait être la première preuve directe de la naissance d’une planète. Lire l’article
  • 27/05/2020
    Près de cinq mois après sa création, l’ANID (Agence Nationale de Recherche et Développement), institution créée en remplacement du Conicyt et sous tutelle du nouveau ministère de la Science, Technologie, Connaissance et Innovation, a réalisé le 27 mai son premier compte-rendu public. Lire l’article

Colombie

  • 21/05/2020
    La Colombie a terminé à la première place du Global Big Day (pour la 4e année consécutive), un concours de comptage d’oiseaux organisé dans le monde entier le 9 mai. Avec un total de 1 440 espèces observées, la Colombie dépasse ainsi le Pérou, l’Équateur et le Brésil. Cette initiative du Cornell Lab of Ornithology (Cornell University) vise à sensibiliser les populations à la préservation des oiseaux dans le monde. Lire l’article

Équateur

  • 19/05/2020
    L’Équateur et l’Espagne ont approuvé le financement de sept projets de développement pour étudier les effets de COVID-19. Ces projets, d’une valeur de 1 212 000 euros, seront mis en œuvre au cours de l’année 2020 et se concentreront principalement sur des actions visant à soulager les situations économiques et sociales résultant de l’urgence sanitaire. Lire l’article

Guyane

  • 18/05/2020
    En raison de la crise sanitaire, l’École Thématique MANGROVE(S) prévue en octobre 2020 à Awala-Yalimapo est reportée à l’année 2021. Les nouvelles dates seront indiquées dès qu’elles seront connues et les pré-inscriptions restent ouvertes. Lire l’article
  • 19/05/2020
    La dernière lettre d’informations du Labex CEBA est sortie. Parmi les sujets traités sont maladies infectieuses, savanes de Guyane, biodiversité négligée, champignons… Voir la lettre
  • 28/05/2020
    Découvrez le travail de médiation scientifique, réalisé dans le cadre d’un stage de Master de la Faculté de Sciences de Montpellier à la « Canopé des Sciences » en Guyane. Voir la vidéo

Paraguay

  • 20/05/2020
    Le Conacyt lance l’appel à projet Misiones tecnologicas dont l’objectif est de soutenir les entreprises ou groupes d’entreprises ayant un potentiel d’innovation et d’internationalisation qui favorisent les liens avec des entreprises ou des marchés extérieurs. Voir l’appel à projet
  • 26/05/2020
    La 18e édition du Prix national scientifique pour la jeunesse Pierre et Marie Curie est ouverte au Paraguay. Cette distinction vise à encourager les jeunes à appliquer et à diffuser la méthodologie scientifique. Voir l’appel à projet

Pérou

  • 16/05/2020
    Les moyennes et les grandes entreprises de divers secteurs productifs, les universités, les centres d’innovation, entre autres entités, pourront développer des projets d’innovation conjoints grâce au fonds de cofinancement de 1,5 million de soles maximum qui sera accordé par le programme Innóvate Perú du ministère de la Production, dans le cadre de son concours Projets d’innovation conjoints. Lire l’article
  • 28/05/2020
    Après un premier appel à projets qui a reçu une forte mobilisation (plus de 600 projets dont 29 retenus), le Conseil national de la science, de la technologie et de l’innovation technologique (Concytec) ouvre un second appel qui offre jusqu’à 5,5 millions de soles pour financer des projets de chercheurs et d’innovateurs technologiques pour surmonter les défis liés au covid-19. Lire l’article

Uruguay

  • 20/05/2020
    Des chercheurs de l’Udelar publient les premiers travaux sur le SRAS-CoV-2 réalisés par des scientifiques uruguayens dans une revue scientifique internationale. Lire l’article
  • 26/05/2020
    Le consortium formé par ATGen, l’Institut Pasteur de Montevideo et l’Université de la Republica recevra la subvention UYU 8.000.000 pour le développement du kit capable de détecter les anticorps du COVID-19. Lire l’article

Cycle de l’humanité virtuelle – 2e rencontre

La deuxième réunion du Cycle 2020 des Humanités virtuelles se tiendra le 28 mai (19h-21h). Organisé en collaboration avec la BiblioMaison/Consulat de France, l’Atelier des Humanités pose la question et le défi de la solidarité au centre de l’attention dans le cadre de la pandémie du Covid-19. S’il est clair que, dans une société qui excelle dans l’individualisme, les questions d’injustice sociale ont tendance à être méprisées et les fragilités de l’être humain négligées, en ces temps d’urgences économiques et sanitaires, les questions de justice et d’accès aux soins apparaissent comme des urgences, comme le montrent les initiatives communautaires et les campagnes publiques et même privées dans le monde entier. Cependant, outre les formes d’assistance mutuelle en période d’exception et avec une « période de validité » conditionnée par la pandémie actuelle, la solidarité de justice et de soins peut être considérée comme une orientation individuelle et sociale, comme les fondements mêmes de la vie sociale, politique et économique – et même comme la source même du sens de l’existence individuelle.

Avec la participation de Natália Fazzioni, de la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), et Thiago Panica Pontes, de l’Université fédérale de Paraíba (UFPB), et en comptant également sur une interview inédite du sociologue français Serge Paugam (Directeur de recherche au CNRS / Directeur d’études à l’EHESS), un débat sur plusieurs questions sera organisé : la solidarité peut-elle être une ligne directrice capable de renouer le nœud entre l’économie et la vie, la démocratie et l’économie ? Parviendrons-nous à reconstruire la solidarité publique et privée, à renforcer le rôle de l’État en tant qu’organisateur de la justice, des droits et de la protection sociale, ainsi que celui des associations en tant que pratiques de coopération et de soins vécues et quotidiennes ? Face à la pandémie, y aura-t-il non seulement une prise de conscience de nos inégalités et de nos vulnérabilités, mais aussi une issue à notre isolement social vers la construction d’une société plus juste et plus solidaire ?

Inscription obligatoire:
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdkSWyi8ZyzlqKIqH1GmuaC9uWVjAhLqMq0s1tO0JfRmJ4VCg/viewform

Date : 28 mai (jeudi)

Horaire : de 19h à 21h (heure Brésil)

Local : Zoom (lien disponible lors de l’inscription)

Plus d’information sur la page de l’événement


La Fiocruz fête ses 120 ans !

La FIOCRUZ (Fundação Oswaldo Cruz) a fêté ses 120 ans le 25 mai 2020. Inspirée de l’Institut Pasteur à Paris avec lequel elle collabore depuis près d’un siècle, la FIOCRUZ a vu le jour en 1900 grâce au médecin et épidémiologiste brésilien Oswaldo Cruz. Son objectif premier était de répondre à la crise sanitaire et d’élaborer des vaccins pour combattre la pandémie de peste bubonique.

Depuis sa création, la FIOCRUZ a une très longue et fructueuse histoire de coopération avec la France et le CNRS. Cette longue amitié entre le CNRS et la FIOCRUZ a été scellée par un nouvel accord en octobre 2019 qui vise à renforcer le partenariat entre ces deux institutions et à promouvoir les recherches conjointes dans le domaine de la santé (voir la Newsletter n°6).

La FIOCRUZ est sans conteste la plus grande institution de recherche et développement en sciences biologiques et médicales d’Amérique du Sud et est, par ailleurs, la seule institution brésilienne faisant partie du réseau mondial Pasteur.

Récemment, le laboratoire Respiratory Viruses and Measles de l’Institut Oswaldo Cruz (IOC/Fiocruz) a été désigné comme un laboratoire de référence par l’Organisation Mondiale de la Santé pour lutter contre le Covid-19 dans les Amériques. Le laboratoire, qui a rejoint le réseau des laboratoires spécialistes de l’OMS pour le Covid-19, va ainsi commencer à réaliser des tests pour diagnostiquer la maladie dans la région.

La FIOCRUZ, qui emploie actuellement 13 000 personnes, est rattachée au Ministère de la Santé et a deux principaux objectifs : d’une part, promouvoir la santé et le développement social et, d’autre part, générer et diffuser le savoir scientifique et technologique. Les actions de la FIOCRUZ, qui s’organise autour de 10 grands instituts, 2 usines et 2 hôpitaux disséminés sur l’ensemble du territoire brésilien, sont très larges :

  • Le développement de projet de recherche ;
  • La prestation de services hospitaliers ;
  • La  fabrication de vaccins, médicaments et kits de diagnostics ;
  • L’enseignement et la formation ;
  • L’information et la communication dans le domaine de la santé, de la science et des technologies ;
  • Le contrôle qualité de produits et services ;
  • L’implémentation de programmes sociaux…

Pour fêter ses 120 ans, la FIOCRUZ a organisé le 25 mai 2020 un événement de célébration sous forme de webinaire, intitulé Fiocruz 120 anos. Em defesa da vida [Fiocruz 120 ans. En défense de la vie]. Cette manifestation, qui a réuni des représentants de nombreuses institutions et laboratoires de recherche brésiliens, a duré près de 3h et a comptabilisé environ 2 250 visionnages en direct. Le webinaire a permis de faire le parallèle entre les conditions dans lesquelles cette institution est née en 1900 pour combattre la peste bubonique et la crise sanitaire à laquelle doit faire face le Brésil aujourd’hui avec l’expansion du Covid19. Cet événement a également été l’occasion de présenter le nouveau centre hospitalier à vocation pérenne, construit sur le campus de la FIOCRUZ pour combattre la pandémie du Covid-19. En plus d’être un hôpital pouvant recevoir des malades, le bâtiment abritera un centre de recherche dédié à l’étude de la maladie.

Nísia Trinidade Lima, Présidente de la Fiocruz

Après une introduction du ministre de la santé par intérimaire, le Général Eduardo Pazuello évoquant « la fierté » d’avoir une institution comme la Fiocruz au Brésil, la manifestation a été inaugurée par la présidente de la Fiocruz Nísia Trindade Lima, première femme à la tête de cette célèbre institution. Elle a évoqué l’histoire de la Fiocruz et les « défis de la pandémie du Covid-19 » d’aujourd’hui et de demain en précisant l’importance des études scientifiques mais également des politiques publiques pour répondre le mieux possible à ce genre de crise.

Sont intervenus également :

  1. Socorro Gross (Représentante de OPAS[1]/OMS do Brasil)
  2. Marcelo Morales (Représentant du MCTIC[2])
  3. Mauro Junqueira (Secrétaire Exécutif CONASEMS[3] et ex-président du CONASEMS)
  4. Elizabeth Campos (Coordinatrice de projets Casa Viva – REDECCAP)
  5. Soumya Swaminathan (Scientifique en Chef à l’OMS)
  6. João Carlos Salles (Recteur de l’UFBA[4])
  7. Eduardo Eugenio Gouvêa (Président de la Firjan[5])
  8. Vitória Oliveira (Coordinatrice de Girl Up Nise da Silveira et membre du corps étudiants de l’EPSJV[6])
  9. Denise Pires (Rectrice de l’UFRJ)
  10. Helena Nader (Présidente d’honneur de la SBPC[7])

Les participants ont pu rappeler l’importance d’une institution comme la Fiocruz au Brésil qui est « un lieu d’excellence : de sciences, de politiques [publiques], de connaissance et d’éducation » [Elizabeth Campos]. Une grande partie d’interventions a souligné le fait que la FIOCRUZ constitue non seulement le patrimoine scientifique national mais aussi un « patrimoine mondial ».

En conclusion, Nísia Lima a rappelé l’importance des institutions scientifiques pour le pays, l’engagement de l’ensemble de collaborateurs de la FIOCRUZ ainsi que les valeurs principales et les piliers de la science moderne qui sont « la liberté et l’éthique dans la société démocratique ».

L’événement est accessible sur le canal Youtube de la Fiocruz : https://www.youtube.com/watch?v=BCSyR0Lhxs0

Programme de la cérémonie du 25 mai

[1] Organisation Pan-Américaine de Santé

[2] Ministère des Sciences, Technologies, Innovations et Communication

[3] Conseil National des Secrétariats Municipaux de Santé

[4] Université Fédérale de Bahia

[5] La Firjan est une organisation privée à but non lucratif qui compte plus de 7 500 entreprises membres. Sa mission est de « promouvoir la compétitivité des entreprises, l’éducation et la qualité de vie des travailleurs de l’industrie et de la société dans son ensemble, en contribuant au développement durable de l’État de Rio ».

[6] École Polytechnique de Santé Joaquim Venâncio

[7] Société Brésilienne pour les Progrès de la Science


La veille – CNRS Amérique du Sud (Semaines du 04/05/2020 au 15/05/2020)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • 16/05/2020

    La Journée internationale de la lumière est célébrée le 16 mai, une initiative mondiale coordonnée par l’UNESCO, dans le but de valoriser l’importance de la lumière dans divers secteurs tels que la science, l’art, la culture, la communication, la médecine et l’énergie. Voir l’événement

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio

    Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique

  • 04/05/2020
    Appel à candidatures pour des contrats post-doctoraux d’un an en France via l’initiative « Make Our Planet Great Again » (le Brésil et le Chili sont éligibles en AMS). Lire l’article
  • 06/05/2020

    Les résultats de l’Appel à projets de l’ANRS « Covid-19 SUD », lancé le 1er avril dernier, sont désormais disponibles. 32 projets ont été sélectionnés : 70 % en Afrique, 18 % en Asie et 12 % en Amérique du Sud. Lire l’article

  • 07/05/2020

    L’AFD (Agence Française de Développement) et l’ENS Ulm lancent le MOOC « Énergie et transitions écologiques dans le Sud », un cours virtuel gratuit  en 3 langues sur un thème central de l’agenda 2030 en Amérique du Sud. Voir la plateforme

Argentine

  • 27/04/2020
    Le Secrétariat pour l’innovation lance CuidAr, la 2ème version de l’application Coronavirus Argentine. Elle est sensée gérer à la fois l’auto-examen des symptômes, la prévention et la réalisation d’attestations de déplacement. Lire l’article
  • 07/05/2020
    Gustavo Ludmer, docteur en développement économique et post-doctorant auprès du CONICET :  Quel est l’impact de la pandémie COVID-19 sur l’économie argentine ? Lire l’article
    Les scientifiques du CONICET et de l’Institut Leloir ont développé le premier test sérologique pour déterminer si une personne a été en contact avec le coronavirus ou non. Lire l’article
  • 14/05/2020
    Fernanda Beigel, sociologue de la faculté de sciences politiques et sociales de UNCuyo, sera la représentante argentine au comité de science ouverte à l’Unesco. Lire l’article

Brésil

  • 05/05/2020
    Les candidatures pour le programme For Women in Science, qui célèbre cette année ses 15 ans au Brésil, ont été prolongées jusqu’au 22 mai. Voir le programme
  • 06/05/2020
    Le Centre brésilien de recherche physique (CBPF), la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) et le Laboratoire national d’informatique scientifique (LNCC) organisent un hackathon HACKCOVID19. Durant 72 heures (entre le 15/05/2020 et le 17/05/202), les participants vont collaborer on-line pour la mise en place des projets, liés aux défis de la pandémie. Voir l’événement
  • 07/05/2020
    Création d’un Centre de Référence en Géosciences (CRG) et revitalisation du Musée des Sciences et de la Terre  à Rio de Janeiro. Lire l’article
    Une marche virtuelle pour la science a eu lieu au Brésil pour montrer l’importance de la science dans la lutte contre la pandémie. Les principales valeurs de cette initiative sont l’éducation, la science, la santé et la démocratie. Lire l’article
  • 11/05/2020
    La FAPESP a lancé deux appels d’offres qui totalisent 30 millions de R$ (6 millions de dollars US) pour soutenir des projets de lutte contre le Covid-19. Voir le premier appel et Voir le second appel
  • 13/05/2020
    Des chercheurs de l’USP développent un “casque respiratoire” pour aider les patients atteints du Covid. Lire l’article
  • 15/05/2020
    Le ministre de la Santé, Nelson Teich, quitte le gouvernement Bolsonaro 1 mois après sa prise de fonction. Lire l’article

 

 

Chili

  • 04/05/2020
    L’ANID met en place un fond de $2.300 millions pour l’allocation de ressources aux projets de recherche sur le coronavirus pour l’année 2020. Découvrez les règles
  • 06/05/2020
    Une équipe d’astronomes de l’Observatoire européen austral (ESO) et d’autres instituts a découvert un trou noir situé à seulement 1000 années-lumière de la Terre. L’équipe a trouvé des preuves de l’existence de cet objet invisible en suivant ses deux étoiles satellites à l’aide du télescope MPG/ESO de l’observatoire de La Silla au Chili. Lire l’article
  • 14/05/2020
L’ANID annonce la prolongation de la période de candidature au concours de Fondecyt 2021 jusqu’au 30 juin pour les chercheurs et jusqu’au 7 juillet pour les institutions. Lire l’article
Une chercheuse chilienne a découverte une protéine clef dans la progression du cancer. Lire l’article
  • 18-19-20/05/2020
Premier congrès numérique de la science des religions (online). Voir l’événement

Colombie

  • 04/05/2020
    Karen Cecilia Abudinen Abuchaibe est la nouvelle ministre TIC (Tecnologías de la Información y las Comunicaciones de Colombia) en remplacement de Sylvia Constain. Lire l’article
  • 13/05/2020
    « Confinement à Bogota : entre classisme et philanthropie » par Juan Pablo Aranguren-Romero, Professeur de l’Université des Andes. Lire l’article

Équateur

  • 06/05/2020
    Des chercheurs ont découvert 27 espèces qui auraient vécu en Équateur il y a 23 millions d’années. Lire l’article 

Guyane

  • 05/05/2020
    Damien Davy, anthropologue au CNRS, Université de Guyane (UMR LEEISA) nous parle de la situation du Covid-19 en Guyane dans son texte « Être confiné dans les Confins de la République ». Lire l’article

Paraguay

  • 14/05/2020
    Le Conacyt Paraguay publie sa Newsletter du mois d’avril avec les nouvelles, les appels ouverts et les prochaines activités. Lire la Newsletter

Pérou

  • 11/05/2020
    Une étude péruvienne a montré que les alpagas possèdent des anticorps qui peuvent bloquer le coronavirus. Lire l’article 
  • 12/05/2020
    Les recherches et les publications scientifiques de l’INS (Institut National de la Santé) sont présentées sur leur plateforme dédiée. Découvrir la plateforme
  • 13/05/2020
    Une étude de la faculté de médecine de Havard a identifié une variation génétique chez les populations péruviennes qui favorise une petite taille. La population péruvienne est en effet l’une des plus petites au monde : la taille moyenne étant de 1,65 mètres pour les hommes et 1,52 pour les femmes. Lire l’article

Uruguay

  • 06/05/2020
    L’ANII, avec le ministère de la santé et la banque interaméricaine de développement, fournira jusqu’à 8.000.000 UYU pour le développement et la production de tests sérologiques du Covid-19. Voir le projet
  • 07/05/2020
    La première rencontre des femmes travaillant en sciences des données a eu lieu, virtuellement, le 7 mai 2020. Lire l’article
  • 13/05/2020
    Comment la pandémie a amélioré l’air de Montévidéo. Lire l’article

 


Création du Centre de Référence en Géosciences (CRG) à Rio de Janeiro

Présentation générale

Le SGB-CPRM (Service Géologique du Brésil – http://www.cprm.gov.br/), l’ANP (Agence Nationale du Pétrole – http://www.anp.gov.br/) et Petrobras (https://petrobras.com.br/) ont signé le 27/03/2019 un protocole d’intention qui a pour objectif de créer une gestion intégrée des connaissances liées à la géologie nationale, favorisant le développement technologique et l’innovation destinés principalement au secteur pétrolier et gazier.

 

Logo du SGB-CPRM, de Petrobras et de l’ANP

À moyen terme, ce partenariat permettra d’étendre les connaissances géologiques des bassins sédimentaires sur le continent brésilien et océaniques adjacents. Les projets de recherche seront financés grâce à l´apport des redevances (royalties) de la production pétrolière et couvriront plusieurs aspects : stratigraphie, tectonique continentale et analyse des bassins, géodynamique de l’Atlantique Sud et Équatorial, géodiversité et impacts environnementaux, architecture lithosphérique et systèmes minéraux, données numériques et big data, ressources renouvelables et minéraux pour l’avenir. Cet accord inclue plusieurs éléments majeurs comme :

  • la revitalisation du Musée des Sciences de la Terre (Museu de Ciências da Terra – MCTer) de Rio de Janeiro,
  • l’extension du réseau de lithothèques pour recevoir et disponibiliser toute la collection de carottes et autres échantillons de forages qui sont actuellement sous la garde de Petrobras,
  • la création du Centre de Référence en Géosciences (Centro de Referência em Geociências – CRG), doté de laboratoires de pointe en pétrochronologie, géochronologie et géochimie isotopique.

Cette initiative facilitera à la communauté scientifique publique et privée les recherches en géociences regroupées sur un même site et dont certaines seront pionnières en Amérique du Sud.

Musée des Sciences de la Terre (MCTer)

Le Musée des Sciences de la Terre (MCTer) de Rio de Janeiro est historiquement une référence pour la recherche scientifique en géologie et en paléontologie. Parmi ses missions figurent l’échange de collections et de matériels de recherche, l’accueil de chercheurs et d’étudiants pour des stages et des séjours de recherche, ainsi que la divulgation et la publication scientifiques. Malgré les conditions précaires des réserves techniques et des laboratoires, le fait que le musée possède une collection unique au monde le rend particulièrement attractif pour les chercheurs nationaux et étrangers. Son importance scientifique exceptionnelle tant pour la collection dont il est traditionnellement le dépositaire, que pour la recherche qui y est menée et son potentiel de partenariats institutionnels dans la sphère publique et privée, font du MCTer une institution ayant la capacité de devenir une référence dans le paysage scientifique national et international.

Image Google Earth 3D (30/06/2018) représentant le musée des sciences et de la terre et la disposition des différents blocs pour la revitalisation (source : Projetos Conceituais dos MCTer CRG)

Le bâtiment du musée est situé dans le quartier Urca de Rio Janeiro, à quelques centaines de mètres du célèbre Pain de Sucre. Il sera restauré afin de donner accès à un public plus large et pour permettre le plein fonctionnement des laboratoires et des réserves techniques fondamentales pour la recherche, le développement et l’innovation en sciences de la terre (sédimentologie, stratigraphie, biostratégraphie, paléontologie, micropaléontologie, paléoécologie, paléoenvironnement, paléoclimatologie, tectonique des bassins et systèmes pétrolifères associés). Sont prévus d´important travaux de génie civil incluant entre autres la restauration complète des façades du bâtiment principal (classé monument historique) et la construction de deux nouveaux bâtiments annexes pour adapter l’infrastructure de la réserve technique, des laboratoires, des zones fonctionnelles et du soutien.

Proposition de réaménagement par l’agence C&P Arquitectura (Bloco 6) du bâtiment qui sera divisé en 5 étages (source : Projetos Conceituais dos MCTer CRG)

Centre de Référence en Géosciences (CRG)

Le futur Centre de Référence en Géosciences (CRG) – dont le nom est en cours de modification – accueillera des laboratoires équipés d´instruments de pointe en micro-imagerie et micro-analyse de dernière génération. Il offrira de nombreuses configurations analytiques destinées à la géochimie et géochronologie isotopiques en permettant de répondre aux activités croissantes de recherche scientifique dans les secteurs industriels (pétrolier, gazier et minéralier) et publiques (universités et autres organismes publiques de recherche). Le fonctionnement du CRG sera fondé sur une coopération étroite entre institutions de recherche nationales et internationales, avec une utilisation partagée et collaborative de ses laboratoires. Ses coûts opérationnels seront assumés par les financements de projets de recherche, principalement par le biais du programme P, D&I (Pesquisa, Desenvolvimento e Inovação [R, D&I]) de Petrobras. Le CRG contribuera à l’avancement des connaissances géoscientifiques du Brésil, en les portant à des niveaux de compétitivité comparables à ceux d’autres centres de renommée internationale dans le domaine des géosciences.

Croquis de la façade du nouveau bâtiment du Centre de Référence en Géosciences        (source : Projetos Conceituais dos MCTer CRG)

Après l´évaluation de plusieurs sites potentiels d´implantation sur la région de Rio de Janeiro, la décision a été prise d’installer le CRG sur le terrain même du Service Géologique du Brésil (SGB-CPRM) dans le quartier Urca, à proximité du Musée des Sciences de la Terre (MCTer).

Le CRG bénéficiera de 7800 m2 d´espaces (laboratoires, zone de stockage de consommables et pièces de rechange, bureaux, salles de réunion, auditorium, etc.) dans un bâtiment de 3 étages. La partie « laboratoriale » du rez-de-chaussée sera composée dans une première phase de cinq laboratoires qui engloberont la plupart des dernières approches technico-scientifiques, depuis la préparation adaptée des échantillons jusqu´à leur analyse finale, à des fins de datation et caractérisation géochimique de haute précision et résolution. Il s’agit des laboratoires suivants :

  • Le laboratoire de préparation des échantillons (CRG-LPA) fonctionnera en amont de tout laboratoire d´analyses et sera essentiel pour générer des données analytiques de haute qualité.
  • Le laboratoire de micro-imagerie et d’analyse minérale (CRG-LMAM) visera à guider les étapes ultérieures d’analyse spectrométrique in situ, au moyen de l’imagerie par microscope électronique à balayage (MEB) et de l’analyse minérale par microsonde électronique (EPMA). Un des objectifs sera d’élucider la texture interne du minéral et de sa composition chimique ponctuelle par le biais de la cartographique chimique quantifiée.
  • Le laboratoire de pétrochronologie et traceurs isotopiques (CRG-LPTI) se composera essentiellement de spectromètres de masse couplés à des sources laser pour la détermination simultanée des rapports isotopiques et des éléments traces et ultra-traces.
  • Le laboratoire de thermochronologie avancée et gaz nobles (CRG-LTAGN) permettra d´effectuer des déterminations thermochronologiques de basse et moyenne température, complétant les techniques de haute température décrites auparavant.
  • Le laboratoire d’isotopes stables avancé (CRG-LIEA) sera constitué de la première sonde ionique (SIMS) disponible en Amérique du Sud. Cette sonde ionique permettra la détermination de rapports d’isotopes pour une multitude de formes d´échantillons et visant des applications au-delà même du champ de géosciences.

Croquis du nouveau bâtiment qui abritera les laboratoires du CRG. À noter la disposition verticale de chaque laboratoire. Au rez-de-chaussée se trouve une salle d’équipement à atmosphère contrôlée suivant les spécifications de chaque équipement. Au premier étage se trouvent les salles de soutien des laboratoires et au deuxième étage les salles des chercheurs liées à chaque laboratoire.

Prochaines étapes

Les projets conceptuels du Musée des Sciences de la Terre (MCTer), du Centre de Réfèrence en Géosciences (CRG) et du réseau de litothèques ayant été tous approuvés à ce jour, l´élaboration des termes de référence correspondants est en cours de finalisation. Cette étape sera suivie cette année de la sélection d´entreprises d´architecture et d´ingénierie pour la réalisation des travaux de construction et de revitalisation. Ces travaux seront principalement concentrés sur les sites mentionnés auparavant (MCTer, CRG) dans le quartier Urca à Rio de Janeiro. Le réseau de lithothèques nécessitera la construction d´un nouveau bâtiment (unité sud-est) dans le Parc Technologique, quartier de Ilha do Fundão à Rio de Janeiro, à proximité de l´Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) et du centre de recherche de Pétrobras (CENPES). Deux autres unités seront réaménagées et étendues sur les terrains du Service Géologique du Brésil à Manaus/Amazonas (unité nord) et Feira de Santana/Bahia (unité nord-est).

L’opération représente une enveloppe de plusieurs centaines de millions de Reals (R$) entièrement financée par la partie du programme P,D&I (Pesquisa, Desenvolvimento e Inovação) de Petrobras dédiée à l´amélioration d´infrastructures laboratoriales. Les différents laboratoires (pétrochronologie, thermochronologie, isotopie avancée, etc.) du CRG auront de nombreux points communs avec des laboratoires français mixtes CNRS-Université en géosciences, que ce soit au niveau des équipements analytiques et thématiques de recherche. Des contacts préliminaires ont été établis afin de bénéficier du retour d´expérience française dans la conception de tels laboratoires complexes et l´installation d´équipements analytiques de haute technologie, ainsi que dans la mise en place d´un programme spécifique de formation pour leur utilisation (sonde ionique, par exemple). Ce partenariat SGB-CPRM – ANP – Petrobras est d’une importance capitale pour le Brésil car il permettra de développer des projets de recherche, développement et innovation en géociences qui pourront s´associer à de nombreux autres axes de recherche majeurs brésiliens et internationaux.

Sources :

Echanges avec Christian Lacasse (Service Géologique du Brésil)

Informations disponibles en ligne:

http://www.conexaomineral.com.br/noticia/963/cprm-anp-e-petrobras-firmam-parceria-que-revitalizara-museu-e-criara-centro-de-referencia-de-geociencias.html

http://www.cprm.gov.br/publique/Noticias/Parceria-estrategica-entre-o-Servico-Geologico-do-Brasil%2C-Petrobras-e-ANP-vai-impulsionar-pesquisas-no-setor-de-petroleo-e-gas-6103.html?from%5Finfo%5Findex=51

http://www.mme.gov.br/web/guest/todas-as-noticias/-/asset_publisher/pdAS9IcdBICN/content/cprm-anp-e-petrobras-celebram-parceria-que-vai-impulsionar-pesquisas-nos-setores-de-mineracao-petroleo-e-gas-no-brasil/pop_up?_101_INSTANCE_pdAS9IcdBICN_viewMode=print&_101_INSTANCE_pdAS9IcdBICN_languageId=pt_BR


No widget added yet.