Qu’est-ce qu’une International Emerging Action ?

Les International Emerging Actions, « PI-to-PI », visent l’exploration de nouveaux champs de recherche et de nouveaux partenariats à l’international à travers des missions de courte durée, l’organisation de réunions de travail et de premiers travaux de recherche en commun autour d’un projet scientifique partagé. Ces actions ont une durée de 2 ans.

A qui s’adressent les International Emerging Actions ?

Les International Emerging Actions s’adressent aux personnels exerçant une activité de recherche dans une unité du CNRS et à leurs partenaires.

Comment proposer une International Emerging Action ?

Les porteurs de projets sont invités à se porter candidats à l’appel annuel multidisciplinaire lancé par la Direction de l’Europe de la recherche et coopération internationale (Derci) du CNRS et à déposer leur dossier de candidature sur la plateforme CNRS CoopIntEer entre les mois de juin et de septembre.

Une lettre d’engagement du partenaire étranger est attendue lors du dépôt de dossier.

Comment les International Emerging Actions sont-elles évaluées ?

Les propositions d’International Emerging Actions font l’objet d’une évaluation par les pairs au sein des instituts scientifiques du CNRS (biologie, chimie, écologie-environnement, mathématiques, physique, physique nucléaire et des particules, sciences de l’ingénieur, sciences de l’information et de la communication, sciences humaines et sociales, sciences de l’univers) selon les critères suivants : qualité scientifique du projet, intérêt de la collaboration à l’international, qualité scientifique et complémentarité des équipes, participation de jeunes chercheurs, éthique et justification financière.

Pour garantir le caractère exploratoire des International Emerging Actions, des échanges ou des copublications préalables entre les équipes participantes ne constituent pas un prérequis.

Pour accompagner les politiques scientifiques des instituts du CNRS, les termes de l’appel peuvent prévoir des priorités thématiques ou géographiques particulières.

Comment les International Emerging Actions sont-elles financées ?

De manière complémentaire aux ressources directement mobilisées par les équipes participantes, les International Emerging Actions bénéficient de la part du CNRS de crédits spécifiques dédiés à la mobilité internationale entre les laboratoires impliqués, à l’organisation de réunions de travail et à la mise en œuvre de missions de terrain entre les partenaires pour un montant total se situant entre 10 000 et 14 000 euros sur la durée des actions. Gérés par le laboratoire CNRS du porteur de l’International Emerging Action, les financements du CNRS sont alloués par tranches annuelles au regard du projet initial et des bilans scientifiques et rapports financiers annuels établis par le porteur et ses partenaires.

Le premier appel à projet 2019 pour les IEA est accessible sur le site du CNRS
https://international.cnrs.fr/campagne-pics/