LIA au Chili (en 2018)

LIA M3 – Molécules et Matériaux multifonctionnels

Institut : INC

Contact France : Jean-René HAMON  – jean-rene.hamon@univ-rennes1.fr
Contact Chili : Carolina MANZUR – cecilia.manzur@pucv.cl

Tutelles hors CNRSLaboratoires Localisation
Université de RennesInstitut des Sciences Chimiques de RennesRennes
Pontificia Universidad Católica de Valparaiso (PUCV)Instituto de QuímicaValparaiso

L’objectif du projet est le développement de matériaux moléculaire, hybrides et solides avec des propriétés optiques (Non-linéaire et/ou luminescence), magnétiques et catalytiques. Ces propriétés physico-chimiques sont recherchées pour des applications dans de nombreux domaines comme, par exemple, la chimie fine, le traitement et le transport de l’information, l’éclairage à faible coût, la détection des ions d’intérêt biologique, le stockage du gaz ou d’ingrédients actifs, de cellules solaires ou de biomarqueurs.


LIA MSD – Matière : Structure et Dynamique

Institut : INP

Contact France : Jean-christophe GEMINARD – jean-christophe.geminard@ens-lyon.fr
Contact Chili : Rodrigo SOTO – rsoto@dfi.uchile.cl

Site internet : https://msd2017.sciencesconf.org/

Tutelles hors CNRSLaboratoires Localisation
ENS LyonLaboratoire de Physique de l'ENS de LyonLyon
Universidad de ChileFacultad de Ciencias Físicas y MatemáticasSantiago


LIA ANDES – Translation of hantaviruses defining a therapeutic target

Institut : INSB

Contact France : Bruno SARGUEIL – bruno.sargueil@parisdescartes.fr
Contact Chili : Marcelo LOPEZ LASTRA – lopezlastra@gmail.com

Tutelles hors CNRS Laboratoires Localisation
Université Paris-Descartes / Parix V
Université Sorbonne Paris Cité
Laboratoire de cristallographie et RMN biologiques Paris
PONTIFICIA UNIVERSIDAD CATÓLICA DE CHILELaboratório de Virologia Molecular
Insituto milenio de inmunología e inmunoterapia
Santiago

La famille des hantavirus appartenant à la famille des Bunyaviridae est composée d’environ 25 virus différents répartis dans le monde entier. Ils provoquent chez l’homme des syndromes pulmonaires aigus ou des fièvres hémorragiques qui peuvent être fatals. A ce jour, il n’existe ni vaccins ni traitements spécifiques. La traduction de leur patrimoine génétique est très singulière. En particulier, les protéines virales N et Ns se substituent à des facteurs protéiques cellulaires ce qui permet au virus de détourner la machinerie traductionnelle à son profit. Les mécanismes moléculaires qui confèrent un avantage à la traduction virale restent toutefois inconnus à ce jour. Par ailleurs la protéine N est indispensable à l’assemblage du génome tripartite de ces virus. En collaboration avec l’équipe du Dr Lopez Lastra nous étudions un hantavirus endémique de l’Amérique du sud, le virus des Andes. Nous avons développé de nombreux outils pour l’étude moléculaire de la traduction, dont un système de détermination de la structure des ARN à haut débit, et un système de reconstruction de l’initiation de la traduction in vitro. Le laboratoire du Dr Lopez-Lastra est un des rares à savoir cultiver le virus des Andes en culture de cellules. Cette synergie nous permettra de tirer profit de notre technologie pour élucider les phénomènes in vitro et de les valider ensuite par des expériences en cellules qui seront conduites au Chili. En parallèle la structure à l’échelle atomique de la protéine N sera déterminée. Nous nous servirons de l’ensemble de ces résultats pour mettre au point un crible afin d’isoler des petites molécules qui inhibent spécifiquement la traduction virale. L’effet de ces molécules sera testé sur des cellules infectées. Le but de ces travaux est de définir et de valider une cible thérapeutique contre les hantavirus.


LIA MINES – Systèmes miniers dans le désert d’Atacama, Archéologie, histoire et anthropologie des systèmes miniers dans le désert d’Atacama

Institut : INSHS

Contact France : Nicolas RICHARD – nicolasrichardv@gmail.com
Contact Chili :  Valentina FIGUEROA LARRE – vfigueroa@ucn.cl

Site internet : http://liamines.hypotheses.org/

Tutelles hors CNRSLaboratoires Localisation
*Université Rennes II
*Université d'Angers
*Université du Maine
*Université Bretagne Sud
Centre de Recherches Historiques de l'Ouest (CERHIO)Rennes
Angers
Le Mans
Lorient
Universidad Católica del NorteInstituto de Arqueología y Antropología (IAA)San Pedro de Atacama

Le Laboratoire International Associé (CNRS 2015-18) MINES ATACAMA « Archéologie, histoire et anthropologie des systèmes miniers dans le désert d’Atacama » a pour objet d’étudier dans une perspective multidisciplinaire et sur la longue durée le phénomène minier dans le désert d’Atacama, en mobilisant des équipes d’archéologues, anthropologues, historiens et géographes français et chiliens. Le programme se structure en différents axes de recherche : (I) Systèmes techniques et modes de production, (II) Frontières, mobilités et nouvelles identités, (III) Territoires miniers, environnement et société, (IV) Peuples Premiers et cultures minières. Sur ces différents axes, le LIA MINES ATACAMA veut favoriser la recherche scientifique, la formation académique et l’information publique produite en collaboration entre la France et le Chili. Le LIA MINES ATACAMA est financé par l’Institut National de Sciences Humaines et Sociales (INSHS) du CNRS et par l’apport de chacun de ses centres partenaires.


LIA MORFUN – Marine Biogeochemistry and Functional Ecology

Institut : INSU

Contact France : Camila FERNANDEZ – camila.fernandez@obs-banyuls.fr
Contact Chili : Rubén ESCRIBANO – rescribano@udec.cl

Site internet : http://www.liamorfun.cl/

Tutelles hors CNRSLaboratoires Localisation
Université Pierre et Marie CurieLaboratoire d'océanographie microbienne (LOMIC)Banyuls-sur-Mer
Universidad de ConcepciónDepartamento de Oceanografía (DOCE)Concepción


LIA MONTESSUS DE BALLORE – Laboratoire de sismologie MONTESSUS DE BALLORE

Institut : INSU

Contact France : Christophe VIGNY – vigny@geologie.ens.fr
Contact Chili : Jaime CAMPOS – jaime@dgf.uchile.cl

Tutelles hors CNRSLaboratoires Localisation
ENS ParisLaboratoire de géologie de l'Ecole Normale SupérieureParis
Universidad de ChileDepartamento de Geofísica Santiago