«

»

nov. 30

L’instrument MUSE mesure la distance et les propriétés de 1600 galaxies

Les scientifiques en charge de l’instrument Muse viennent de dévoiler les découvertes réalisées depuis son installation sur le Very Large Telescope au Chili. Muse a détecté plus de 1.600 galaxies dans son champ d’observation, 72 de plus que Hubble. «Hubble donne des informations d’images et de couleurs qui nous apprennent déjà beaucoup de choses sur les galaxies, mais pour aller plus loin il faut obtenir des spectres», explique Roland Bacon, coordinateur de l’équipe. «Avec Muse, on change de logique, on ne présélectionne rien, on regarde tout d’un coup, et on peut analyser des milliers de galaxies, même petites et lointaines, très faiblement brillantes», ajoute Thierry Contini. Ces travaux ont été publiés dans Astronomy & Astrophysics.

Muse révolutionne l’étude des galaxies » – Le Figaro du 30/11/2017; « L’instrument Muse lève un nouveau coin de voile sur l’Univers lointain » – Lepoint.fr du 29/11/2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>