IRP LEMIR

IRP : LEMIR

Laboratoire des structures et de la réactivité des molécules, ions et radicales dans la phase gazeuse

Institut de rattachement : INP

Pays de coopération : Argentine

1.   Introduction

La collaboration entre C. Jouvet et G. Pino est une collaboration de longue date puisque G. Pino a fait une partie de sa thèse avec C. Jouvet en 1999. Depuis lors, ils ont continué à travailler ensemble notamment grâce à des programmes d’échange internationaux. Cette collaboration s’est traduite en 2016 par la création de l’IRP LEMIR

2.   Missions et thèmes de recherche

Les questions scientifiques abordées sont l’étude des propriétés optiques et chimiques des espèces moléculaires « instables » et / ou « non conventionnelles ». Par non conventionnelle, il est entendu des molécules dans leurs états ioniques (cation radicalaire, molécule protonée, chargée négativement, déprotonée, cation métallique) ou des espèces très réactives (radicaux) ou neutres dans leurs états électroniques excités. Ces espèces ne sont pas disponibles dans le commerce et ont besoin d’un traitement pour être obtenues (ionisation, photolyse, ablation laser, etc.). De fait, très peu de données expérimentales ont été obtenues sur ces espèces en raison des difficultés à les produire et à les stocker assez longtemps pour les étudier.

Certaines questions fondamentales ont émergé récemment à propos des propriétés optiques des molécules protonées : Quels sont les mécanismes de désexcitation et notamment quel est le rôle de la fragmentation?  Où est le site de protonation le plus stable et comment cela change les propriétés optiques (IR ou UV)? De la même manière, une autre question est de savoir comment le remplacement du proton H+ par un cation métallique M+ affecte la structure, les propriétés optiques et la réactivité des molécules?

La réactivité de ces espèces instables est très importante dans la physico-chimie de l’atmosphère, réactivité des radicaux dans la troposphère et des ions dans l’ionosphère, et c’est une thématique que l’IRP développe.

3.   Principaux projets de recherche

A compléter

4.   Les institutions et laboratoires impliqués

Les institutions signataires de la convention sont :

En France :

  • CNRS
  • Université Aix-Marseille
  • Université Paris Sud

En Argentine :

  • Universidad Nacional de Córdoba
  • Universidad de Buenos Aires

 

Les laboratoires associés sont :

  • PIIM – UMR 7345 (CNRS/Univ. Aix Marseille)
  • Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay (ISMO) – UMR 8214
  • Centre Laser Université Paris Sud (CLUPS/LUMAT) – FR 2764
  • Laboratoire de Chimie Physique d’Orsay – UMR 8000
  • INFIQc, Dpto de Fisicoquímica, Facultad de Ciencias Químicas, Universidad Nacional de Córdoba
  • INQUIMAE-FCEN, Universidad de Buenos Aires
En Bref 
Date de création2016
Directeur FRChristophe JOUVET, christophe.jouvet@univ-amu.fr
Directeur BRGustavo Ariel PINO, gpino@fcq.unc.edu.ar
EffectifFR : 4 / AR : 2
Nombre de doctorants
Nombre de laboratoires
Nombre de co-publications
Villes impliquéesFR : Marseille, Paris / AR : Córdoba, Buenos Aires
Site internet