Séminaire de lancement du LIA “Physique Subatomique”

Le séminaire de lancement du Laboratoire International Associé « Physique Subatomique : de la théorie aux applications » s’est tenu les 12 et 13 juin 2018 à São José dos Campos dans les locaux de l’Institut Technologique Aéronautique (ITA).

La séance d’ouverture s’est déroulée en présence d’Olivier Fudym et du directeur de l’ITA, et a permis de rappeler la genèse du laboratoire. Les sessions de travail ont développé les échanges franco-brésiliens sur la théorie et les applications de la physique nucléaire, et le séminaire a été clôturé par une synthèse et une discussion générale autour des futurs projets du LIA.

Ce LIA de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules du CNRS, placé sous la tutelle de l’Université Paris Sud réunit, à Orsay, l’Institut de Physique Nucléaire (IPN), le Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire (LAL) et le Centre de Sciences Nucléaires et de Sciences de la Matière (CSNSM), et, à Caen, le Grand Accélérateur National d’Ions Lourds (GANIL), entité mixte CNRS – CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives).

D’autres laboratoires CNRS sont impliqués dans le montage : le Centre de recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique (CIMAP) et le Laboratoire de Physique Corpusculaire (LPC) de l’Université de Caen, l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) de l’Université de Strasbourg, l’Institut de Physique Nucléaire (IPNL) de l’Université de Lyon, et le Laboratoire de Physique Subatomique et Cosmologie (LPSC) de l’Université de Grenoble.

Côté brésilien, les tutelles en sont l’Institut Technologique Aéronautique (ITA, Ministère de la Défense) de São José dos Campos, l’Université de São Paulo (USP), l’Université d’État de São Paulo (UNESP) et l’Institut de Recherches Énergétiques et Nucléaires de la Commission Nationale de l’Énergie Nucléaire (IPEN – CNEN), dans l’État de São Paulo.

Les coordonnateurs du LIA sont Jaume Carbonell, directeur de recherche à l’INP d’Orsay et Tobias Frederico, professeur à l’ITA. L’objectif est de développer et renforcer les projets scientifiques franco-brésiliens sur les thèmes suivants :

→ Physique Nucléaire Expérimentale: Réactions d’intérêt astrophysique, Noyaux à halo

→ Physique Nucléaire Appliquée: Radio-isotopes, Fusion, Radio dosimétrie, Neutrino de réacteur

→ Physique Théorique: EFT, Réactions Nucléaires, Physique des Hadrons

→ Formation d’étudiants à la recherche

 

Retour au sommaire