Archives novembre 2021

Workshop sur l’Intelligence Artificielle – AI for (Music and Games) Co-Creation (WAIC 2021) 22-23-24 novembre 2021

Les 22, 23 et 24 novembre 2021, se tiendra un atelier franco-brésilien sur l’insertion de techniques d’IA dans le processus de création musicale (WAIC 2021), dans les locaux de l’UNIRIO.

Cet événement est à la fois scientifique et artistique, puisqu’il concerne la création musicale et accueillera la participation de musiciens, tels que des professeurs de composition.

L’événement se fonde sur une coopération scientifique franco-brésilienne historique, qui a donné lieu à de nombreux projets (ex : deux projets CAPES-COFECUB) et événements (ex : le Colloque Atelier Séminaire/Concert sur Informatique et Musique, événement officiel de l’Année de la France au Brésil 2009, à Recife et à Rio de Janeiro, en octobre 2009), et de thèses (un certain nombre des participants brésiliens ont effectué leur doctorat en France).

Le workshop comprendra environ une quinzaine de participants invités et contributeurs et une dizaine de participants auditeurs.

Il sera retransmis live sur des medias tels que Youtube.

Plus d’informations : https://webia.lip6.fr/~briot/waic2021/


Séminaires scientifiques AmSud 2021 // Climat et Math // ANII

Les séminaires scientifiques régionaux d’AmSud se tiendront les 29 et 30 novembre 2021. L’ANII (Uruguay) est chargée de l’organisation de ces activités, en collaboration avec l’ambassade de France en Uruguay et le secrétariat des programmes AmSud.

Cette année, il y aura un séminaire consacré à CLIMAT et un autre consacré à MATH, les deux séminaires se dérouleront virtuellement, via Zoom. Les programmes correspondants sont joints en annexe.

Pour vous inscrire, veuillez suivre les liens ci-dessous :

 

 

 

 

Programa Seminario Científico CLIMAT AMSUD 2021 vf

Programa Seminario Científico MATH AMSUD 2021 vf

 

 


Institut des Amériques Bogotá – Webinaire « Derecho y etnicidad » – 23.11.2021

L’Institut des Amériques et le Centro de pensamiento pluralizar la paz de l’Universidad Nacional de Colombia, ont le plaisir d’organiser une demi-journée d’étude « Derecho y etnicidad » (Droit et ethnicité) qui se déroulera le 23 novembre 2021 de 10h30-13h (heure colombienne), en espagnol, sur la plateforme virtuelle BigBlueBottom.

L’objectif de cette demi-journée d’étude est de discuter des interactions réciproques qui existent entre la production du droit et la production de l’ethnicité en Colombie. Pour ce faire, le pôle propose, d’une part, d’explorer la centralité du droit concernant les indigènes dans la production et la continuité des frontières ethniques, et en conséquence, dans la production de l’ethnicité. D’autre part, il sera question du rôle des acteurs ethniques dans la production même du droit multiculturel.

Lors de cette demi-journée d’étude, interviendront Camilo Borrero García (Universidad Nacional de Colombia), Rosembert Ariza Santamaría (Universidad Nacional de Colombia), Virginie Laurent (Universidad de los Andes), Daniel Bonilla Maldonado (Universidad de los Andes) et Paulo Illich Bacca (Dejusticia, Universidad Javeriana). 

Inscriptions :  https://forms.gle/zFZApv6bQmeE2Bah9


La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 01/10/2021 au 31/10/2021)

 

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

 

International

  • 09/10/2021

Finale internationale Ma thèse en 180 secondes
Le Studio 104 de la Maison de la Radio et de la Musique à Paris a accueilli, le 30 septembre 2021, la 7ème édition de la finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180)organisée cette année par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU). Un challenge pour les doctorant.e.s finalistes, venu.e.s de 24 pays, qui ont présenté leurs travaux de recherche en 3 minutes face à un jury international et à un public en présentiel mais aussi à distance. L’objectif du concours est de faire comprendre le sujet de thèse de manière simple et ludique. La Suisse, le Sénégal, le Bénin et la République démocratique du Congo ont été primés cette année. Lire l’article EN

  • 22/10/2021
Lancement d’une nouvelle plateforme de financement
Depuis début octobre, une nouvelle plateforme de financements pour la recherche, appelsprojetsrecherche.fr est en ligne. Elle résulte du travail collaboratif de six acteurs français jouant un rôle majeur dans le financement des projets de recherche que sont : l’ADEME, l’ANR, l’Inserm dont l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, l’Anses et l’INCa. L’objectif de ce portail est de simplifier et d’améliorer la lisibilité de l’offre de financement dans toutes les disciplines. Voir le portail
  • 13/10/2021

Business France et le CNRS signent un accord pour promouvoir la recherche française à l’étranger
Forts de leurs complémentarités d’actions et de compétences, mises en œuvre en France et à l’étranger au service des entreprises,Business France et le CNRS ont signé le 13 octobre 2021 une lettre de collaboration afin de promouvoir l’attractivité scientifique de la France à l’international concrétisée par la mise en place d’un programme d’actions et d’évènements conjoints sur des secteurs et thématiques de pointe. Lire le communiqué de presse

 

  • 27/10/2021

Appel à candidatures pour le « Prix science ouverte du logiciel libre de la recherche »
I
nscrit dans le deuxième Plan national pour la science ouverteannoncé par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation le 6 juillet 2021, le Prix Science ouverte du logiciel libre de la recherche a pour objectif de reconnaître la contribution importante que constitue la production de logiciels libres et d’attirer l’attention de la communauté scientifique sur des réalisations d’exception ou très prometteuses, permettant de donner de la visibilité à des productions qui peuvent servir de modèle pour les prochaines générations de chercheurs et ingénieurs. Date limite de dépôt des candidatures : lundi 6 décembre 2021. La remise du prix se fera pendant la conférence européenne du 4 et 5 février 2022Lire l’article 

  • 30/10/2021

Le leadership féminin, levier de la transformation institutionnelle des universités
Le Réseau Francophone des Femmes Responsables dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche (RESUFF) en partenariat avec l’Université de Coimbra, le Centre de la Femme Arabe pour la Formation et la Recherche (CAWTAR) et l’AUF, ont organisé les 21 et 22 octobre 2021 un atelier d’orientation stratégique sur le leadership féminin à l’Université de Coimbra, Portugal. Cet atelier permettra de témoigner de l’engagement et de la position décisive des femmes leaders qui participent largement à la transformation institutionnelle de l’Université. Voir l’évènement

 

  • 30/10/2021

Semaine de la francophonie scientifique
L’AUF a organisé la première édition de la Semaine de la Francophonie scientifique du 21 au 24 septembre 2021 à l’Université POLITEHNICA de Bucarest en Roumanie avec une formule hybride inédite en présentiel et à distance par visioconférences partout dans le monde. En savoir plus

 

Régional / Amérique du Sud

  • 16/10/2021
Atelier – L’immersion dans le journalisme scientifique
La Fondation Gabo et l’Institut Serrapilheira, avec le soutien du Bureau régional de l’UNESCO pour la science en Amérique latine et dans les Caraïbes, ont organisé un atelier virtuel Immersion dans lejournalisme scientifique avec Pablo Correa Torres, qui s’est tenu du mardi 21 septembre au jeudi 14 octobre 2021. Les participants ont reçu une subvention de production d’un montant de 2 500 USD pour développer l’histoire proposée dans l’appel de l’atelier. En outre, ils seront accompagnés pendant deux mois par deux journalistes de renom issus du réseau d’experts de la Fondation Gabo. Voir l’évènement
  • 17/10/2021
La forêt vierge d’Amazonie n’existe pas
Depuis plusieurs années, l’état de santé de l’Amazonie inquiète. Déforestation sauvage, incendies, élévation de la température… Autant de symptômes d’un fatal déséquilibre aux prochaines implications climatiques globales. Contrairement aux idées reçues, la menace ne porte pas seulement sur la plus grande forêt tropicale du monde, mais également sur les Amérindiens, qui ont toujours vécu en interaction avec leur milieu naturel. Dans cet essai original d’écologie historique, plutôt que d’en rester à un constat d’échec, Directeur de recherche au CNRS, archéologue, spécialiste de l’Amazonie, Stéphen Rostain propose de comprendre le réel état des choses dans toute la complexité des relations entre l’homme et la nature. Voir l’ouvrage
  • 23/10/2021
Espace(s) de souveraineté dans les Amériques
L’objectif de la journée Espace(s) de souveraineté(s) dans les Amériques qui a eu lieu le 15 octobre 2021 fut d’interroger la notion d’espace(s) de souveraineté sous ses multiples formes en montrant combien elle constitue la traduction contemporaine et évolutive de rapports de pouvoirs historiques. La question de la souveraineté populaire a été analysée à l’aune des troubles sociaux et politiques que traverse l’Amérique latine, conduisant à la contestation demodèles de démocratie représentative jugés insatisfaisants, voire la contestation de l’accaparement de la souveraineté par des gouvernements autocratiques, et à la multiplication des appels à l’émergence de nouvelles formes de démocratie participative. Lire l’article

Argentine

  • 01/10/2021
Investissement de 120 000,00 USD pour le CONICET
Le président Alberto Fernández a annoncé le 1er octobre, en présence du ministre des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation, Daniel Fiilmus, et de la présidente du CONICET, Ana Franchi, devant un groupe de chercheurs, un investissement de 120 000 USD pour financer la construction et la rénovation de 72 bâtiments du CONICET dans 21 provinces du pays. Il a également défini l’engagement de son gouvernement à investir dans la science et la technologie comme une politique d’État. Lire l’article
  • 02/10/2021
Une chercheuse du CONICET a été déclaré personnalité exceptionnelle par l’Assemblée législative de Buenos Aires
Melina Furman, chercheuse associée au Conseil national de la recherche scientifique et technique (CONICET) et professeure à l’Université de San Andrés (UdeSA), a été déclarée personnalité exceptionnelle de la ville autonome de Buenos Aires dans le domaine de l’éducation. Titulaire d’un doctorat en éducation de l’Université de Columbia (USA), Melina Furman consacre une grande partie de sa vie à la recherche sur l’enseignement de la pensée critique, de la maternelle à l’université et à la formation des enseignants dans le domaine des sciences. Lire l’article
  • 01/10/2021
L’IBioBA célèbre son dixième anniversaire
L’Institut de recherche en biomédecine CONICET-Max Planck de Buenos Aires célèbre une décennie de travail en faveur du développement des connaissances, en mettant l’accent sur l’avancement des biosciences et l’importance de l’articulation avec d’autres nations et organisations scientifiques et technologiques. Lire l’article
  • 01/10/2021
Découvertes sur les dinosaures herbivores du Jurassique
Les chercheurs du département des sciences de la terre, de l’atmosphère et des planètes du MIT ont examiné les restes squelettiques fossilisés de 80 individus et plus de 100 œufs de Mussaurus patagonicus provenant de la formation de Laguna Colorada, dans le sud de la Patagonie. Ils ont identifié un groupe de 11 juvéniles âgés de moins d’un an, deux adultes qui ont été trouvés ensemble et neuf individus plus âgés que les juvéniles mais plus jeunes que les adultes. Ils suggèrent que la présence de groupes d’individus d’âge spécifique au même endroit pourrait indiquer que lesMussaurus patagonicus vivaient en troupeaux tout au long de leur vie, mais qu’ils s’associaient principalement à d’autres individus de leur âge au sein des troupeaux. Lire l’article En
  • 02/10/2021
Une étude comparative des messages antiracistes dans l’art latino-américain
Comment les créations artistiques mobilisent-elles le langage narratif et non narratif pour combattre le racisme, et quels types de techniques linguistiques, performatives et visuelles les artistes d’Amérique latine utilisent-ils pour s’opposer au racisme ? Ce sont quelques-unes des questions qui guident Cultures of Anti-Racism in Latin America, un projet qui analyse de manière comparative les cas d’artistes du Brésil, de Colombie et d’Argentine, dirigé par le professeur Peter Wade et financé par le UK Arts and Humanities Research Council par l’intermédiaire de l’université de Manchester. En Argentine, la recherche est dirigée par Ezequiel Adamovsky, chercheur au CONICET, du Laboratoire de Recherche en Sciences Humaines(LICH). Lire l’article
  • 27/10/2021
1er Webinaire Franco-Argentin sur l’Antarctique
Le 1er Webinaire Franco-Argentin sur l’Antarctique s’est tenu en ligne les 27-29 octobre 2021. Voir l’évènement
  • 30/10/2021
1ère Rencontre internationale « SCIENCE OUVERTE ET ÉDITION NUMÉRIQUE : Regards croisés Amérique du Sud – France » 6-7 décembre 2021
Le Centro Franco-Argentin de Hautes Études de l’Université de Buenos Aires, les services de coopération et d’action culturelle des ambassades de France en Argentine et au Brésil, ainsi que le Bureau du CNRS en Amérique du Sud, organisent un colloque international dédié à la science ouverte en collaboration avec le CONICET et le Mincyt. Cette première rencontre, qui se tiendra en décembre 2021 à Buenos Aires, sera suivie par un deuxième événement programmé en 2022 au Brésil. L’objectif de ces rencontres est de faire émerger des partenariats scientifiques inédits, soutenus par la coopération régionale du MEAE, les ambassades, le Bureau du CNRS en Amérique du Sud, l’UNESCO ainsi que par d’autres organismes latino-américains, européens et internationaux présentes sur le continent. Voir le programme

Brésil

  • 03/10/2021
Le Brésil et le Chili signent un accord de coopération dans l’Antarctique
L’accord formalise la coopération déjà existante entre les deux pays dans le cadre du Traité sur l’Antarctique, auquel le Brésil a adhéré en 1975. Selon le texte, les domaines de coopération seront les suivants : la préparation conjointe de projets scientifiques et technologiques ; l’échange d’informations dans des domaines d’intérêt commun et sur les nouvelles technologies et infrastructures liées à la gestion de l’environnement ; l’échange d’expériences en matière de conception, de mise en œuvre et d’exploitation de systèmes de gestion environnementale pour les bases antarctiques ; la promotion de l’éducation et de la formation professionnelle des ressources humaines ; la facilitation du transport, de l’hébergement, de la navigation et d’autres activités logistiques liées aux activités nationales en Antarctique, y compris le développement d’expéditions conjointes et l’utilisation partagée des moyens. Lire l’article
  • 02/10/2021
Les universités de l’État du Paraná se distinguent dans le classement latino-américain
Les universités d’État du Paraná comptent 231 chercheurs figurant dans l’AD Scientific Index Ranking 2021, une publication qui répertorie les 10 000 chercheurs les plus influents d’Amérique latine. Le classement analyse les performances scientifiques et la valeur ajoutée de la production individuelle sur la base des citations sur la plateforme Google Scholar. Le Brésil est le pays qui compte le plus grand nombre de scientifiques en Amérique latine (7 656) et, selon ce classement, le Paraná serait le troisième plus grand système d’enseignement supérieur, derrière le système fédéral du Brésil et celui de São Paulo. Lire l’article
  • 07/10/2021
Les effets de la pollution atmosphérique sur les performances cognitives des élèves
Une nouvelle étude « The Effects of Air Pollution on Students’ Cognitive Performance: Evidence from Brazilian University Entrance Tests » publiée dans le Journal of the Association of Environmental and Resource Economists examine la relation de cause à effet entre les niveaux de pollution de l’air extérieur (concentrations d’ozone (O3) et de particules (PM10)) le jour de l’examen d’entrée à l’université et les performances cognitives des étudiants des états de Rio de Janeiro et de São Paulo, les plus industrialisés du Brésil. Lire l’article En
  • 09/10/2021
L‘impact des incendies en Amazonie brésilienne sur la disparition des jaguars
En août 2019, un nombre sans précédent d’incendies a déchiré l’Amazonie brésilienne, suscitant l’attention du monde entier. Selon un rapport du Projet de surveillance de l’Amazonie andine (MAAP), au moins 1 250 kilomètres carrés (480 miles carrés) ont été déboisés au début de l’année 2019, puis incendiés plus tard dans l’année pour préparer les terres à l’agriculture. Dans une étude récente publiée dans Conservation Science and Practice, l’équipe de recherche de l’Université Fédérale du Mato Grosso do Sul et du Centre National de Recherche sur des mammifères carnivores (CENAP-ICMBio) ont démontré l’impact de déforestation sur le principal prédateur de l’Amazonie, le jaguar (Panthera onca) en se basant sur les données d’observation par satellite de l’Institut national de recherche spatiale(INPE) du Brésil. Lire l’article En    Lire l’article En 2
  • 01/10/2021

 

 

Coupes budgétaires dans le domaine de la science
Le 15 octobre a lieu la réunion en ligne Mobilisation pour la défense de la science, une initiative menée par la Société brésilienne pour l’avancement de la science (SBPC) contre une coupe de 86,3% dans le budget du Ministère de la Science, de la Technologie et des Innovations (MCTI). Le ministre des sciences dit avoir été pris par surprise par la coupe budgétaire de 565,6 M BR$ (votée début octobre par le Congrès sur proposition du Ministère de l’économie). Des 655,4 M BR$ qui étaient destinés au Fonds national de développement scientifique et technique (FNDCT), seuls 89,9 M ont été maintenus. Lire l’article  Voir la réunion 
  • 21/10/2021
Novembre 2021 – 1° Conférence scientifique «Impact des changements climatiques et de la pollution sur l’océan atlantique»
À l’occasion de l’escale de la goélette scientifique TARA à Rio de Janeiro, entre le 4 et le 11 novembre 2021, le Bureau du CNRS en Amérique du Sud et la Fondation TARA Océan organisent une conférence « Impact des changements climatiques et de la pollution sur l’océan atlantique » pour présenter les recherches et les initiatives de collaboration internationale et régionale dans le domaine de l’océanographie et de la biologie marine. Cet événement aura lieu le 9 novembre 2021 à 16h00 à la Médiathèque de la Maison de France (Consulat de France de Rio). Voir l’évènement
  • 26/10/2021
Journées d’étude « France-BRÉSIL. Coopération scientifique dans l’état de Sao Paulo »
Cette journée d’étude, organisée par le Bureau du CNRS en Amérique du Sud, le SCAC de Sao Paolo et l’Université de Lyon, favorisera les échanges entre les chercheurs, les représentants d’institutions de recherche brésiliennes et françaises et des acteurs du secteur socio-économique sur des questions liées à la coopération scientifique. Organisée en tables rondes thématiques, la rencontre contribuera à l’échange d’expériences entre les membres du CNRS, de l’Université de Lyon, des groupes de recherche brésiliens de l’Etat de São Paulo et des entreprises sur les sujets comme le montage et la structuration de projets, leur gestion, leur financement, leurs impacts, ainsi que leur insertion dans une coopération à moyen et long terme. L’événement aura lieu le 10 décembre 2021, en présentiel à la FAPESP. Voir l’évènement

Chili

  • 03/10/2021
Un arbre chilien porte l’espoir de nouveaux vaccins 
Les arbres Quillay, connus sous le nom de Quillaja saponaria, sont des arbres à feuilles persistantes rares originaires du Chili qui sont utilisés depuis longtemps par le peuple indigène Mapuche pour fabriquer du savon et des médicaments. Ces dernières années, ils ont également été utilisés pour fabriquer un vaccin très efficace contre le zona et le premier vaccin contre la malaria au monde, ainsi que des agents moussants pour les produits des industries alimentaire, minière et des boissons. Aujourd’hui, deux molécules de saponine, fabriquées à partir de l’écorce de branches taillées sur de vieux arbres des forêts chiliennes, sont utilisées pour un vaccin covid-19 mis au point par le fabricant de médicaments Novavax Inc (NVAX.O). Quillaja saponariacontiendrait une substance qui stimule le système immunitaire. Lire l’article En
  • 13/10/2021
La star chilienne des neurosciences accusée de fraude
Un spécialiste connu en neurosciences de l’Université du Chili Claudio Hetz a été accusé de fraude scientifique. Une commission d’enquête a finalement conclu qu’il n’y avait aucune preuve que le chercheur avait délibérément falsifié des données pour modifier les conclusions d’expériences. Hetz, dont le laboratoire étudie les maladies neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer, est l’un des chercheurs chiliens les plus cités dans son domaine. Il assume la direction de l’Institut de neurosciences biomédicales de l’Université du Chili et a également été collaborateur, au cours des années 2011-2018, d’Andrés Couve Correa, l’actuel ministre des sciences. Si des erreurs ont été effectivement confirmées, l’accusation de fraude éventuelle a bien été écartée. Lire l’article En Lire l’article 
  • 23/10/2021
Le Chili devient une référence mondiale en matière d’innovation
La prestigieuse revue américaine Newsweek a mis un gros coup de projecteur sur le Chili qui, grâce à l’innovation, à la science et à la numérisation, est passé du statut d’exportateur de ressources naturelles à celui d’exportateur de talents. Le pays, reconnu comme un modèle d’innovation, a su innover dans les domaines de la science, de l’astronomie, de l’alimentation, de la sylviculture, de l’exploitation minière, de l’entrepreneuriat social, de l’art, etc. Selon Newsweek, le pays a soutenu les innovateurs et les entrepreneurs qui ont fait de la pandémie une occasion d’aider le monde grâce à des technologies pionnières. Le Ministère de la Science a utilisé cette période pour rénover le système scientifique et technologique du Chili. Lire l’article

Colombie

  • 14/10/2021
L’ingénieure colombienne Diana Trujillo récompensée par la Nasa
L’ingénieure aéronautique Diana Trujillo, figure de proue de la mission Mars 2020, a été récompensée lors de la remise des Prix de la Nasa Hispanic Heritage Foundation dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, pour son travail à la tête de l’équipe d’ingénierie du bras robotique de l’astromobile de la mission Mars. Outre Trujillo, d’autres scientifiques latino-américains ont également récompensés à la cérémonie du 8 octobre, comme Clara O’Farrel, d’Argentine, et Cristina Hernández, du Mexique, qui faisaient également partie de l’équipe de la mission aérospatiale de la NASA. Lire l’article
  • 22/10/2021
Une expédition maritime pour l’utilisation durable des mers et des côtes de Colombie
L’expédition Seaflower Plus 2021 a été lancée 18 octobre dans le but de mettre à jour les cartes de couverture de l’écosystème, tant dans l’environnement émergé que submergé de l’archipel de San Andrés, Providencia et Santa Catalina. Cette initiative de la vice-présidence de la République, coordonnée par la Commission colombienne de l’océan et le Ministère de l’Environnement et du Développement durable, vise à générer des informations scientifiques qui servent de support à la prise de décisions en matière de planification environnementale, des connaissances destinées à identifier les zones présentant un potentiel pour la déclaration de nouvelles aires duSystème national d’aires protégées (Sinap), ainsi que des stratégies de conservation complémentaires. Lire l’article
 

Équateur

  • 01/10/2021
Une nouvelle espèce d’araignée découverte en Équateur
Une étude effectuée par des chercheurs de l’Universidad San Francisco de Quito et de l’Instituto Nacional de Biodiversidad(INABIO) décrit pour la première fois un type rare d’araignée observé dans la région amazonienne en Équateur. L’espèce en question appartient à un groupe qui a des habitudes très particulières, car au lieu de tisser des toiles orbiculaires comme les autres araignées de la famille Araneidae, les Taczanowskia onowoka chassent en traquant leurs proies. Lire l’article
  • 14/10/2021
Abeille androgyne découverte en Équateur
Cette abeille particulière a été étudiée par l’Institut national de la biodiversité (Inabio) de l’Équateur plus de 30 ans. Le spécimen présente des caractéristiques masculines du côté gauche et féminines du côté droit. Il s’agit du premier cas de « gynandromorphisme » chez l’abeille orchidée (Eulaema meriana), trouvé à la province de Los Ríos, dans la région tropicale du sud-est de l’Équateur. L’étude, publiée dans la prestigieuse revue internationale Sociobiology, est issue d’un projet de coopération trilatérale entre l’Allemagne, le Brésil et l’Équateur.Lire l’article
  • 17/10/2021
Foire de la robotique, des sciences et de la technologie
Des concours de robots, des expositions de projets et de services, des stands universitaires, des jeux et des dynamiques interactives ont été organisés le dimanche 17 octobre lors de la première Foire de la robotique, de la science et de la technologie, qui s’est tenue à Durán, canton de Guayas et voisin de Guayaquil. Actuellement, les cours de robotique et de programmation suscitent de plus en plus d’intérêt au sein des écoles, qu’il s’agisse de cours réguliers ou de cours d’été. Lire l’article

Guyane

  • 15/10/2021
Un fossile de paresseux géant découvert en Guyane
Le fossile d’un Eremotherium laurillardi, paresseux géant disparu il y a 12 000 ans, a été retrouvé fin 2020 en Guyane. Pour le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui a dirigé l’expédition du 12 au 18 octobre il s’agit d’un pas vers un passé méconnu de la Guyane. Lire l’article Fr

Paraguay

  • 02/10/2021

Premier doctorat en informatique décerné à une femme au Paraguay
Rocío Botta Solano López, biologiste de formation, est devenue la première femme à recevoir un doctorat en informatique au Paraguay àl’Université nationale d’Asunción (UNA). Son travail a été évalué et reconnu par un jury international, composé de professeurs d’Argentine, du Brésil et du Paraguay.  Lire l’article

 

  • 14/10/2021

Forum des Sciences Sociales à l’UNA
Organisé dans le cadre du troisième anniversaire de la Faculté des Sciences Sociales de l’Université Nationale d’Asunción (FACSO-UNA), le troisième Forum des Sciences Sociales, qui a réuni 27 intervenants dans 7 tables thématiques, a eu lieu le 14 octobre. Les tables rondes traitaient des questions de politique, d’incertitude et de scénarios futurs, de mouvements sociaux, d’inégalités économiques et de scénarios régionaux, ainsi que de protection sociale. Ces journées de réflexion et d’échange contribuent au processus de consolidation et d’institutionnalisation, favorisant l’interaction du monde académique avec la société.  Lire l’article

 

  • 19/10/2021

Coopération scientifique franco-paraguayenne
Mario Arzamendia et Víctor Gómez, tous deux membres du Programme national d’encouragement aux chercheurs (PRONII) du Conseil national de la science et de la technologie (CONACYT), ont effectué une visite technique en France dans le cadre du projet ROEM (Robots for Outdoor Environmental Monitoring). Ce projet de coopération implique l’Institut des systèmes intelligents et de la robotique (ISIR) de l’Université de la Sorbonne à Paris et Pontifica Universidad Católica de Paraguay (PUCP) et Facultad de Ingeniería de la Universidad Nacional de Asunción (FIUNA) au Paraguay.

Lire l’article  

Pérou

  • 03/10/2021
Une « plante mystère » est identifiée en Amazonie
La plante Aenigmanu alvareziae a été découverte en 1973 en Amazonie péruvienne, mais n’a pas pu être décrite par les scientifiques jusqu’à présent. Après plusieurs analyses d’ADN, les chercheurs ont finalement réussi à obtenir une classification pour cette espèce de 6 mètres de haut, couverte de petits fruits oranges qui pourrait contribuer à protéger la forêt amazonienne de la déforestation et du changement climatique. Lire l’article
  • 18/10/2021
L’Institut péruvien de l’énergie nucléaire lance sa première réunion scientifique
Afin de diffuser les connaissances scientifiques et technologiques développées au cours des cinq dernières années, l’Institut péruvien de l’énergie nucléaire (IPEN) a organisé sa première conférence scientifique. L’événement s’est déroulé dans le cadre de la Semaine nationale de la science, organisée par CONCYTEC. Du 18 au 22 octobre, l’IPEN a promu et diffusé ses avancées dans le domaine de la recherche sur l’énergie nucléaire auprès de la communauté scientifique et universitaire, des entreprises et du grand public. Lire l’article
  • 18/10/2021
Une entreprise péruvienne encourage l’intérêt des enfants pour les sciences
Le programme ScentiKids mis en place par l’entreprise péruvienne Innova Scientific encourage l’innovation et la culture scientifique chez les enfants. Il a été créé dans un contexte pandémique qui a eu un impact profond sur les familles péruviennes, et en particulier sur l’éducation des plus jeunes enfants. Le programme cherche à éveiller et à développer l’intérêt des enfants pour les sciences.   Lire l’article

Uruguay

  • 02/10/2021
Science et traçabilité : deux clés pour que la viande uruguayenne passe de la matière première à un produit de qualité supérieure
Bien qu’il soit courant de penser que la viande uruguayenne est exportée comme une simple matière première, il s’agit en réalité d’un produit avec une forte traçabilité. L’Uruguay et plus particulièrement l’Institut national de recherche agricole (INIA) fait des recherches pour que les éleveurs puissent offrir une viande de qualité intrinsèque, c’est-à-dire présentant une certaine tendreté, une certaine couleur et des valeurs nutritionnelles, entre autres attributs, mais aussi de qualitéextrinsèque, qui est liée au processus de production, à la façon dont le bétail a été élevé, au respect des normes de bien-être animal et au soin apporté à l’environnement. Lire l’article
  • 17/10/2021
L’ANII élargit son soutien aux institutions afin de fournir un accès libre à la production scientifique et technologique
L’Agence nationale pour la recherche et l’innovation (ANII) a pour objectif de promouvoir l’accès à l’information scientifique et technologique de manière équitable et transparente, par le biais de diverses plateformes permettant à toute personne sur le territoire national d’accéder à la bibliographie et aux contenus liés à la science et la technologie. En ce sens, le développement du portail Timbó a permis aux chercheurs de produire leurs travaux scientifiques en accédant à la bibliographie internationale, et depuis 2019, l’engagement de SILO, le système national de dépôts numériques promu par l’ANII et 7 autres institutions nationales, ainsi que REDI, le dépôt numérique de l’ANII, a permis de promouvoir une politique interinstitutionnelle d’accès ouvert, qui rend ces productions nationales librement disponibles. Lire l’article
  • 21/10/2021
L’Uruguay, berceau du tamanduá ?
Une étude génétique récente postule que l’ancêtre de l’actuel tamanduá, également connu sous le nom de petit tamanoir, pourrait être originaire de l’Uruguay. En 1900, l’historien uruguayen Orestes Araújo décrivait l’animal dans son Dictionnaire géographique de l’Uruguay comme « le petit fourmilier » ou tamanduá (Tamandua tetradactyla), à la peau très prisée, qui vivait dans ces régions, son utilité étant notoire car il se nourrissait d’insectes nuisibles, notamment de fourmis, mais il a disparu tant sa peau est convoitée. Cependant, rien ne confirmait qu’il a effectivement vécu sur ce territoire. Les chercheurs de la Pontificia Universidad Javeriana et de l’Universidad del Valle en Colombie, de l’École nationale polytechnique et Institut national de la biodiversité en Équateur et de l’Université du Minnesota Crookston aux États-Unis, ont réussi à séquencer les génomes mitochondriaux complets (qui ne sont transmis que par la mère) des deux espèces de tamandua et du grand fourmilier. Ces résultats fournissent des données intéressantes sur ce petit animal qui pourrait être originaire de l’Uruguay. Lire l’article

 

 

Responsable éditoriale : Olga Anokhina
Rédacteurs
: Sofia El Mhassani et Pascal Singer


CRCL – Offre de post-doctorat sur l’OMICS de la cellule unique appliquée à l’immuno-oncologie

Poste de post-doc sur l’OMICS de la cellule unique appliquée à l’immuno-oncologie

L’équipe Surveillance Immunitaire du Cancer et Ciblage Thérapeutique recherche un(e) jeune docteur(e) motivé(e) souhaitant travailler dans un environnement scientifique mais non conventionnel stimulant, à l’interface des secteurs académique et privé. Le candidat fera le pont entre la recherche fondamentale dans le domaine de l’immunologie du cancer et le développement de médicaments thérapeutiques dans le domaine de l’immunothérapie en travaillant en temps partagé entre le Centre de Recherche sur le Cancer de Lyon au Centre Léon Bérard et OSE.

Les candidats doivent envoyer un curriculum vitae avec une liste de publications, un bref résumé des réalisations en matière de recherche et des techniques maîtrisées en anglais, ainsi que les noms et adresses électroniques d’au moins deux références à jenny.valladeau@lyon.unicancer.fr

Plus d’informations 

Job offers


Workshop on AI for (Music and Games) Co-Creation (WAIC 2021) 22,23 et 24 novembre 2021

Un workshop international franco-brésilien sur l’utilisation de techniques d’IA et d’apprentissage machine dans le processus créatif pour la musique et les jeux: Workshop on AI for (Music and Games) Co-Creation (WAIC 2021). Le workshop e tiendra à Rio de Janeiro (à UNIRIO) les 22, 23 et 24 novembre 2021.
Une retransmission et une participation à distance seront également disponibles.
L’objectif est de discuter les enjeux de l’utilisation de techniques d’intelligence artificielle (en particulier fondées sur les progrès récents en matière d’apprentissage profond pour la génération de contenu créatif) dans le processus humain(s) créatif et co-créatif de musique, en particulier pour les jeux. Il s’agit d’un domaine en pleine expansion au carrefour de préoccupations scientifiques, techniques, artistiques et industrielles (en témoignent des laboratoires et projets en grande partie français d’acteurs majeurs du domaine, tels que : Google Magenta, Sony CSL-Paris, Spotify CTRL-Paris et Ubisoft).
Des chercheurs du domaine (ou plutôt des domaines : informatique, IA, composition musicale, jeux vidéo…) de France et du Brésil seront présents.
Retrouvez la page web de l’évènement :

SCIENCE OUVERTE ET ÉDITION NUMÉRIQUE : Regards croisés Amérique du Sud – France

 

 SCIENCE OUVERTE ET ÉDITION NUMÉRIQUE :

Regards croisés Amérique du Sud – France

1ère Rencontre internationale

6-7 décembre 2021

Buenos Aires, Argentine 

 

Le Centro Franco-Argentin de Hautes Études de l’Université de Buenos Aires, les services de coopération et d’action culturelle des ambassades de France en Argentine et au Brésil, ainsi que le Bureau du CNRS en Amérique du Sud, organisent un colloque international dédié à la science ouverte en collaboration avec le CONICET et le Mincyt. Cette première rencontre, qui se tiendra en décembre 2021 à Buenos Aires, sera suivie par un deuxième événement programmé en 2022 au Brésil. L’objectif de ces rencontres est de faire émerger des partenariats scientifiques inédits, soutenus par la coopération régionale du MEAE, les ambassades, le Bureau du CNRS en Amérique du Sud, l’UNESCO ainsi que par d’autres organismes latino-américains, européens et internationaux présentes sur le continent.

 

Présentation 

Les étapes clés de la production de la recherche, de la collecte des données, en passant par les modes de production jusqu’à la communication et la diffusion des résultats, sont traversées par des dynamiques et potentialités nouvelles qui laissent entrevoir l’émergence progressive d’un écosystème numérique de la recherche différent et un bouleversement des anciens équilibres socio-économiques.

En incarnant les transformations radicales de la production et de la communication scientifique, la science ouverte s’est imposée comme un sujet incontournable pour tous les chercheurs et les institutions de recherche. Il ne s’agit plus d’un sujet marginal ou militant aux yeux de nombreux responsables des politiques scientifiques, comme il l’était il y a à peine une vingtaine d’années. Il structure désormais la politique scientifique de nombreuses instances internationales qui en ont fait un axe stratégique, en particulier en Europe.

L’Amérique du Sud est le continent où se sont développées, depuis maintenant deux décennies, les initiatives les plus foisonnantes et les plus innovantes, dans un contexte où la production de la recherche souffrait d’un manque de visibilité dans l’univers international de la publication scientifique.

Les acteurs de la science ouverte en France et en Amérique Latine se connaissent et ont déjà tissé des liens entre eux, même si l’on constate que ces contacts sont parfois cloisonnés.

L’ambition de cette rencontre internationale est de prolonger ce dialogue, de décloisonner ces contacts bilatéraux en mettant notamment en perspective les actions menées par le Brésil et par les pays de l’Amérique hispanophone. Un deuxième objectif est d’offrir à cette région, qui fut pionnière dans le développement de la science ouverte, une plus grande visibilité à ce moment charnière où de nombreux pays et organisations font des progrès importants dans ce domaine.

Au travers de quatre tables rondes thématiques, les participants traiteront des thématiques suivantes :

–   Faire connaître par des échanges croisés entre pionniers, chercheurs et acteurs institutionnels les enjeux et les défis liés au développement de la science et faire ressortir des nuances voire des divergences dans les visions de ce que devrait être le paradigme de la science ouverte, des chemins à emprunter pour l’avenir.

–     Dresser un état des lieux sur l’évolution réelle des pratiques des chercheurs, plus de vingt ans après les premières initiatives en matière d’accès ouvert. L’accent sera mis sur les feuilles de route des trois organismes de recherche français présents en Amérique du Sud.

–   Rendre compte de la reconfiguration de l’écosystème de l’édition scientifique et engager une réflexion sur l’évolution des modèles de revues.

Ces Rencontres autour de la science ouverte vont se décliner en plusieurs volets, le deuxième devant avoir lieu en 2022 au Brésil. Leur visée est de faire émerger des coopérations scientifiques inédites entre l’Amérique du Sud et la France qui pourront être soutenues par la coopération régionale,  les ambassades, le Bureau du CNRS en Amérique du Sud ainsi que les autres organismes de la région et les institutions françaises et européennes présentes sur le continent.

Langues de l’événement : le français, l’espagnol, le portugais

 

Programme Prévisionnel

 6 décembre 2021

 

09h00- 09h30 Ouverture

Lionel PARADISI-COULOUMA, Ambassade de France en Argentine

Mario PECHENY, Vice-président des sujets scientifiques au CONICET

Guadalupe DIAZ COSTANZO, Directrice du C3 – Centre Culturel de la Science

Olivier GIRON, Conseiller de coopération et d’action culturel, Ambassade de France au Brésil

Olga ANOKHINA, Directrice du Bureau du CNRS en Amérique du Sud

 

 

9h30-10h30 Conférence inaugurale. Jean-Claude GUEDON (Université de Montréal)

 

10h30 -12h30 Table ronde 1. Le développement de la science ouverte : un enjeu politique, un défi scientifique ?

Modérateur : Maud PELISSIER, Attachée de coopération universitaire, Ambassade de France au Brésil/Directrice Campus France Brésil

 

Marin DACOS, Direction générale de la recherche et de l’innovation (MESRI)

Bianca AMARO, Instituto Brasileiro de Informação em Ciência e Tecnologia  (IBICT)

Fernanda BEIGEL, Comité Argentin de Science Ouverte (CONICET)

Guilherme ANLLO, Représentation de l’UNESCO en Amérique du Sud

 

 

14h30-16h30 Table ronde 2. Les transformations de l’édition scientifique : des modèles de revues à réinventer ?

Modérateur : Nadège MÉZIÉ, Attachée pour la Science et la Technologie, Service de Coopération et d’Action Culturelle à Sao Paolo, Brésil

 

Ronald CANCINO, Universidad de la Frontera de Temuco, Chili

Abel PACKER, Fondateur et directeur du programme SCIELO

Laura ROVELLI, CLACSO Argentine

 

7 décembre 2021

 

9h00-11h00 Table ronde 3. La mise en place de la politique de la science ouverte en Europe : témoignages des organismes de recherche français

Modérateur : Enrique SANCHEZ-ALBARRACIN, Attaché pour pour la science, la technologie et la Coopération décentralisée, Ambassade de France en Argentine

Sylvie ROUSSET, Directrice de la DDOR – Direction des Données Ouvertes de la Recherche, CNRS

Pascal AVENTURIER, Responsable de l’information scientifique, IRD, France

Sophie FORTUNO, Chargée de mission science ouverte et données de la recherche, CIRAD

Philippe ROZENBERG, Directeur de recherche, Chargé de Mission Relations Internationales Amérique Latine, INRAE

Aliocha MALDAVSKY, Directrice Institut Français des Etudes andines I, Pérou/France

 

14h00-17h00 Table ronde 4. Retours d’expériences de revues « open science » en sciences humaines et sociales

Modérateur : Christophe GIUDICELLI, Directeur du CFA – Centre franco-argentin des hautes études

Intervenants:

Aliocha MALDAVSKY (Institut Français d’Études Andines- BIFEA, Pérou/France)

Manuel GÁRATE (revue Polis, Chili)

Karine PENALBA (revue Nuevo Mundo Mundos Nuevos, France)

Jaime VALENZUELA MÁRQUEZ (revue Historia, Chili)

Carlos MASOTTA (Corpus, Argentine)

Lorena RODRÍGUEZ (Memoria Americana, Argentine)

Aude ARGOUSE (Historia y Justicia, Chili)

Eduardo DULLO (revue Debates do NER, Brésil)

17h00-17h30 Clôture de la rencontre

Karina POMBO, Directrice des Relations Internationales, MINCYT

Christophe GIUDICELLI, Directeur du CFA – Centre Franco-Argentin des Hautes Études en Sciences Sociales de l’Université de Buenos Aires

Nadège MÉZIÉ, Attachée pour la science et la technologie, Consulat général de France à São Paulo

Maud PELISSIER, Attachée de coopération universitaire, Ambassade de France au Brésil /Directrice Campus France Brésil

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Journée d’étude FRANCE-BRASIL Coopération scientifique dans l’État de São Paulo

Journée d’étude

FRANCE-BRASIL

Coopération scientifique dans l’État de São Paulo

Organisé par

Bureau du CNRS en Amérique du Sud / SCAC SP / Université de Lyon

10 décembre 2021

Auditorium de la FAPESP, São Paulo

Pio XI, 1500 – Alto da Lapa, São Paulo – SP, 05468-901

 

Cette journée d’étude favorisera l’échange entre chercheurs, représentants d’institutions de recherche brésiliennes et françaises et du secteur socio-économique sur des questions liées à la coopération scientifique, telles que le montage et la structuration de projets, leur gestion, leur financement, leurs impacts, ainsi que leur insertion dans la coopération à moyen et long terme.

Organisée en tables rondes thématiques, la rencontre contribuera à l’échange d’expériences entre les membres du CNRS, de l’Université de Lyon, des groupes de recherche brésiliens de l’Etat de São Paulo et des entreprises. L’événement aura lieu le 10 décembre 2021, en personne à la FAPESP.

Deux approches transversales seront privilégiées :

– Sur la base des expériences acquises dans le cadre des IRP (International Research Project), montrer les gains et la valeur ajoutée pour la consolidation de la coopération scientifique. Les éléments pour le développement d’un programme scientifique, les méthodes de mise en œuvre, la valorisation des connaissances acquises, le retour sur investissement et la durabilité des actions seront évoqués.

– Partager les expériences des équipes de recherche dans le développement de partenariats innovants et consolidés entre les chercheurs et l’industrie au Brésil : quels outils de coopération peuvent être mobilisés, possibilités de financement, stratégies de recherche pour les centres de R&D des entreprises privées, difficultés rencontrées, avantages et impacts sur la recherche.

Bien que l’événement soit axé sur les initiatives développées dans l’État de São Paulo, il sera ouvert aux chercheurs et aux institutions des autres États brésiliens qui ont développé une coopération avec le CNRS et/ou l’UdL.

Langue de l’événement : portugais.

PROGRAMME

Vendredi 10 décembre 2021 
9h00 – 9h30

 

Accueil des participants
9h30 – 10h00

 

Ouverture

Marco Antonio ZAGO, président de la FAPESP
Yves TEYSSIER d’ORFEUIL, Consul général de France à São Paulo
Jean THÈVES, Directeur adjoint des relations internationales du CNRS – en vidéo conférence

Représentant de l’Université de Lyon (nom à définir)

Signature de la nouvelle convention CNRS-FAPESP
par Marco Antônio ZAGO (FAPESP) et Olga ANOKHINA (CNRS)

 

10h00 – 10h30

Les outils de coopération internationale du CNRS
Olga ANOKHINA, directrice du bureau du CNRS en Amérique du Sud

La coopération internationale de l’Université de Lyon au Brésil
Hervé de GAUDEMAR, Doyen de la Faculté de droit, Université de Lyon 3 – en visioconférence

 

10h30 – 11h00 

Pause café
 

11h00-12h30

Table ronde 1 Unités de recherche binationales : l’exemple des IRP

Modération : Nadège MÉZIÉ, Attachée pour la science et la technologie à São Paulo et Maryangela GEIMBA DE LIMA, Pro-Recteur de la recherche et des relations institutionnelles, ITA (Instituto Tecnológico de Aeronáutica)

IRP Physique subatomique 2018-2021 (IN2P3 CNRS)
Tobias FEDERICO (Institut Technologique de l’Aéronautique)

IRP Énergie Environnement / IRP Maxwell (INSIS CNRS)
José Roberto CARDOSO (Poli USP)

IRP Anthropocène, métropolisation et sociétés : prismes franco-brésiliens (INEE CNRS)
Lucia ZANIN SHIMBO (USP/IAU)

12h30 – 14h30 

 

Déjeuner au restaurant QUINTA DE SANTA MARIA
R. Cerro Corá, 1548 – Alto da Lapa, São Paulo – SP
14h30 – 16h30

 

Table ronde 2 Collaboration entre la recherche et l’industrie : témoins
Modération : Pedro TEIXEIRA LACAVA, Pró-Reitor de Pós-Graduação do ITA et Fred DONIER, Fondateur &CEO Crescendo, Membre du Conseil de la Câmara de Comercio França-Brasil São Paulo (CCIFB-SP

A. Coopération entre la recherche et l’industrie : le point de vue du secteur universitaire

Les outils de la FAPESP pour la coopération avec le secteur socio-économique
Roberto MACONDES CESAR, coordinateur du programme des centres de recherche en ingénierie, FAPESP

Centre de recherche pour l’innovation dans le domaine du gaz (RCGI) – USP/ Shell
Prof. Guenther KRIEGER FILHO (Poli-USP / IRP Energie Environnement), Directeur du programme d’ingénierie du RCG

B. Centres de recherche en ingénierie : le point de vue des industriels sur les collaborations avec les unités académiques

Centre de recherche Professor Urbano Ernesto Stumpf – FAPESP/PSA/USP/ITA/ Unicamp/Instituto Maua
Emmanuel HEDOUIN, Responsable Recherche et Ingénierie Avancée Groupe PSA

Centre de recherche Saint Gobain
Gabriel CORESCU, Directeur R&D Saint Gobain

 

16h30

Clôture de l’événement

Perspectives de la coopération franco-brésilienne post-covid-19
Luiz Eugênio MELLO, Directeur scientifique de la FAPESP
et
Olivier GIRON, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle (Ambassade de France au Brésil)


19h30

Dîner commémoratif (Résidence du Consul de France à São Paulo – à confirmer)

 

 


CONFÉRENCE SCIENTIFIQUE Impacts du changement climatique et de la pollution d’origine humaine dans l’océan Atlantique

CONFÉRENCE SCIENTIFIQUE

Impacts du changement climatique et de la pollution d’origine humaine dans l’océan Atlantique

9 novembre – 16H00
Bibliomaison / Médiathèque de la Maison de France

Pres. Antônio Carlos, 58 – 11ème étage – Centro, Rio de Janeiro – RJ, 20020-010

 

A l’occasion du passage à Rio de Janeiro du navire de recherche TARA, entre le 4 et le 11 novembre 2021, le Bureau du CNRS en Amérique du Sud et la Fondation TARA Ocean organisent une conférence pour présenter les recherches et les initiatives de collaboration internationale et régionale dans le domaine de l’océanographie et de la biologie marine.

 

PROGRAMME

16:00 Discours de bienvenue

Alain ARNAUDET – Attaché de coopération et d’action culturelle à Rio de Janeiro

Étienne BOURGOIS – Président de la Fondation Tara Ocean

Dr Olga ANOKHINA – Directrice du Bureau Amérique du Sud du CNRS

16h20 Prof. Jean VALENTIN – Université fédérale de Rio de Janeiro

De la France au Brésil : une trajectoire multivariée dans la coopération pour l’océanographie

 

16h40 Prof. Andrea SANTAROSA FREIRE – Université fédérale de Santa Catarina

Des connaissances innovantes sur le microbiome pour favoriser la croissance bleue dans l’Atlantique Sud

 

17h00 Prof. Gleyci MOSER – Université d’État de Rio de Janeiro

Projet VELITROP, eutrophisation avec un accent sur la baie de Sepetiba.

 

17h20 Prof. Sérgio BONECKER – Université fédérale de Rio de Janeiro

Aperçu et perspectives des communautés planctoniques de l’Atlantique sud-ouest

 

17h40 Prof. André ABREU – Fondation Tara Ocean

La science dont nous avons besoin pour mieux préserver l’océan

 

18h00 Cocktail commémoratif


No widget added yet.