LIA

LIA IPAF (LIRA-B)
Laboratoire International de Recherche Analytique
Contact France : Hervé CASABIANCA – herve.casabianca@isa-lyon.fr
Contact Brésil : Arno HEEREN DE OLIVEIRA – arnoheeren@yahoo.com.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Université Claude Bernard Lyon 1
ENS Lyon
Service central D'analyse (Institut des Sciences Analytiques)Villeurbanne
UESC - Universidade Estadual de Santa CruzInstituto de Pesquisa e Análises Físico-Químicas (IPAF)Ilhéus -BA


LIA Maxwell 2
Électromagnétisme
Contact France : Laurent KRAHENBUHL – laurent.krahenbuhl@ec-lyon.fr
Contact Brésil : Jose Roberto CARDOSO – jose.cardoso@poli.usp.br
Site Internet : http://www.ampere-lab.fr/spip.php?rubrique106

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
ECL - Ecole Centrale de Lyon
UCBL - Université Claude Bernard Lyon 1
INSA de Lyon
Laboratoire AMPEREVilleurbanne
Grenoble INP
UJF - Université Joseph-Fourier Grenoble 1
Laboratoire de Génie Électrique de Grenoble (G2Elab)Saint-Martin-d'Hères
USP - Universidade de São PauloLaboratório de Eletromagnetismo Aplicado (LMAG)São Paulo - SP
UFSC - Universidade Federal de Santa CatarinaFlorianópolis - Santa Catarina
UFMG - Universidade Federal de Minas Gerais Centro de Pesquisa e Desenvolvimento em Engenharia Elétrica (CPDEE)Belo Horizonte - MG

Les principaux thèmes de recherche du LIA MAXWELL sont :

  • Les modèles numériques pour l’électromagnétisme
  • Les méthodologies pour la conception et l’optimisation de dispositifs et de systèmes;
    lorsque leurs performances sont principalement liées à leur comportement électromagnétique;
  • La construction de modèles complexes de matériels adaptés aux simulations numériques


LIA NEOGENEX
Étude des altérations de l’expression génique dans les néoplasies de l’enfant
Contact France : Enzo LALLI – lalli@ipmc.cnrs.fr
Contact Brésil : Bonald CAVALCANTE DE FIGUEIREDO – bonaldf@yahoo.com.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Université de Nice Sophia AntipolisInstitut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (IPMC)Valbonne
Instituto de Pesquisa Pelé Pequeno PríncipeAssociação Hospitalar de Proteção à Infância Dr. Raul Carneiro (AHPIRC) Curitiba - PR

L’objectif de ce projet est d’étudier les altérations de l’expression des gènes dans la néoplasie des enfants.


LIA LICIA
Laboratoire International en Calcul Intensif et Informatique Ambiante
Contact France : Yves DENNEULIN – Yves.denneulin@imag.fr
Contact Brésil : Philippe NAVAUX – navaux@inf.ufrgs.br
Site Internet : http://licia-lab.org/fr/index.html

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Grenoble INP
UJF-Université Joseph Fourier Grenoble I
UPMF - Université Pierre Mendès France Grenoble II
INRIA - Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique
Laboratoire d'Informatique de Grenoble (LIG)Gières
UFRGS - Universidade Federal do Rio Grande do SulInstituto de InformáticaPorto Alegre - RS

Une longue tradition de collaboration et d’échange existe entre les communautés informatiques de Grenoble et de Porto Alegre depuis 30 ans comme l’illustrent les quelques éléments suivants: 156 publications communes, 24 thèses soutenues ou en cours, 56 séjours de post-doctorants, d’invités ou de stagiaires, plus de 60 missions de chercheurs des deux pays et en accord avec la politique scientifique des partenaires.

En s’appuyant sur cet historique, le LIA est créé sur les thèmes du calcul intensif et de l’informatique ambiante. Plus précisément trois thèmes sont identifiés et détaillés dans l’annexe 1 : infrastructure et intergiciels de base, 2: algorithmique, logiciel et 3: Programmation et interactions et usages. Durant le premier quadriennal, les efforts se concentreront sur le premier thème, infrastructure et intergiciels de base.

Le LIA se veut une structure ouverte et la collaboration avec les universités satellites de l’UFRGS côté brésilien ainsi qu’avec d’autres laboratoires sera encouragée.

La structuration du LIA est définie autour de l’Instituto de Informâtica de l’UFRGS côté Brésilien et du LIG côté Français.


LIA Lung Inflammation
Inflamation pulmonaire
Contact France : Valérie QUESNIAUX – quesniaux@cnrs-orleans.fr
Contact Brésil : Lucia FACCIOLI – faccioli@fcfrp.usp.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
UDO - Université d'OrléansImmunologie et Neurogénétique Expérimentales et Moléculaires (INEM)Orléans
USP - Universidade de São PauloFaculdade de Medicina de Ribeirão Preto (FMRP)Ribeirão Preto - SP

L’objectif de ce projet est d’étudier les mécanismes des réponses immunitaires de l’hôte dans l’inflammation et la septicémie, de réaliser des études mécanistiques des réponses immunitaires innées et adaptatives de l’hôte à la tuberculose, et de faire de l’évaluation expérimentale de nouvelles approches thérapeutiques et vaccinales.


LIA BACWALL
Étude de l’assemblage et la structure de complexes macromoléculaires qui participent à la synthèse de la paroi bactérienne et à la virulence
Contact France : Andrea DESSEN DE SOUZA E SILVA – andrea.dessen@ibs.fr
Contact Brésil : Kleber FRANCHINI – kleber.franchini@lnbio.org.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
UJF-Université Joseph Fourier Grenoble I
CEA - Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives
Institut de Biologie Structurale (IBS)Grenoble
CNPEM - Centro Nacional de Pesquisa em Energia e MateriaisLaboratório Nacional de Biociências (LNBio)Campinas - SP

L’objectif de ce projet est d’étudier les aspects moléculaires et structuraux de la paroi cellulaire bactérienne à partir de trois aspects : le processus de formation de la paroi cellulaire, les facteurs de virulence qui participent à la protection de la paroi cellulaire elle-même et la fonction et l’intégration d’un nouveau système de sécrétion à l’intérieur de la paroi cellulaire.


LIA LIRIO
Recherche en bio-informatique
Contact France : Marie-France SAGOT – marie-france.sagot@univ-lyon1.fr
Contact Brésil : Ana Tereza Ribeiro de Vasconcelos – atrv@lncc.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
UCBL - Université Claude Bernard Lyon 1
INRIA - Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique
Laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive (LBBE)Oullins
-Laboratório Nacional de Computação Científica (LNCC)Petrópolis - RJ

Le LIA LIRIO est une collaboration entre une équipe du Laboratório Nacional de Computação Científica (LNCC, Ministério da Ciência, Tecnologia e Inovação) et une équipe du Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE, CNRSUniversité Claude Bernard Lyon 1INRIAVetagro Sup).

Le LIA LIRIO est une initiative de l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS, la Direction scientifique du CNRS pour les recherches en écologie et environnement.

La recherche se divise en deux thèmes principaux : le premier concerne la relation hôte-parasite et le second, la génomique micro-environnementale et la biologie des systèmes. Les deux abordent des systèmes complexes par une large variété d’approches (expérimentales, bioinformatiques et algorithmiques). L’aspect bioinformatique, séquençage et analyse de données, bénéficie grandement d’une interaction entre les deux plateformes dans lesquelles sont impliquées chacune des deux équipes dans son propre pays. Outre les aspects fondamentaux, ces deux thèmes peuvent également avoir des implications importantes en santé.


LIA MARRIO
Patrons de biodiversité et chimiodiversité marine de la MARtinique à RIO de Janeiro: les éponges comme modèle d’étude
Contact France : Thierry PEREZ – thierry.perez@imbe.fr
Contact Brésil : Michelle KLAUTAU – mklautau@biologia.ufrj.br
Site internet : http://www.ecimar.org/
Pour voir l’article de notre newsletter sur le LIA MARRIO : cliquez-ici

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Université d'Aix-Marseille
UAPV - Université d'Avignon et des Pays du Vaucluse
IRD-Institut de Recherche pour le Développement
Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie marine et continentale (IMBE)Marseille
UNSA - Université de Nice Sophia-AntipolisInstitut de Chimie de Nice (ICN)Nice
UFRJ - Universidade Federal do Rio de JaneiroInstituto de BiologiaRio de Janeiro - RJ
UERJ - Universidade do Estado do Rio de JaneiroDepartamento de Biologia Celular e Genética (DBCG)Rio de Janeiro - RJ

Les éponges, Phylum Porifera, sont les métazoaires les plus anciens largement distribués sur la planète. Ce sont des organismes exclusivement aquatiques, au plan d’organisation très simple qui occupent une position basale dans l’arbre des Métazoaires, ce qui en fait des modèles de choix pour de nombreuses recherches en biologie et écologie évolutive (Philippe et al. 2009). Ainsi de nombreux programmes de recherche ont montré qu’ils pouvaient représenter les véritables « fondateurs » des animaux pluricellulaires. Ces animaux ont colonisé tous les milieux aquatiques, dominant les paysages sous-marins dans certaines régions, comme par exemple dans les Mers Méditerranée ou Caraïbe. Dans certains environnements parfois jugés extrêmes, ils ont développé des stratégies de vie leur permettant d’être souvent les seuls organismes fixés installés de manière pérenne. Pour la plupart filtreurs actifs puissants, les éponges sont capables de retenir un large panel de sources de nourriture, depuis la matière organique dissoute jusqu’à de petites proies eucaryotes nanoplanctoniques. Dans les grottes sous-marines ou des grands fonds océaniques, où l’absence de lumière et d’hydrodynamisme conditionnent des ressources trophiques relativement rares, les éponges ont su adapter leur stratégie de nutrition pour maximiser les prises d’énergie, développant même la camivorie (Vacelet & Boury-Esnault 1995). Ces organismes étant peu sujets à la prédation, ils sont « clés de voûte » de chaines alimentaires très courtes, acteurs particulièrement important des couplages bentho-pélagiques et du recyclage de la matière organique en mer (e.g. Coma et al. 2000, Topçu et al. 2010). Leur position dans les réseaux trophiques et leur capacité à intégrer de nombreuses sources de pollution ont permis de les proposer à maintes reprises comme bioindicateurs de la qualité des milieux aquatiques (assemblages ou espèces bioindicatrices, bioaccumulateurs de polluants, et modèles d’expression de biomarqueurs de stress) (e.g. Muricy 1989, 1991, Pérez 2000, Pérez et al. 2005). Parmi la diversité des éponges marines (# 8500 espèces répertoriées aujourd’hui), une quinzaine « d’éponges de toilette » sont exploitées pour les propriétés élastiques et de souplesse de leur squelette de spongine. Leur utilisation remonte dans certains pays du pourtour méditerranéen à l’antiquité, et leur commerce représente aujourd’hui une ressource importante pour de nombreux Etats des Caraïbes (e.g. Cuba, Floride), de Méditerranée (Grèce, Tunisie, Croatie) ou encore de l’Océan Pacifique (Australie, Fidji). Un autre intérêt de la diversité des éponges réside dans le fait que ces animaux fixés élaborent une panoplie exceptionnelle de substances toxiques afin de se défendre des prédateurs (Hu et al. 2011, Komprobst 2005). Ces substances, appelées également métabolites secondaires, ont des propriétés antibiotiques, antivirales ou anticancéreuses qui en font des molécules prometteuses pour le développement de médicaments issus de la mer.


LIA AEMB
Advanced Electron Microscopy of Biomaterials
Contact France : Ovidiu ERSEN – ovidiu.ersen@ipcms.unistra.fr
Contact Brésil : Marcos FARINA – marcos.farina.souza@gmail.com

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Université de Stasbourg (UNISTRA)Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS) Strasbourg
Universidade Federal do Rio de JaneiroInstituto de Ciências Biomédicas (ICB)Rio de Janeiro
Universidade Federal do Rio de JaneiroCentro de Ciências da Saúde (CCS)Rio de Janeiro

Le projet scientifique de ce LIA s’articule autour du développement de nouvelles approches d’étude des biomatériaux basées sur les techniques de microscopie électronique avancée en transmission avancée (analytique, in-situ, 3D) et de modélisation théorique. L’objectif est d’élargir l’expertise de l’équipe française à l’étude de nouveaux nanomatériaux biomimétiques, et transmettre le savoir-faire de l’équipe française à l’équipe brésilienne dans l’utilisation des techniques de microscopie électronique environnementale et 3D.

 


LIA Energy and Environment
Énergie et Environnement
Contact France : Nasser DARABIHA – nasser.darabiha@ecp.fr
Contact Brésil : José PISSOLATO – pisso@dsce.fee.unicamp.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
CentraleSupelecEM2CParis
Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP)Faculdade de Engenharia Elétrica e de Computação (FEEC)Campinas

Le projet comprend des laboratoires qui s’intéressent aux problématiques de « l’Energie et de l’Environnement » autour de trois axes majeurs : la transformation de l’énergie, l’environnement et les réseaux de distribution de l’électricité. Le thème commun vise les énergies renouvelables, en termes de production, d’impact environnemental, d’intégration avec d’autres sources d’énergies et de réseaux de distribution.


LIA PALMHEAT
Changement global et sécurité alimentaire: vers des cultures résilientes au climat
Contact France : Hubert SCHALLER – hubert.schaller@ibmp-cnrs.unistra.fr
Contact Brésil : Sylvain DARNET – sylvain@ufpa.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Université de Stasbourg (UNISTRA)Institut de Biologie Moléculaire des Plantes (IBMP)Strasbourg
Universidade Federal do Pará (UFPA)Instituto de Ciências Biológicas (ICB)Belém

L’objectif principal de ce projet est d’identifier les nouvelles ressources génétiques et les mécanismes moléculaires impliqués dans la résistance à la chaleur afin de produire des cultures plus productives dans l’aire du changement et de l’instabilité climatique.


LIA Subatomic Physics
Physique Subatomique
Contact France : Jaume CARBONELL – carbonell@ipno.in2p3.fr
Contact Brésil : Frederico TOBIAS – tobias@ita.br

Tutelles hors CNRSLaboratoiresLocalisation
Université Paris-Sud
Laboratoire de l'Accélérateur Nucléaire
Centre de Sciences Nucléaires et de Sciences de la Matière
Institut de Physique Nucléaire d'OrsayParis
Universidade de São Paulo
Universidade Estadual Paulista
Instituto Tecnológico de AeronáuticaSão Paulo