Les missions du bureau du CNRS en Amérique du Sud

La Direction Europe de la recherche et coopération internationale (DERCI) du CNRS assure la mise en place de la politique scientifique du CNRS à l’international. Ses principales missions consistent à

  • établir des partenariats gagnant-gagnant en fonction des priorités scientifiques et géographiques ;
  • accroître la visibilité et l’attractivité du CNRS ;
  • développer la concertation et les actions de coopération avec ses partenaires académiques internationaux.

En sa qualité de l’un des organismes de recherche le plus important au monde, le CNRS a créé huit bureaux qui le représentent à l’étranger et dont les actions couvrent une très grande partie du territoire mondial : Washington DC, Pretoria, Bruxelles, Pékin, New Delhi, Singapour, Tokyo et Rio de Janeiro. Les bureaux du CNRS à l’étranger effectuent une veille scientifique et technologique et structurent la collaboration scientifique du CNRS avec des partenaires stratégiques dans les zones dont ils sont responsables.

***

Le bureau du CNRS en Amérique du Sud était initialement basé à Santiago du Chili et couvrait le cône sud et le Brésil dans les années 2000-2010. Un nouveau bureau a ouvert à Rio de Janeiro en 2010 avec l’objectif d’appuyer et de développer les actions de coopération du CNRS avec le Brésil. À partir de 2016, le secteur couvert par le bureau s’est entendu au Cône Sud (Argentine, Chili, Uruguay). Depuis 2019, le bureau de Rio représente le CNRS sur l’ensemble du territoire sud-américain.

Les missions du bureau du CNRS en Amérique du Sud se regroupent autour de 4 axes :

1.    Représentation

  • Le bureau du CNRS en Amérique du Sud constitue une interface institutionnelle entre le CNRS, ses instituts et la gouvernance du CNRS et les organismes de recherche et les agences de financements locaux, ainsi que les réseaux diplomatiques français et européens dans chaque pays de la zone.

2.      Promotion

  • Le bureau de Rio fait la promotion des activités de recherche du CNRS auprès des communautés scientifiques en Amérique du Sud en diffusant les informations via les différents moyens de communication (site internet, réseaux sociaux, newsletter, conférences…).

3.    Accompagnement

  • Le bureau soutient la mise en œuvre et assure le suivi de partenariats structurants (IRL, IRP, IRN, IEA).
  • Il sert de relais d’information pour les chercheurs CNRS intéressés par la coopération avec des laboratoires et les centres de recherche en Amérique du Sud.
  • Enfin, le bureau effectue une veille scientifique et technologique sur le l’ensemble du territoire sud-américain.

4.    Accueil et orientation

  • Le bureau de Rio constitue un point de contact privilégié pour les chercheurs CNRS en mission dans la région.
  • Le bureau organise et co-organise des événements pour la diffusion scientifique, la coopération scientifique et technique, etc.