IRP ANDES

IRP : ANDES

Translation of hantaviruses defining a therapeutic target

Institut de rattachement : INSB

Pays de coopération : Chili

1.   Introduction

La famille des hantavirus appartenant à la famille des Bunyaviridae est composée d’environ 25 virus différents répartis dans le monde entier. Ils provoquent chez l’homme des syndromes pulmonaires aigus ou des fièvres hémorragiques qui peuvent être fatals. A ce jour, il n’existe ni vaccins ni traitements spécifiques. La traduction de leur patrimoine génétique est très singulière. En particulier, les protéines virales N et Ns se substituent à des facteurs protéiques cellulaires ce qui permet au virus de détourner la machinerie traductionnelle à son profit. Les mécanismes moléculaires qui confèrent un avantage à la traduction virale restent toutefois inconnus à ce jour. Par ailleurs la protéine N est indispensable à l’assemblage du génome tripartite de ces virus. En collaboration avec l’équipe du Dr Lopez Lastra nous étudions un hantavirus endémique de l’Amérique du sud, le virus des Andes. Nous avons développé de nombreux outils pour l’étude moléculaire de la traduction, dont un système de détermination de la structure des ARN à haut débit, et un système de reconstruction de l’initiation de la traduction in vitro. Le laboratoire du Dr Lopez-Lastra est un des rares à savoir cultiver le virus des Andes en culture de cellules. Cette synergie nous permettra de tirer profit de notre technologie pour élucider les phénomènes in vitro et de les valider ensuite par des expériences en cellules qui seront conduites au Chili. En parallèle la structure à l’échelle atomique de la protéine N sera déterminée. Nous nous servirons de l’ensemble de ces résultats pour mettre au point un crible afin d’isoler des petites molécules qui inhibent spécifiquement la traduction virale. L’effet de ces molécules sera testé sur des cellules infectées. Le but de ces travaux est de définir et de valider une cible thérapeutique contre les hantavirus.

2.   Missions et thèmes de recherche

3.   Principaux projets de recherche

4.   Les institutions et laboratoires impliqués

Les institutions signataires de la convention sont :

Côté français : 

  • CNRS
  • Université Paris Descartes

Côté argentin :

  • Pontificia Universidade Catolica de Chile

Les laboratoires associés sont :

  • Laboratoire de cristallographie et RMN biologiques – UMR 8015 (CNRS/Université Paris Descartes)
  • Laboratorio de Virologia Molecular – Instituto Milenio de Immunologia e Immunoterapia – PUC
En Bref 
Date de création2018
Directeur FRBruno SARGUEIL, bruno.sargueil@parisdescartes.fr
Directeur CHLOPEZ LASTRA Marcelo, lopezlastra@gmail.com
Effectif
Nombre de doctorants
Nombre de laboratoiresFR : 1 / CH : 1
Nombre de co-publications
Villes impliquéesFrance : Paris / Chili : Santiago
Site internet