«

»

déc. 01

Communiqué de presse sur le Workshop du LICIA

Un workshop en vue de la création du premier Laboratoire International Associé (LIA) en informatique entre le CNRS et le Brésil a eu lieu à l’Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Porto Alegre, les 31 octobre et 1er novembre. Le CNRS, INRIA, l’Université Grenoble 1, l’Université Grenoble 2, Grenoble-INP, et l’Universidade Federal do Rio Grande do Sul sont les promoteurs du projet de Laboratoire International Associé, appelé LICIA (laboratoire International de Calcul intensif et d’Informatique Ambiante) entre le Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG) et l’Instituto de Informática de l’UFRGS (INF).

Ce futur LIA du CNRS vise à approfondir et élargir un partenariat scientifique commencé à la fin des années 1970 entre les deux groupes : approfondissement dans les thématiques principales du LICIA (Calcul Parallèle, Intelligence Artificielle et Systèmes d’Information); élargissement interne à de nouveaux axes scientifiques comme les systèmes embarqués ou l’informatique graphique, mais également externe pour inclure à terme des groupes de travail au delà du LIG et de l’INF.

Le workshop en vue de cette création s’est déroulé à Porto Alegre, au Brésil, le 31 octobre et le 1er novembre 2011. Ce workshop a accueilli des représentants de tous les axes de recherche du LIG et de l’Institut d’Informatique de l’UFRGS (INF/UFRGS) impliqués dans le projet scientifique du LICIA et il a constitué la première action collective des chercheurs du laboratoire. Au total, environ soixante-dix personnes y ont participé.

Le discours d’ouverture s’est déroulé en présence de représentants de l’UFRGS et de son Institut d’Informatique, de représentants du CNRS et de représentants du LIG: João Schmidt (UFRGS), Flávio R. Wagner (INF), Hervé Martin (LIG), Jean-Pierre Briot (CNRS), Pierre-Alexandre Bliman (INRIA), Rodrigo Mattos (FAPERGS), Jacques Pétriment (Représentant du Consulat de la France au Brésil).

Les thèmes abordés lors de ces premières journées ont été l’intelligence artificielle, le calcul haute-performance, la réprésentation de l’information, la visualisation et interface homme/machine, et les systèmes distribués. Trois conférenciers invités ont présenté leurs vues des défis en Systèmes Distribués (Sacha Krakowiak, LIG), en Calcul Parallèle (Siang Wun Song, USP) et Systèmes Multi-Agents (Yves Demazeau, LIG).

Des groupes de travail ont discuté des actions possibles dans les thématiques du LICIA et ont dégagé des priorités scientifiques, comme l’adaptivité des codes informatiques, pour garantir à la fois l’efficacité en temps et en énergie, et l’omniprésence des interfaces pour l’utilisateur. Des modalités de fonctionnement pratique du LICIA ont aussi été présentées: organisation de séminaires, échange d’étudiants en co-tutelle, utilisation de ressources multimédias, ou encore mise en place d’enseignements communs.

Toutes les informations sur le site du LICIA : http://www.licia-lab.org.