Représentation du spectacle « Swing the Brain » (Photo : CNRS)

Dans le cadre des 80 ans du CNRS, le bureau de Rio – en partenariat avec l’Institut Français du Brésil, l’Institut Moreira Salles de São Paulo et le Museu do Amanhã de Rio de Janeiro – a organisé la venue d’Emmanuel Bigand, professeur en psychologie cognitive et directeur du Laboratoire LEAD.

Emmanuel était accompagné d’un quatuor à corde français, le Rolling String Quartet (composé d’Emmanuel Bigand, Steve Duong, Jean-Christophe Haller et Marguerite Dehors) pour la représentation de leur spectacle « Swing the Brain » entre le 3 et le 9 juin 2019.

Ce spectacle propose, pendant deux heures, un panorama des différents effets de la musique sur notre humeur, nos émotions, nos capacités d’apprentissage ou de mémorisation, illustré par un répertoire varié incluant Mickael Jackson, les Rolling Stones, Daft Punk ou encore Anton Webern.

********************

La conférence-concert « Swing the Brain » est un parfait mélange entre une conférence assurée par Emmanuel Bigand, professeur en psychologie cognitive et directeur du Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement (LEAD), Université de Bourgogne – CNRS UMR 5022, alternant et des interventions musicales assurées par le Rolling String Quartet composé d’Emmanuel Bigand (Violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2eme violon) et Jean-Christophe Haller (Alto). En complément, le Rolling String Quartet développe différentes interactions avec le public (percussions, test d’anticipation de la musique etc…) permettant à celui-ci de participer activement au spectacle. La représentation se déroule en actes autour de trois problématiques distinctes.

Acte 1 Acte 2 Acte 3
Que se passe-t-il dans notre cerveau quand nous écoutons de la musique ? Pourquoi les humains jouent-ils de la musique ? Est-ce que la musique « transforme » notre cerveau ?

 

 

 

 

La dimension scientifique de la conférence permet de répondre à ces questions tout en présentant un argumentaire musical. Les bienfaits de la musique sur des patients atteint de maladies telles que Alzheimer ou Parkinson, sur des élèves en échec scolaire ou encore sur les nourrissons ont ainsi pu être développés.

La musique peut également jouer sur nos émotions, une même musique jouée avec des rythmiques et tonalités différentes permet de modifier complétement la réaction qu’elle suscitera chez l’auditeur. Les exemples des rhapsodies tsiganes illustrent parfaitement cet exemple puisque les changements de rythmes et d’ambiance incessants nous transportent d’une émotion à une autre au fil de la musique. C’est au travers de ces différents exemples scientifiques et musicaux qu’Emmanuel Bigand et le Rolling String Quartet nous font voyager dans les méandres du cerveau humain.

Grâce à l’appui du consulat de São Paulo, une première représentation de la conférence a été réalisé au sein de l’amphithéâtre de l’Institut Moreira Salles (IMS) le 5 juin 2019 devant un public nombreux et conquis. Profitant de la venue du quatuor sur São Paulo, une présentation allégée du spectacle a également pu être réalisée au sein du lycée Pasteur devant trois classes de CM2 pour le plus grand bonheur des enfants présents.

Public présent à la représentation du Museu do Amanhã (Photo : Alexis Lenoir)

Une seconde présentation de la conférence-concert s’est tenue au sein de l’auditorium du Museu do Amanhã à Rio de Janeiro le 7 juin 2019. Le public était une nouvelle fois venu nombreux pour y assister. La représentation était accompagnée d’une traductrice en langue des signes puisque deux personnes sourdes ont assisté à cette représentation. Un spectacle d’une heure s’en est suivi dans un espace du Museu do Amanhã dédié au jeune public. Une trentaine d’enfants et d’adolescents, très attentifs et intéressés, ont pu assister et participer au spectacle. Ils ont ensuite bénéficier d’un moment d’échange avec les musiciens lors duquel ils ont pu leur poser diverses questions.

Cet événement s’est conclu par une représentation allégée du spectacle au sein de la Bibliomaison du consulat de France de Rio de Janeiro. Les personnes n’ayant ainsi pas pu assister à la représentation officielle dans la journée ont pu se rendre à cette dernière représentation pour profiter de la conférence et des concerts du quatuor. Celle-ci a réuni près de 70 personnes qui ont pu, par la suite, partager un moment avec Emmanuel Bigand et les musiciens autour d’un cocktail.

Représentation au sein de la Bibliomaison du Consulat de France de Rio (Photo : Alexis Lenoir)

L’événement « Swing the Brain » a été une réussite à São Paulo et Rio de Janeiro faisant profiter à un large public divers et varié, d’un parfait mélange de science et de musique pour répondre aux questionnements que ces thèmes soulèvent. Cet événement aura également été une belle opportunité pour le CNRS de diffuser les travaux de ses chercheurs à un large public et de montrer les applications qu’il est possible d’appliquer dans la vie de tous les jours au travers de la musique.