Category Article

Euraxess Brésil – Première rencontre des chercheurs européens au Brésil : Création du réseau

 

 

 

 

 

 

EURAXESS Brésil invite les chercheurs européens qui travaillent au Brésil et/ou qui collaborent avec les chercheurs et institutions brésilien(ne)s à participer à une discussion et un tour de table informel en vue de la création d’un réseau scientifique européenne dans le pays.

La réunion aura lieu virtuellement le 20 avril, de 9 h à 12 h 30 (heure de Brasilia).

Les instructions de connexion sont envoyées par courriel aux chercheurs européens inscrits sur la liste EURAXESS à l’adresse http://bit.ly/EUScienceDiasporasLAC

L’événement s’adresse aux chercheurs européens dans tous les domaines de la connaissance, aux innovateurs, au personnel administratif ou technique des institutions de recherche (publiques ou privées, universitaires ou du secteur privé ou public), travaillant de manière permanente ou à court terme, ou visitant fréquemment le Brésil à des fins de recherche.

Lire l’article (https://euraxess.ec.europa.eu/worldwide/brazil/first-meeting-eu-researchers-brazil

 


La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 01/04/2021 au 14/04/2021)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • Avril 2021
Les chiffres clés de la mobilité étudiante dans le monde
La pandémie de Covid-19 a bouleversé la mobilité étudiante internationale. Les confinements successifs, la difficulté de se déplacer et les frontières fermées ont freiné les déplacements. Des pays d’accueil se sont fermés aux étudiants internationaux, parfois complètement (Australie, Nouvelle-Zélande, Chine), parfois en encourageant les inscriptions à distance (États-Unis, Canada). Dans ce contexte, la France a su s’affirmer comme une destination de choix. Les étudiants (en particulier en provenance d’Afrique subsaharienne, du Maghreb, du Proche-Orient et d’Europe) ont répondu présents, comme le montrent les chiffres qui s’appuient sur des données du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Études en France) et du Ministère de l’Intérieur (visas). Il est important de noter que la mobilité à partir de l’Amérique du Sud s’est faite principalement dans le cadre individuel, hors programmes de mobilité encadrée. Lire le rapport de Campus France
  • 01/04/2021
Parution du livre “Étonnant chimie” aux CNRS Éditions
Sous la direction de Claire Marie Pradier et coordonné par Francis Teyssandier et Olivier Parisel, le livre Étonnant chimie rassemble les contributions de dizaines de scientifiques, qui mènent des recherches de pointe un peu partout en France. Leurs récits surprenants mèneront le lecteur de la chimie des océans à celle des nuages, au sein même des molécules. Parfums de l’Antiquité, secrets de grands peintres, arôme des vins ou de la cuisine : la chimie est également à la source de grands et petits plaisirs. La chimie n’a jamais été aussi présente dans notre quotidien, et notre avenir rarement aussi dépendant de ses développements. Transformer le CO2 en carburant vert, reproduire des organes par impression 3D, élaborer des molécules visant à mieux soigner des pathologies : les routes que pourrait suivre notre futur se découvrent à travers la cinquantaine de petites histoires étonnantes qui composent l’ouvrage.  Voir le livre

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio
Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises depuis le début de la pandémie par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique
  • Avril 2021
Séminaire « La présence de la Chine et de la Russie en Amérique du Sud »
Jeudi 1er avril a eu lieu la deuxième séance du séminaire Enjeux stratégiques dans les Amériques, organisé par l’Institut des Amériques et IRSEM. Elle a porté plus particulièrement sur « Les discontinuités de la présence chinoise et russe en Amérique latine« . Au XXI siècle, la Chine et la Russie ont abordé l’Amérique latine en parallèle, mais avec des approches et des rythmes différents. La première et principale explication est géostratégique, par rapport aux politiques menées par les États-Unis. Par ailleurs, les deux puissances eurasiennes tentent d’obtenir également des avantages matériels au-delà du positionnement stratégique dans les Amériques. Cette double motivation de rapprochement se combine avec les invitations de plus en plus fréquentes des gouvernements latino-américains. Voir l’évènement
  • Avril 2021
Colloque « Un an de covid-19 dans les Amériques » (IdA)
Les 27 et 28 avril 2021 se tiendra le colloque « Un an de covid-19 dans les Amériques »  organisé par l’IdA en partenariat avec iGLOBES, IHEAL/CREDA, Mondes AméricainsCRBC et campus Condorcet.Si les dates exactes de son apparition sur le continent américain sont encore sujettes à caution et si le parcours suivi entre les premières infections et l’apparition d’une situation épidémique ont varié entre les pays, la covid-19 a indubitablement dominé la vie politique, économique, culturelle et sociale des Amériques à partir de mars 2020. Enfermés dans le déni ou poursuivant des politiques précoces et agressives de confinement, tous les états ont dû y faire face. Le colloque, qui se déroulera en ligne, proposera des analyses exploratoires de la pandémie de covid-19 et de son impact sur le continent nord- et sud-américain. Voir l’évènement
  • Avril 2021
Cuba obtient une subvention de 23,9 millions de dollars du Fonds vert pour le climat pour un projet de résilience côtière
Le Fonds vert pour le climat (FVC) a approuvé le 19 mars 2021 un financement de 23,9 millions de dollars pour un projet de résilience côtière « Mi Costa » qui concernera plus de 440 000 Cubains du sud de l’ile. Mis en œuvre par l’Agence de l’environnement du Ministère cubain de la Science, de la Technologie et de l’Environnement (CITMA) avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ce projet innovant accélérera la contribution du gouvernement cubain à l’Accord de Paris, en améliorant les approches d’adaptation fondées sur les écosystèmes pour 1 300 kilomètres de littoral dans 24 municipalités. Il fournira également une base importante de soutien pour la mise en œuvre du « Plan d’État pour gérer le changement climatique ‘Tarea Vida’ « . La nation insulaire est très vulnérable aux impacts du changement climatique. Et si le gouvernement cubain a réalisé des progrès en matière de développement durable, l’érosion côtière, les inondations, l’intrusion saline, la sécheresse et l’élévation du niveau de la mer menacent ces avancées économiques et sociales durement acquises. Lire l’article

Argentine

  • 07/04/2021
Édition 2021 des prix RAICES et LELOIR
Le Secrétariat de la planification et des politiques du Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation de l’Argentine lance l’édition 2021 des prix Raices et Leloir. Le prix RAICES est destiné aux scientifiques, chercheurs et technologues argentins qui vivent à l’étranger et qui collaborent activement au renforcement du système national des sciences, de la technologie et de l’innovation. Le prix LELOIR s’adresse aux scientifiques, chercheurs et technologues étrangers qui ont œuvré au renforcement des capacités scientifiques et technologiques de l’Argentine. Ces deux prix visent à reconnaître et à rendre visible les contributions au système scientifique national et à renforcer les liens de coopération internationale. La date de clôture de l’appel est le 12 mai 2021. Voir l’appel 
  • 10/04/2021
Journée de la chercheuse et du chercheur scientifique
En souvenir de la naissance de Bernardo Houssay (1887-1971), éminent scientifique argentin, cofondateur du Conseil national de la recherche scientifique et technique – CONICET et prix Nobel de médecine et de physiologie en 1947, le 10 avril est célébré en Argentine comme la Journée de la chercheuse et du chercheur scientifique.  Lire l’article
  • 16/04/2021
Appel à candidatures du CONICET
Il s’agit d’un appel à candidatures visant à développer trois thématiques prioritaires, à savoir : les sciences vétérinaires ; les sciences marines et la recherche SHS sur la Chine. Les appels se clôturent le 16 avril 2021. Dans le cas des sciences vétérinaires, l’objectif est de renforcer la discipline par l’élargissement et l’incorporation de nouvelles problématiques. En ce qui concerne les sciences marines, les zones marines de l’Argentine sont riches en ressources naturelles, ce qui contribue au développement économique, social et environnemental de notre pays. Enfin, l’importance croissante de l’Asie, et en particulier de la Chine, dans le contexte économique et politique actuel, fait que cette région du monde présente un intérêt significatif pour l’Amérique du Sud en général et pour l’Argentine en particulier. Voir l’appel

Bolivie

  • 10/04/2021
L’observatoire astronomique situé à Tarija fête ses 37 ans
Le planétarium de Santa Ana, situé à Tarija, a été fondé en juin 1982 grâce à un accord de coopération dans le domaine de l’astronomie signé entre l’Académie des sciences de l’URSS et l‘Académie nationale des sciences de Bolivie. Son inauguration a eu lieu le 14 avril 1984 sous le nom d’Observatoire astronomique boliviano-soviétique. Coordonné par l’Université Juan Misael Saracho de Tarija, l’observatoire possède deux télescopes russes et une horloge atomique qui marque l’heure officielle en Bolivie. Lire l’article

 

Brésil

  • 01/04/2021
L’observatoire CoronAmazon : suivi des impacts sociaux de la Covid-19 en Amazonie brésilienne
Lancé en mai 2020 par Émilie Stoll et Elise Capredon, sous l’égide de l’Institut de Recherche en Sciences Sociales sur la biodiversité dans la Caraïbe et les Amériques (IRN IRCAB), l’Observatoire CoronAmazon propose de recenser les impacts sociaux et écologiques de l’épidémie de covid-19 en Amazonie brésilienne. Cet observatoire prend la forme d’une carte intégtative et collaborative sur laquelle chacun peut publier librement des informations de première main (récits, témoignages, communiqués et chiffres institutionnels, campagnes de levées de fonds ou de collecte de nourriture) ou de seconde main (articles de presse, billets de blogs, etc.) Lire l’article 
  • 01/04/2021
Lancement du prix de thèse CAPES 2021
La Coordination pour le Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur (CAPES) a lancé le Prix de Thèse CAPES 2021, qui récompensera les meilleures thèses de doctorat soutenues en 2020, dans chacun des 49 domaines de connaissance, reconnus par la Fondation. Le choix des travaux sera effectué par des comités scientifiques, en fonction de leur originalité et de leur pertinence pour le développement scientifique, technologique, culturel et social du pays. En outre, la qualité et la quantité des publications résultant de la thèse, sa méthodologie, la qualité de sa rédaction, la structure et l’organisation du texte seront prises en compte. Les lauréats du Grand Prix gagneront une bourse pour un stage post-doctoral dans une institution internationale pour une durée maximale de 12 mois, un certificat et un trophée. Le directeur de thèse recevra un prix de 9 000 réaux pour assister à un congrès international et un certificat de récompense. Lire l’article
  • 13/04/2021
2ème édition des Journées Jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales « Regards croisés France-Brésil »
Du 13 au 15 avril 2021, l’Ambassade de France au Brésil et l’Université de Brasilia (UnB) organisent la 2ème édition des Journées Jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales : Regards croisés France-Brésil. Ces rencontres sont l’occasion pour des jeunes chercheurs brésiliens, français et européens de présenter leur projet de recherche portant sur la France ou le Brésil, l’occasion de croiser les disciplines et les regards portés sur le pays de l’autre autour de 8 tables rondes thématiques. Voir l’évènement
  • 20/04/2021

1ère rencontre des chercheurs européens au Brésil : création du réseau

EURAXESS Brésil invite des chercheurs européens qui travaillent au Brésil et/ou qui collaborent avec les chercheurs et institutions brésilien(ne)s à participer à une discussion et un tour de table informel en vue de la création d’un réseau de la diaspora scientifique européenne dans le pays. La réunion aura lieu virtuellement le 20 avril, de 9 h à 12 h 30 (heure de Brasilia).

Lire l’article (https://euraxess.ec.europa.eu/worldwide/brazil/first-meeting-eu-researchers-brazil ) /
Pour assister à la réunion, cliquer ici (https://euconf-eu.zoom.us/j/92762645980?pwd=UFpBY0xrbVpma01TK3h0OVdlbytRQT09#success )

Chili

  • 08/04/2021
Workshop du Laboratoire Franco-Chilien pour l’Astronomie (FCLA) – 8 avril 2021
Le Laboratoire Franco-Chilien pour l’Astronomie a organisé le 8 avril 2021 un atelier en ligne de présentation de ses équipes et de ses activités. Voir le programme
  • 01/04/2021
L’étonnante plasticité des escargots de mer en Antarctique
L’immense biodiversité des écosystèmes de Patagonie et d’Antarctique offre un terrain d’étude exceptionnel aux chercheurs de différentes disciplines qui souhaitent comprendre comment les organismes ont évolué en s’adaptant aux événements géologiques, climatiques et océanographiques qui se sont produits au cours des 50 derniers millions d’années. L’étude publiée dans la revue scientifique Molecular Phylogenetics and Evolution par une équipe de recherche dirigée par le Dr Claudio González-Wevar, chercheur au Centre de recherche sur la dynamique des écosystèmes marins à haute latitude (IDEAL) de l’Universidad Austral de Chile (UACh) porte sur l’évolution du genre Margarella, un gastéropode méridional. La recherche a consisté à faire des reconstructions phylogénétiques et des analyses de population chez sept espèces nominales de Margarella, distribuées en Antarctique et dans la zone subantarctique. Les scientifiques ont découvert que, malgré les formes et couleurs très variées de ces escargots de mer, ils partagent la même unité génétique : il s’agit par conséquent de la même espèce. Lire l’article

 

  • 09/04/2021

Le Président de la station biologique Senda Darwin, distingué par le prix Robert H. Whittaker pour ses travaux sur le changement climatique

Le docteur en botanique et enseignant de la faculté des sciences biologiques de l’Université du Chili, Juan Armesto, a été récompensé par le prix Robert H. Whittaker, décerné par l’Ecological Society of America (ESA) pour son « leadership et sa remarquable créativité ».  Cet expert en écologie et Président de la station biologique Senda Darwin, qui a également été élu cette année membre de l’Académie des sciences du Chili, a estimé que ce prix lui permettrait de mettre en avant les axes de recherche dans lesquels il travaille actuellement, à savoir le changement climatique, l’impact des émissions de gaz à effet de serre et la capacité des systèmes écologiques à amortir, compenser ou s’adapter. Lire l’article 

 

  • 10/04/2021
La goélette Tara est arrivée à Concepción, la troisième escale chilienne de la Mission Microbiomes
La Fondation Tara Océan, première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan en France, mène une révolution scientifique autour de l’Océan. Elle développe une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite qui nous permettra demain de prédire, anticiper et mieux gérer les risques climatiques. Elle utilise une expertise scientifique de très haut niveau pour sensibiliser et éduquer les jeunes générations, mobiliser les décideurs politiques et permettre aux pays émergents et en développement d’utiliser ce nouveau savoir autour de l’Océan. Véritable laboratoire scientifique flottant, la goélette Tara a déjà parcouru plus de 375 000 kilomètres, faisant escale dans plus de 60 pays lors de 4 expéditions majeures, menées en collaboration avec des laboratoires internationaux d’excellence (CNRS, CEA, PSL, EMBL, MIT, NASA…). La goélette Tara est arrivé le samedi 10 avril à Concepción, la deuxième agglomération du Chili au niveau économique et démographique après celle de Santiago. Voir l’évènement 
  • 10/04/2021
Atelier « Les océans et le changement climatique : en route vers la COP 26 » le 21 avril 2021
Le CMM, la Fondation Tara et l’Ambassade de France au Chili organisent un atelier le 21 avril « De la science à la politique », consacré à des questions des océans, de la pollution et des changements climatiques. Pour plus d’information contacter le CMM.

 

Colombie

  • 02/04/2021
Les lamantins, une espèce en voie de disparition
Depuis 2019, la biologiste colombienne Susana Caballero surveille les populations de lamantins. Elle collabore par ailleurs avec les communautés pour renforcer les pratiques d’écotourisme et de pêche responsables qui contribuent à la conservation de ces animaux. Avec un groupe d’étudiants de l‘Université de Los Andes, Susana a entrepris en 2019 un voyage visant à identifier –par la technique de l’ADN environnemental– les lieux où vivent les lamantins. Le fleuve San Juan dans le Magdalena Medio, le marais de Lorica, le canal Dique et l’une des embouchures du fleuve Atrato, dans le golfe d’Urabá, sont les principaux lieux de leur habitation. La technique de l’ADN environnemental permet d’obtenir des informations sur la biomasse de différentes espèces en des points précis des écosystèmes aquatiques. Pour ce faire, des échantillons d’eau, qui sont prélevés et filtrés, révèlent des traces d’ADN de lamantins et d’autres espèces. Lire l’article
  • 05/04/2021
La qualité de la production scientifique colombienne en baisse
L’importance de la production scientifique pour le pays n’a jamais été aussi forte qu’au moment de la pandémie, même si elle ne se limite évidemment pas à un contexte particulier. « Un pays qui ne comprend pas que la science et la technologie font partie intégrante de l’économie, du développement économique et productif, se trompe lourdement », affirme Diego Silva, économiste et directeur de l’Observatoire de la science et de la technologie (OCyT).Bien que la Colombie se soit améliorée sur certains points, comme le nombre de publications, elle a encore beaucoup de marge pour s’améliorer dans d’autres aspects, comme les citations et les co-publications. Selon l’analyse de l’OCyT des publications scientifiques colombiennes, si leur quantité ne cesse d’augmenter, leur impact international baisse d’une année en année. En outre, on note une prévalence de la capitale par rapport aux institutions/chercheurs en province et celle des sciences exactes par rapport aux sciences humaines. Les universités qui concentrent la majorité des publications du pays sont l’Université nationale, l’Université d’Antioquia et l’Université des Andes. Lire l’article

Equateur

  • 05/04/2021
Entretien avec Patricia Castillo Briceño,  biologiste marine équatorienne
La contribution des femmes à la science n’a pas toujours été reconnue. Dans un entretien accordé à « Global Voices », Patricia Castillo Briceño, codirectrice du projet EBIOAC (Equatorial BIOMA and Ocean Acidification) et cofondatrice du Réseau équatorien de femmes scientifiques (REMCI), revient sur son parcours effectué en partie en France, en Espagne et au Royaume Uni. Elle s’interroge également sur les politiques éducatives en relation avec l’égalité de genres et la valorisation des études scientifiques pour les filles.  Lire l’entretien

Guyane

  • Écriture
Une Bande dessinée sur la recherche en Amazonie
Laure Garancher, scénariste, illustratrice et auteure, a vu sa bande dessinée « À la recherche de l’Amazonie oubliée », publiée aux éditions Delcourt début mars 2021. Le livre retrace les étapes de la mission scientifique du projet LongTime qu’elle a accompagnée notamment dans la station des Nouragues et qui associe unevingtaine de chercheurs, de l’anthropologue au botaniste, en passant par la mycologue ou l’anthracologue. Elle revient aussi sur les métiers de la recherche et l’histoire de l’Amazonie. Le lancement officiel s’est tenu au Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse dans le cadre de l’exposition Oka Amazonie, une forêt habitée.  Voir la vidéo

 

Paraguay

  • 09/04/2021 
La chaire de science, technologie et société du CONACYT
La chaire de science, technologie et société est une initiative du Conseil national de la science et de la technologie (CONACYT). Avec le soutien de l’Organisation des États ibéro-américains pour l’éducation, la science et la culture (OEI) et de la Faculté polytechnique de l’Université nationale d’Asuncion (UNA), la 5e édition du programme « Éduquer pour participer » a formé un total de 167 enseignants de tous niveaux et de tout le pays. L’objectif de cette formation est d’intégrer les connaissances dans le domaine scientifique socialement contextualisées. La formation s’est déroulée de mars à novembre 2020 sur la plateforme virtuelle du CONACYT, avec une charge horaire de 250 heures.

Lire l’article

Pérou

  • 11/04/2021
Des chercheurs péruviens analysent les concentrations de métaux de haute technologie dans les gisements andins
Afin de contribuer au développement du secteur minier et à son alignement sur les besoins du marché mondial, la Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP), avec le soutien de Fondecyt, une unité d’exécution de CONCYTEC, développe une recherche axée sur l’exploration de métaux et de métalloïdes considérés comme stratégiques tels que l’indium, le germanium, le gallium, entre autres, dans des gisements situés dans les Andes centrales. Le Pérou produit 1% de l’indium raffiné dans le monde, soit environ 10 tonnes, ce qui le place au 8e rang des producteurs. L’indium, le germanium et le gallium sont des éléments essentiels des alliages métalliques qui sont utilisés dans la fabrication d’une grande variété d’appareils numériques ou dans la production d’énergie électrique par des moyens renouvelables (panneaux solaires photovoltaïques ou batteries moins polluantes). Cette initiative aura un impact direct sur l’économie péruvienne et sur l’utilisation des ressources stratégiques. Lire l’article
  • 09/04/2021
Tissus élaborés au Pérou qui empêchent la contagion
Après près d’un an de recherche, une équipe de chercheurs de l’Université nationale d’ingénierie (UNI) est parvenue à fabriquer un tissu capable de désactiver jusqu’à 99% des virus, même après 20 lavages, ce qui contribuera à la prévention des infections par le covid-19. Les propriétés du tissu ont été validées par Nelson Labs, aux États-Unis, selon Jose Luis Solis, responsable du projet. Le projet est né au début de la pandémie et a reçu deux subventions de financement de la part de CONCYTEC (400 000 soles), ainsi que le soutien d’UNI et de l’entreprise textile San Jacinto S.A (8.000 dollars). Le tissu pourrait être utilisé dans les uniformes médicaux, ainsi que pour la fabrication des vêtements de prévention tels que les combinaisons. Lire l’article
  • 05/04/2021
Dispositif numérique pour la préservation des forêts péruviennes

L’Institut de recherche de l’Amazonie péruvienne (IIAP), avec le soutien de Fondecyt, a mis en place un dispositif qui, grâce à l’utilisation d’une technologie facile à installer sur un Smartphone, contribuera à la préservation des forêts péruviennes grâce à l’identification des espèces forestières ayant une forte importance économique et écologique pour la région de Loreto qui possède la superficie de 368 851 km². L’initiative, menée par Erwin Dianderas Caut, présente des solutions technologiques pour augmenter le contrôle de l’extraction des arbres. En effet, le plus grand problème socio-environnemental auquel est confrontée l’Amazonie péruvienne est l’exploitation forestière clandestine. Selon la Banque mondiale, 80% du bois péruvien exporté est illégal.  Lire l’article

  • 02/04/2021
Archéologie : une fresque vieille de plus de 3 200 ans découverte au Pérou
En 2020, les agriculteurs de la région de Virú, dans le nord du Pérou, qui réalisaient des travaux d’agrandissement de leurs cultures, ont découvert la peinture murale géante qui constituerait une partie d’un temple précolombien. L’équipe de l’archéologue Régulo Franco Jordán, connu pour avoir découvert le tombeau de la Dame de Cao, n’a pu initier les fouilles archéologiques, reportées à cause de la pandémie, qu’en mars 2021. La fresque de 15 mètres de diamètre sur 5 mètres de haut, représenterait un dieu-araignée, une divinité propre à la culture cupisnique. On évalue son âge à plus de 3 200 ans. Lire l’article
  • 31/03/2021
Bourses doctorales franco-péruviennes
La CONCYTEC, par le biais de son unité d’exécution FONDECYT, a annoncé la liste des lauréats des bourses d’études du programme de l’École doctorale franco-péruvienne en sciences de l’ingénieur et géosciences (EDFPCIG). Le montant du financement est de 34 000 euros par bénéficiaire pour une période de 36 mois. Les études en France s’effectuent dans le cadre d’un séjour de recherche au cours de la deuxième année d’études.  Lire l’article

Uruguay

  • 09/04/2021
Les effets de la drogue sur le cerveau des adolescents
Gabriel Rossi, psychiatre pour enfants et adolescents, a publié avec Miguel Carabajal et Allen Botrrill un ouvrage intitulé « Les adolescents et la marijuana. Des pistes pour les parents et les éducateurs » aux Éditions Planeta, sur les effets de la marijuana sur le cerveau des adolescents. Le livre rassemble les preuves scientifiques indiquant que l’usage de drogues dès le début de l’adolescence peut être lourd de conséquences sur le développement cérébral. En dehors des attaques de panique ou des épisodes psychotiques, on observe chez les jeunes consommateurs de cannabis une altération de la mémoire récente et des fonctions cérébrales supérieures, voire un déficit de la coordination motrice. Ce sont les premiers effets, les plus visibles Les auteurs proposent par ailleurs des recommandations aux parents pour assurer une prévention efficace des drogues à la maison. Lire l’article
  • 09/04/2021
Avantages fiscaux pour les entreprises investissant dans la recherche
La loi 19.739 établit la possibilité de crédit d’impôt accordé aux entreprises privées pour leurs activités de recherche et développement (R&D). L ‘ANII est désignée comme l’entité technique chargée de mettre en œuvre les conditions de cette mesure. Le crédit d’impôt peut arriver à hauteur de 35% des dépenses voire à 45% dans le cas de projets développés conjointement avec des centres technologiques ou des universités.  Lire l’article
  • 05/04/2021
Innovation : exemple du Chili pour l’Uruguay
Le mardi 6 avril, l’ANII et BID Lab ont tenu un événement en ligne sur la façon dont les agences gouvernementales peuvent innover avec des solutions développées par le secteur privé – entreprises, entrepreneurs – et universités. L’événement a présenté les enseignements du Government Lab du Chili, partagés par son directeur exécutif, Roman Yosif qui se consacre à l’innovation publique depuis plus de 6 ans et a dirigé plusieurs projets visant à transformer le secteur public chilien. En 2020, il a été désigné comme l’un des « 100 jeunes leaders » du Chili. L’événement s’adressait aux responsables d’entreprises et d’organismes publics, ainsi qu’aux chercheurs, innovateurs et entrepreneurs qui développent des produits et services innovants pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Voir la vidéo
  • 05/04/2021
L’Institut Pasteur Montevideo a lancé la semaine dernière Lab+ Venture Builder
L’Institut Pasteur Montevideo a lancé la semaine dernière Lab+ Venture Builder au cours d’une cérémonie virtuelle qui s’est faite en présence notamment du Président de la république uruguayen et du Ministre de l’éducation et de la culture. L’objectif de ce projet ambitieux, en phase avec le plan stratégique de IPM (2020-2025), est de rassembler des fonds –principalement de nature privés– pour 35M de dollars sur 8 ans. Cet argent sera destiné à financer l’innovation scientifique et pharmaceutique et des incubateurs dans les sciences de la vie et à faciliter la création de start-ups dans ce domaine. Ce projet est appuyé par un fonds de capital risque, Ficus Capital, implanté en Uruguay qui a déjà soutenu un spin off de Pasteur, Eolo Pharma. Ce fonds pourrait constituer une opportunité pour permettre de positionner des capitaux français et impliquer d’avantage l’écosystème de la filière santé en lien avec les acteurs scientifiques . Lire l’article


2ème édition des « Journées Jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales » (SHS)

 

Du 13 au 15 avril 2021, l’Ambassade de France au Brésil et l’Université de Brasilia (UnB) organisent la 2ème édition des Journées Jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales (SHS) : Regards croisés France-Brésil.

Ces rencontres sont l’occasion pour des jeunes chercheurs brésiliens, français et européens de présenter leur projet de recherche portant sur la France ou le Brésil, l’occasion de croiser les disciplines et les regards portés sur le pays de l’autre autour de 8 tables rondes thématiques.

Cette édition s’intéresse particulièrement aux sujets suivants :

  • Territoires et espaces, populations, migrations, en rapport avec l’environnement, la biodiversité et la gestion durable des ressources
  • Classes sociales supérieures et dynamiques sociales ;
  • Urbanité et citadinité : ville intelligente, qualité de vie et droits citoyens ;
  • Problématiques de la parité hommes/femmes et de l’inclusion des minorités.

Pour consulter la programmation de cette deuxième édition : Cliquez ici

Pour assister à l’événement en direct, rendez-vous sur la chaîne Youtube de l’UnB : https://www.youtube.com/channel/UCUUU5zBnxg55vaXymuFJDPw/ ou sur la chaîne Youtube de la Finatec : https://www.youtube.com/channel/UCG-JomyOGWPxM2wxqlRM4qA/

Vous êtes étudiant, doctorant ou enseignant-chercheur et souhaitez participer au débat ? Rendez- vous sur ce lien pour vous inscrire à l’événement : https://www.2jjcshs-jjpchs.com/

L’événement sera 100% virtuel et se déroulera en français et en portugais.

Réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/franceaubresil/posts/3862602927149233

https://twitter.com/franceaubresil/status/1379453203264200705?s=20

https://www.instagram.com/p/CNVFBTusZ-c/?utm_source=ig_web_copy_link


Workshop du Laboratoire Franco-Chilien pour l’Astronomie (FCLA) – 8 avril 2021

 

Le Laboratoire Franco-Chilien pour l’Astronomie organise le 8 avril 2021 un atelier en ligne de présentation de ses équipes et de ses activités.

April 8th, 2021 (8:30am CLT – 12:10 CLT / 2:30pm CEST – 6:10pm CEST)

FCLA introduction & staff

  • 8:30am (CLT)/2:30pm (CEST): FCLA introduction, Felipe Barrientos (PUC/FCLA)
  • 8:40am (CLT)/2:40pm (CEST): Study of the transient sky, Stéphane Blondin (LAM/FCLA)
  • 8:50am (CLT)/2:50pm (CEST): Astrometry/photometry of fast moving objects, Sébastien Bouquillon (FCLA)
  • 9:00am (CLT)/3:00pm (CEST): Planet-forming disk exploration, Myriam Benisty (FCLA)
  • 9:10am (CLT)/3:10pm (CEST): Direct Imaging of Exoplanets, Gaël Chauvin (FCLA)
  • (+10min buffer questions) ● 9:30am (CLT)/3:30pm (CEST): Break (10min)

On-going collaborative projects

  • 9:40am (CLT)/3:40pm (CEST): Probing the best evolution scenario through a global vision of cluster and field galaxies, Marcela Gonzalez (UdeC/GEPI)
  • 9:50am (CLT)/3:50pm (CEST): Direct imaging of young, proto-planets, Sebastian Jorquera (UChile/IPAG)
  • 10:00am (CLT)/4:00pm (CEST): Atmospheres of exoplanetary analogs, Paulina Palma Bifani (UChile)
  • 10:10am (CLT)/4:10pm (CEST): Orbital fitting of extreme Solar systems, Constanza Villegas (UChile)
  • 10:20am (CLT)/4:20pm (CEST): Modeling of ALMA high resolution PDS70 observations, Nicolas Kurtovic (MPIA)
  • 10:30am (CLT)/4:30pm (CEST): In-depth study of the young Solar system analog, Célia Desgrange (IPAG)
  • (+10min buffer questions)
  • 10:50am (CLT)/4:50pm (CEST): Break (10min)

FCLA & the French-Chilean community

  • 11:00am (CLT)/5:00pm (CEST): LAM-Chile activities in adaptive optics instrumentation, Felipe Pedreros (LAM) & Benoit Neichel (LAM)
  • 11:10am (CLT)/5:10pm (CEST): INRIA activities in Astronomy – Nayat Sanchez Pi (INRIA Chile) ● 11:20am (CLT)/5:20pm (CEST): CMM activities in Astronomy – Alejandro Mass (CMM)
  • (+10min buffer questions)

FCLA prospects & future projects in Astronomy

  • 11:40am (CLT)/5:40pm (CEST): discussion
  • 12:10pm (CEST): end of the day (Format: 10min presentation + 2min questions

Le lien Zoom du workshop:
https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/95037202945?pwd=T2N3MU0vdEkwdjl3b25LRlZzVTNnZz09

Pour plus d’informations sur le FCLA :

IRL – LFCA


Programmes STIC-AmSud, MATH-AmSud et CLIMAT AmSud

 

 

Les programmes STIC-AmSud, MATH-AmSud et CLIMAT AmSud sont des programmes régionaux de coopération scientifique et technologique auxquels participent l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Équateur, le Paraguay, le Pérou, l’Uruguay, le Venezuela et la France. Leur objectif est de promouvoir et de renforcer la collaboration et la création de réseaux de recherche-développement dans le domaine du climat (CLIMAT), des sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC) et en mathématiques (MATH), à travers la mise en œuvre des projets de recherche.

Le calendrier prévisionnel est le suivant :

  • 15 Mars 2021 : Ouverture de l’appel à projets
  • 17 Mai 2021 : Clôture de l’appel
  • Décembre 2021 : Publication des résultats de l’appel
  • Janvier 2022 : Début des projets

Les chercheurs du Pérou doivent enregistrer leur participation dans la plateforme d’application correspondante sur le portail FONDECYT/CONCYTEC : http://www.fondecyt.gob.pe/ jusqu’au 18 mai 2021 à 13h00 heure péruvienne.

Les chercheurs colombiens qui sollicitent un financement au MINCIENCIAS doivent être reconnus à la clôture de l’appel dans les 4 catégories de l’institution.

Les chercheurs d’Argentine intéressés par la soumission de projets doivent contacter le Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation d’Argentine : jbruckner@mincyt.gob.ar afin de connaître les conditions de financement pour cet appel.

Les chercheurs uruguayens désireux de soumettre des projets doivent envoyer une copie de leur demande à l’ANII à l’adresse électronique suivante : snb_movilidad@anii.org.uy.

Les chercheurs du Paraguay doivent consulter les termes et conditions sur le site web de CONACYT et enregistrer leur participation auprès de CONACYT (http://www.conacyt.gov.py/).

Le(la) Coordinateur(trice) International(e) du projet présenté devra envoyer via la plateforme de candidature une version pdf en anglais du projet, incluant les CVs des participant(e)s, avant le 17 mai 2021 à 12h00 heure (midi) du Chili continental.

Plus d’infos sur le site du programme : http://www.sticmathamsud.org/


MOPGA 4 – Make Our Planet Great Again, 4ème édition

Le programme Make Our Planet Great Again, initié en 2018, finance 40 bourses attribuées aux jeunes chercheurs étrangers souhaitant effectuer un séjour de recherche en France.

Le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) met en place un programme pour accueillir des jeunes chercheurs étrangers souhaitant effectuer en France leurs recherches s’inscrivant dans une approche « One Health ». Le concept de « One Health » peut être décrit comme étant une approche intégrée et systémique de la santé humaine, animale des écosystèmes à l’échelle locale, nationale et planétaire.

Cette approche permet d’acquérir une meilleure connaissance des causes et des conséquences du fonctionnement et de l’évolution de nos sociétés (en termes de démographie, de mobilité, de conditions économiques, de modes de vie, de bien-être et de santé publique…), des changements environnementaux globaux, incluant les changements climatiques et l’érosion de la biodiversité, ainsi que de la prolifération des maladies émergentes. Elle permet ainsi d’orienter les politiques publiques en matière de prévention ou d’innovation en santé, dans des contextes économiques et socio-culturels diversifiés, et vise notamment à considérer de façon globale les enjeux de santé, de gestion de l’environnement et de pressions sur la biodiversité afin de mieux prévenir et répondre aux maladies émergentes à risque pandémique.

Modalités de candidatures et éligibilité

Les chercheurs étrangers ayant un diplôme de doctorat depuis moins de 5 ans peuvent candidater à cet appel. Toutes les nationalités sont éligibles sauf la nationalité française. Les bourses seront attribuées aux lauréats sur une période de 12 mois à compter de janvier 2022. Cette bourse consiste en une allocation mensuelle de 2 500 euros, une allocation d’installation de 500 euros, une prise en charge de la couverture sociale ainsi que d’une mutuelle.

Une convention de séjour de recherche avec l’établissement d’accueil sera établie entre les établissements et les lauréats et précisera notamment les moyens mis à disposition par le laboratoire pour que le chercheur puisse mener à bien le projet de recherche.

Pour candidater, les projets de recherche doivent être déposés en ligne à l’adresse https://campusfrance.smapply.io/prog/MOPGA4/ et devront comporter les pièces suivantes :

  • CV avec liste des publications (4 pages maximum)
  • Copie du diplôme de doctorat
  • CV du directeur de recherche français pour le séjour de recherche (2 pages maximum)
  • Lettre de soutien du laboratoire français d’accueil
  • Lettres de recommandation (3 maximum)
  • Copie du passeport ou document national d’identité

Calendrier

8 mars 2021 : Ouverture de la saisie des candidatures

3 mai 2021 : Clôture de la saisie des candidatures

Fin octobre 2021 : Notification des résultats

Janvier 2022 : Arrivée des lauréats dans les établissements

Plus d’informations sur le site de Campus France : https://www.campusfrance.org/fr/financement-de-bourses-de-sejour-de-recherche-pour-les-jeunes-chercheurs


Programme Régional France Amérique Latine Caraïbes (PREFALC)

 

Programme Régional France Amérique Latine Caraïbes

Le PREFALC est un dispositif de coopération universitaire qui vise à développer les échanges et l’offre de formation entre des établissements d’enseignement supérieur français, latino-américains et/ou caribéens. Ce programme permet notamment de soutenir la mobilité des enseignants-chercheurs pour la réalisation de séminaires et de modules de formation de niveau master, intégrés au sein de masters français, latino-américains et caribéens et donnant droit à des crédits d’heures certifiées (ECTS) ou à une reconnaissance des périodes d’études.

La mobilité financée aura vocation à favoriser les échanges et la formation de niveau master dans les domaines suivants :
sciences agronomiques et écologiques, sciences physiques et chimiques, sciences humaines et sociales, humanités numériques, sciences de la médecine, biologie humaine, sciences mathématiques, sciences de la terre et de l’univers, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’ingénieur.

Le PREFALC permet d’incarner des projets d’une durée de 2 ans, avec un cofinancement pouvant aller jusqu’à 25 000 € dans la limite de 40% du budget total d’un projet.

En février 2021, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) ont lancé l’appel à projets 2021 du PREFALC.

Calendrier prévisionnel :

  • Ouverture de l’appel : 01 février 2021
  • Fermeture de l’appel : 27 avril 2021
  • Annonce des projets retenus : juillet 2021
  • Démarrage des projets : entre septembre 2021 et janvier 2022

Modalités de candidature

Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 27 avril 2021 sous couvert du Chef d’établissement et transmis par l’intermédiaire du responsable du Bureau des relations internationales en collaboration avec le Chef de projet.

Critères d’éligibilité :

  • impliquer au minimum 3 établissementsd’enseignement supérieur : 1 français et 2 latino-américains ou caribéens de pays différents ;
  • contribuer à la circulation des enseignantsfrançais en Amérique latine, ainsi qu’à la mobilité des enseignants latino-américains et caribéens en Amérique latine et en  France ;
  • mettre en évidence les modules ou séminaires(nombres d’heures à effectuer selon la nomenclature ECTS et thèmes à aborder) qui seraient intégrés à l’intérieur de la maquette du master du partenaire français, latino-américain ou caribéen, afin de rendre visibles les contributions respectives en termes de contenus et méthodologies. Les partenaires doivent indiquer la spécificité de ce module dans tout support de communication multimédia utilisé pour promouvoir leur master ;
  • comporter un cofinancement des établissements français et latino-américain/caribéens. Le PREFALC peut financer, pour sa part, jusqu’à 25 000€ et dans la limite de 40% du budget total.

Une attention particulière sera accordée aux projets permettant de créer de nouvelles collaborations ou de créer de nouveaux réseaux académiques régionaux.

Le projet doit être déposé par l’établissement français et ce dernier doit assurer la coordination du projet via :

  • Un chef de projet, en poste dans l’établissement, qui élabore le contenu et assure la coordination scientifique et l’évaluation des missions d’enseignement (Important : il ne peut coordonner qu’un seul projet PREFALC à la fois).
  • Un responsable administratifdu Bureau des relations internationales qui assure la présentation du dossier de candidature ainsi que le suivi administratif, financier et comptable du projet en lien avec l’équipe du PREFALC à la FMSH.

Pour plus d’informations, se rendre sur le site : https://www.fmsh.fr/fr/international/30759

Le formulaire en langue espagnole est disponible à cette adresse : https://www.fmsh.fr/sites/default/files/fichier/prefalc_2021_aap_espagnol_0.pdf


La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 01/04/2021 au 14/04/2021)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • Avril 2021
Les chiffres clés de la mobilité étudiante dans le monde
La pandémie de Covid-19 a bouleversé la mobilité étudiante internationale. Les confinements successifs, la difficulté de se déplacer et les frontières fermées ont freiné les déplacements. Des pays d’accueil se sont fermés aux étudiants internationaux, parfois complètement (Australie, Nouvelle-Zélande, Chine), parfois en encourageant les inscriptions à distance (États-Unis, Canada). Dans ce contexte, la France a su s’affirmer comme une destination de choix. Les étudiants (en particulier en provenance d’Afrique subsaharienne, du Maghreb, du Proche-Orient et d’Europe) ont répondu présents, comme le montrent les chiffres qui s’appuient sur des données du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Études en France) et du Ministère de l’Intérieur (visas). Il est important de noter que la mobilité à partir de l’Amérique du Sud s’est faite principalement dans le cadre individuel, hors programmes de mobilité encadrée. Lire le rapport de Campus France
  • 01/04/2021
Parution du livre “Étonnant chimie” aux CNRS Éditions
Sous la direction de Claire Marie Pradier et coordonné par Francis Teyssandier et Olivier Parisel, le livre Étonnant chimie rassemble les contributions de dizaines de scientifiques, qui mènent des recherches de pointe un peu partout en France. Leurs récits surprenants mèneront le lecteur de la chimie des océans à celle des nuages, au sein même des molécules. Parfums de l’Antiquité, secrets de grands peintres, arôme des vins ou de la cuisine : la chimie est également à la source de grands et petits plaisirs. La chimie n’a jamais été aussi présente dans notre quotidien, et notre avenir rarement aussi dépendant de ses développements. Transformer le CO2 en carburant vert, reproduire des organes par impression 3D, élaborer des molécules visant à mieux soigner des pathologies : les routes que pourrait suivre notre futur se découvrent à travers la cinquantaine de petites histoires étonnantes qui composent l’ouvrage.  Voir le livre
  • Novembre 2021

Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques
Les températures continuent d’augmenter. Les tempêtes gagnent en intensité. Les incendies sont de plus en plus destructeurs et les sécheresses de plus en plus fréquentes. Si nous ne prenons pas position, chacun d’entre nous sera affecté.En 2015, les dirigeants mondiaux se sont engagés à Paris à freiner le changement climatique et à maintenir la température moyenne mondiale bien en dessous de 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels et à faire l’effort de limiter l’augmentation à 1,5 degré. En novembre 2021, le Royaume-Uni assumera la présidence de la COP26 à Glasgow.  À cette fin, une série de campagnes climatiques a été lancée en rapport avec les transports, l’agriculture, la biodiversité, le système énergétique et la finance. L’objectif est de favoriser la collaboration et de faire en sorte que l’agenda climatique devienne de plus en plus une réalité. Voir l’évènement 

 

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio
Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises depuis le début de la pandémie par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique
  • Avril 2021
Séminaire « La présence de la Chine et de la Russie en Amérique du Sud »
Jeudi 1er avril a eu lieu la deuxième séance du séminaire Enjeux stratégiques dans les Amériques, organisé par l’Institut des Amériques et IRSEM. Elle a porté plus particulièrement sur « Les discontinuités de la présence chinoise et russe en Amérique latine ». Au XXI siècle, la Chine et la Russie ont abordé l’Amérique latine en parallèle, mais avec des approches et des rythmes différents. La première et principale explication est géostratégique, par rapport aux politiques menées par les États-Unis. Par ailleurs, les deux puissances eurasiennes tentent d’obtenir également des avantages matériels au-delà du positionnement stratégique dans les Amériques. Cette double motivation de rapprochement se combine avec les invitations de plus en plus fréquentes des gouvernements latino-américains. Voir l’évènement
  • Avril 2021
Colloque « Un an de covid-19 dans les Amériques » (IdA)
Les 27 et 28 avril 2021 se tiendra le colloque « Un an de covid-19 dans les Amériques »  organisé par l’IdA en partenariat avec iGLOBES, IHEAL/CREDA, Mondes AméricainsCRBC et campus Condorcet. Si les dates exactes de son apparition sur le continent américain sont encore sujettes à caution et si le parcours suivi entre les premières infections et l’apparition d’une situation épidémique ont varié entre les pays, la covid-19 a indubitablement dominé la vie politique, économique, culturelle et sociale des Amériques à partir de mars 2020. Enfermés dans le déni ou poursuivant des politiques précoces et agressives de confinement, tous les états ont dû y faire face. Le colloque, qui se déroulera en ligne, proposera des analyses exploratoires de la pandémie de covid-19 et de son impact sur le continent nord- et sud-américain. Voir l’évènement
  • Avril 2021
Cuba obtient une subvention de 23,9 millions de dollars du Fonds vert pour le climat pour un projet de résilience côtière
Le Fonds vert pour le climat (FVC) a approuvé le 19 mars 2021 un financement de 23,9 millions de dollars pour un projet de résilience côtière « Mi Costa » qui concernera plus de 440 000 Cubains du sud de l’ile. Mis en œuvre par l’Agence de l’environnement du Ministère cubain de la Science, de la Technologie et de l’Environnement (CITMA) avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ce projet innovant accélérera la contribution du gouvernement cubain à l’Accord de Paris, en améliorant les approches d’adaptation fondées sur les écosystèmes pour 1 300 kilomètres de littoral dans 24 municipalités. Il fournira également une base importante de soutien pour la mise en œuvre du « Plan d’État pour gérer le changement climatique ‘Tarea Vida’ « . La nation insulaire est très vulnérable aux impacts du changement climatique. Et si le gouvernement cubain a réalisé des progrès en matière de développement durable, l’érosion côtière, les inondations, l’intrusion saline, la sécheresse et l’élévation du niveau de la mer menacent ces avancées économiques et sociales durement acquises. Lire l’article

Argentine

  • 07/04/2021
Édition 2021 des prix RAICES et LELOIR
Le Secrétariat de la planification et des politiques du Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation de l’Argentine lance l’édition 2021 des prix Raices et Leloir. Le prix RAICES est destiné aux scientifiques, chercheurs et technologues argentins qui vivent à l’étranger et qui collaborent activement au renforcement du système national des sciences, de la technologie et de l’innovation. Le prix LELOIR s’adresse aux scientifiques, chercheurs et technologues étrangers qui ont œuvré au renforcement des capacités scientifiques et technologiques de l’Argentine. Ces deux prix visent à reconnaître et à rendre visible les contributions au système scientifique national et à renforcer les liens de coopération internationale. La date de clôture de l’appel est le 12 mai 2021. Voir l’appel 
  • 10/04/2021
Journée de la chercheuse et du chercheur scientifique
En souvenir de la naissance de Bernardo Houssay (1887-1971), éminent scientifique argentin, cofondateur du Conseil national de la recherche scientifique et technique – CONICET et prix Nobel de médecine et de physiologie en 1947, le 10 avril est célébré en Argentine comme la Journée de la chercheuse et du chercheur scientifique.  Lire l’article
  • 16/04/2021
Appel à candidatures du CONICET
Il s’agit d’un appel à candidatures visant à développer trois thématiques prioritaires, à savoir : les sciences vétérinaires ; les sciences marines et la recherche SHS sur la Chine. Les appels se clôturent le 16 avril 2021. Dans le cas des sciences vétérinaires, l’objectif est de renforcer la discipline par l’élargissement et l’incorporation de nouvelles problématiques. En ce qui concerne les sciences marines, les zones marines de l’Argentine sont riches en ressources naturelles, ce qui contribuent au développement économique, social et environnemental de notre pays. Enfin, l’importance croissante de l’Asie, et en particulier de la Chine, dans le contexte économique et politique actuel, fait que cette région du monde présente un intérêt significatif pour l’Amérique du Sud en général et pour l’Argentine en particulier. Voir l’appel

 

Bolivie

  • 10/04/2021
L’observatoire astronomique situé à Tarija fête ses 37 ans
Le planétarium de Santa Ana, situé à Tarija, a été fondé en juin 1982 grâce à un accord de coopération dans le domaine de l’astronomie signé entre l’Académie des sciences de l’URSS et l‘Académie nationale des sciences de Bolivie. Son inauguration a eu lieu le 14 avril 1984 sous le nom d’Observatoire astronomique boliviano-soviétique. Coordonné par l’université Juan Misael Saracho de Tarija, l’observatoire, possède deux télescopes russes et une horloge atomique qui marque l’heure officielle en Bolivie. Lire l’article

 

Brésil

  • 01/04/2021
L’observatoire CoronAmazon : suivi des impacts sociaux de la Covid-19 en Amazonie brésilienne
Lancé en mai 2020 par Émilie Stoll et Elise Capredon, sous l’égide de l’Institut de Recherche en Sciences Sociales sur la biodiversité dans la Caraïbe et les Amériques (IRN IRCAB), l’Observatoire CoronAmazon propose de recenser les impacts sociaux et écologiques de l’épidémie de covid-19 en Amazonie brésilienne. Cet observatoire prend la forme d’une carte intégtative et collaborative sur laquelle chacun peut publier librement des informations de première main (récits, témoignages, communiqués et chiffres institutionnels, campagnes de levées de fonds ou de collecte de nourriture) ou de seconde main (articles de presse, billets de blogs, etc.) Lire l’article 
  • 01/04/2021
Lancement du prix de thèse CAPES 2021
La Coordination pour l’Amélioration du Personnel de Niveau Supérieur (CAPES) a lancé le Prix de Thèse CAPES 2021, qui récompensera les meilleures thèses de doctorat soutenues en 2020, dans chacun des 49 domaines de connaissance, reconnus par la Fondation. Le choix des travaux sera effectué par des comités scientifiques, en fonction de leur originalité et de leur pertinence pour le développement scientifique, technologique, culturel et social du pays. En outre, la qualité et la quantité des publications résultant de la thèse, sa méthodologie, la qualité de sa rédaction, la structure et l’organisation du texte seront prises en compte. Les lauréats du Grand Prix gagneront une bourse pour un stage post-doctoral dans une institution internationale pour une durée maximale de 12 mois, un certificat et un trophée. Le directeur de thèse recevra un prix de 9 000 réaux pour assister à un congrès international et un certificat de récompense. Lire l’article
  • 13/04/2021
2ème édition des Journées Jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales « Regards croisés France-Brésil »
Du 13 au 15 avril 2021, l’Ambassade de France au Brésil et l’Université de Brasilia (UnB) organisent la 2ème édition des Journées Jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales : Regards croisés France-Brésil. Ces rencontres sont l’occasion pour des jeunes chercheurs brésiliens, français et européens de présenter leur projet de recherche portant sur la France ou le Brésil, l’occasion de croiser les disciplines et les regards portés sur le pays de l’autre autour de 8 tables rondes thématiques. Voir l’évènement
  • 20/04/2021
1ère rencontre des chercheurs européens au Brésil : création du réseau

EURAXESS Brésil invite des chercheurs européens qui travaillent au Brésil et/ou qui collaborent avec les chercheurs et institutions brésilien(ne)sà participer à une discussion et un tour de table informel en vue de la création d’un réseau de la diaspora scientifique européenne dans le pays. La réunion aura lieu virtuellement le 20 avril, de 9 h à 12 h 30 (heure de Brasilia).

Lire l’article (https://euraxess.ec.europa.eu/worldwide/brazil/first-meeting-eu-researchers-brazil ) /
Pour assister à la réunion, cliquer ici (https://euconf-eu.zoom.us/j/92762645980?pwd=UFpBY0xrbVpma01TK3h0OVdlbytRQT09#success )

 

Chili

 

  • 08/04/2021
Workshop du Laboratoire Franco-Chilien pour l’Astronomie (FCLA) – 8 avril 2021
Le Laboratoire Franco-Chilien pour l’Astronomie a organisé le 8 avril 2021 un atelier en ligne de présentation de ses équipes et de ses activités. Voir le programme
  • 01/04/2021
L’étonnante plasticité des escargots de mer en Antarctique
La biodiversité des écosystèmes de Patagonie et d’Antarctique est immense et, offre un terrain d’étude exceptionnel aux chercheurs de différentes disciplines qui souhaitent comprendre comment les organismes ont évolué en s’adaptant aux événements géologiques, climatiques et océanographiques qui se sont produits au cours des 50 derniers millions d’années. L’étude publiée dans la revue scientifique Molecular Phylogenetics and Evolution par une équipe de recherche dirigée par le Dr Claudio González-Wevar, chercheur au Centre de recherche sur la dynamique des écosystèmes marins à haute latitude (IDEAL) de l’Universidad Austral de Chile (UACh) porte sur l’évolution du genre Margarella, un gastéropode méridional. La recherche a consisté à faire des reconstructions phylogénétiques et des analyses de population chez sept espèces nominales de Margarella, distribuées en Antarctique et dans la zone subantarctique. Les scientifiques ont découvert que, malgré les formes et couleurs très variées de ces escargots de mer, ils partagent la même unité génétique : il s’agit par conséquent de la même espèce. Lire l’article

 

  • 09/04/2021
Le Président de la station biologique Senda Darwin, distingué par le prix Robert H. Whittaker pour ses travaux sur le changement climatique

Le docteur en botanique et enseignant de la faculté des sciences biologiques de l’Université du Chili, Juan Armesto, a été récompensé par le prix Robert H. Whittaker, décerné par l’Ecological Society of America (ESA), pour son « leadership et sa remarquable créativité ».  Cet expert en écologie et Président de la station biologique Senda Darwin, qui a également été élu cette année membre de l’Académie des sciences du Chili, a estimé que ce prix lui permettrait de mettre en avant les axes de recherche dans lesquels il travaille actuellement, à savoir lle changement climatique, l’impact des émissions de gaz à effet de serre et la capacité des systèmes écologiques à amortir, compenser ou s’adapter. Lire l’article 

 

  • 10/04/2021
La goélette Tara est arrivée à Concepción, la troisième escale chilienne de la Mission Microbiomes
La Fondation Tara Océan, première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan en France, mène une révolution scientifique autour de l’Océan. Elle développe une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite qui nous permettra demain de prédire, anticiper et mieux gérer les risques climatiques. Elle utilise une expertise scientifique de très haut niveau pour sensibiliser et éduquer les jeunes générations, mobiliser les décideurs politiques et permettre aux pays émergents et en développement d’utiliser ce nouveau savoir autour de l’Océan. Véritable laboratoire scientifique flottant, la goélette Tara a déjà parcouru plus de 375 000 kilomètres, faisant escale dans plus de 60 pays lors de 4 expéditions majeures, menées en collaboration avec des laboratoires internationaux d’excellence (CNRS, CEA, PSL, EMBL, MIT, NASA…). La goélette Tara est arrivé le samedi 10 avril à Concepción, la deuxième agglomération du Chili au niveau économique et démographique après celle de Santiago. Voir l’évènement 

 

 

Colombie

  • 02/04/2021
Les lamantins, une espèce en voie de disparition
Depuis 2019, la biologiste colombienne Susana Caballero surveille les populations de lamantins. Elle collabore par ailleurs avec les communautés pour renforcer les pratiques d’écotourisme et de pêche responsables qui contribuent à la conservation de ces animaux. Avec un groupe d’étudiants de l‘Université de Los Andes, Susana a entrepris en 2019 un voyage visant à identifier –par la technique de l’ADN environnemental– les lieux où vivent les lamantins. Le fleuve San Juan dans le Magdalena Medio, le marais de Lorica, le canal Dique et l’une des embouchures du fleuve Atrato, dans le golfe d’Urabá, sont les principaux lieux de leur habitation. La technique de l’ADN environnemental permet d’obtenir des informations sur la biomasse de différentes espèces en des points précis des écosystèmes aquatiques. Pour ce faire, des échantillons d’eau, qui sont prélevés et filtrés, révèlent des traces d’ADN de lamantins et d’autres espèces. Lire l’article
  • 05/04/2021
La qualité de la production scientifique colombienne en baisse
L’importance de la production scientifique pour le pays n’a jamais été aussi forte qu’au moment de la pandémie, même si elle ne se limite évidemment pas à un contexte de pandémie. « Un pays qui ne comprend pas que la science et la technologie font partie intégrante de l’économie, du développement économique et productif, se trompe lourdement », affirme Diego Silva, économiste et directeur de l’Observatoire de la science et de la technologie (OCyT).Bien que la Colombie se soit améliorée sur certains points, comme le nombre de publications, elle a encore beaucoup de marge pour s’améliorer dans d’autres aspects, comme les citations et les co-publications. Selon l’analyse de (OCyT) des publications scientifiques colombiennes, si leur quantité ne cesse d’augmenter, leur impact international baisse d’une année en année. En outre, on note une prévalence de la capitale par rapport aux institutions/chercheurs en province et celle des sciences exactes par rapport aux sciences humaines. Les universités qui concentrent la majorité des publications du pays sont l’Université nationale, l’Université d’Antioquia et l’Université des Andes. Lire l’article

 

Equateur

  • 05/04/2021
Entretien avec Patricia Castillo Briceño,  biologiste marine équatorienne
La contribution des femmes à la science n’a pas toujours été reconnue. Dans un entretien accordé à « Global Voices », Patricia Castillo Briceño, codirectrice du projet EBIOAC (Equatorial BIOMA and Ocean Acidification) et cofondatrice du Réseau équatorien de femmes scientifiques (REMCI), revient sur son parcours effectué en partie en France, en Espagne et au Royaume Uni. Elle s’interroge également sur les politiques éducatives en relation avec l’égalité de genres et la valorisation des études scientifiques pour les fillesLire l’entretien

Guyane

  • Écriture
Une Bande dessinée sur la recherche en Amazonie
Laure Garancher, scénariste, illustratrice et auteure, a vu sa bande dessinée « À la recherche de l’Amazonie oubliée », publiée aux éditions Delcourt début mars 2021. Le livre retrace les étapes de la mission scientifique du projet LongTime qui associe une vingtaine de chercheurs, de l’anthropologue au botaniste, en passant par la mycologue ou l’anthracologue et qu’elle a accompagnée notamment dans la station des Nouragues. Elle revient aussi sur les métiers de la recherche et l’histoire de l’Amazonie. Le lancement officiel s’est tenu au Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse dans le cadre de l’exposition Oka Amazonie, une forêt habitée.  Voir la vidéo 

 

Paraguay

  • 09/04/2021 
CONACYT
La chaire de science, technologie et société est une initiative du Conseil national de la science et de la technologie (CONACYT). Avec le soutien de l’Organisation des États ibéro-américains pour l’éducation, la science et la culture (OEI) et de la Faculté polytechnique de l’Université nationale d’Asuncion (UNA), dont la 5e édition « Éduquer pour participer » a formé un total de 167 enseignants de tous niveaux et de tout le pays. L’objectif de cette formation est d’intégrer les connaissances dans le domaine scientifique socialement contextualisées. La formation s’est déroulée de mars à novembre 2020 sur la plateforme virtuelle du CONACYT, avec une charge horaire de 250 heures. Lire l’article

 

Pérou

  • 11/04/2021
Des chercheurs péruviens analysent les concentrations de métaux de haute technologie dans les gisements andins
Afin de contribuer au développement du secteur minier et à son alignement sur les besoins du marché mondial, la Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP), avec le soutien de Fondecyt, une unité d’exécution de CONCYTEC, développe une recherche axée sur l’exploration de métaux et de métalloïdes considérés comme stratégiques tels que l’indium, le germanium, le gallium, entre autres, dans des gisements situés dans les Andes centrales. Le Pérou produit 1% de l’indium raffiné dans le monde, soit environ 10 tonnes, ce qui le place au 8e rang des producteurs. L’indium, le germanium et le gallium sont des éléments essentiels des alliages métalliques qui sont utilisés dans la fabrication d’une grande variété d’appareils numériques ou dans la production d’énergie électrique par des moyens renouvelables (panneaux solaires photovoltaïques ou batteries moins polluantes). Cette initiative aura un impact direct sur l’économie péruvienne et sur l’utilisation des ressources stratégiques. Lire l’article
  • 09/04/2021
Tissus élaborés au Pérou qui empêchent la contagion
Après près d’un an de recherche, une équipe de chercheurs de l’Université nationale d’ingénierie (UNI) est parvenue à fabriquer un tissu capable de désactiver jusqu’à 99 % des virus, même après 20 lavages, ce qui contribuera à la prévention des infections par le covid-19. Les propriétés du tissu ont été validées par Nelson Labs, aux États-Unis, selon Jose Luis Solis, responsable du projet. Le projet est né au début de la pandémie et a reçu deux subventions de financement de la part de CONCYTEC (400 000 soles), ainsi que le soutien d’UNI et de l’entreprise textile San Jacinto S.A (8.000 dollars). Le tissu pourrait être utilisé dans les uniformes médicaux, ainsi que pour la fabrication des vêtements de prévention tels que les combinaisons. Lire l’article
  • 05/04/2021
Loreto : des chercheurs développent un système en ligne pour reconnaître les espèces forestières d’importance économique et écologique
L’Institut de recherche de l’Amazonie péruvienne (IIAP), avec le soutien de Fondecyt, a mis en place un dispositif qui, grâce à l’utilisation d’une technologie facile à installer sur un Smartphone, contribuera à la préservation des forêts péruviens grâce à l’identification des espèces forestières ayant une forte importance économique et écologique pour la région de Loreto qui possède la superficie de 368 851 km². L’initiative, menée par Erwin Dianderas Caut, présente des solutions technologiques pour augmenter le contrôle de l’extraction des arbres. En effet, le plus grand problème socio-environnemental auquel est confrontée l’Amazonie péruvienne est l’exploitation forestière clandestine. Selon la Banque mondiale, 80% du bois péruvien exporté est illégal.  Lire l’article
  • 02/04/2021
Archéologie : une fresque vieille de plus de 3 200 ans découverte au Pérou
En 2020, les agriculteurs de la région de Virú, dans le nord du Pérou, qui réalisaient des travaux d’agrandissement de leurs cultures, ont découvert la peinture murale géante qui constituerait une partie d’un temple précolombien. L’équipe de l’archéologue Régulo Franco Jordán, connu pour avoir découvert le tombeau de la Dame de Cao, n’a pu initier les fouilles archéologiques, reportées à cause de la pandémie, qu’en mars 2021. La fresque de 15 mètres de diamètres sur 5 mètres de haut, représenterait un dieu-araignée, une divinité propre à la culture cupisnique. On évalue son âge à plus de 3 200 d’ancienneté. Lire l’article
  • 31/03/2021
Bourses doctorales franco-péruviennes
La CONCYTEC, par le biais de son unité d’exécution FONDECYT, a annoncé la liste des lauréats des bourses d’études du programme de l’École doctorale franco-péruvienne en sciences de l’ingénieur et géosciences (EDFPCIG). Le montant du financement est de 34 000 euros par bénéficiaire pour une période de 36 mois. Les études en France s’effectuent dans le cadre d’un séjour de recherche au cours de la deuxième année d’études.  Lire l’article

 

Uruguay

  • 09/04/2021
Les effets de la drogue sur le cerveau des adolescents
Gabriel Rossi, psychiatre pour enfants et adolescents, a publié avec Miguel Carabajal et Allen Botrrill un ouvrage intitulé « Les adolescents et la marijuana. Des indices pour les parents et les éducateurs » aux Éditions Planeta, sur les effets de la marijuana sur le cerveau des adolescents. Le livre rassemble les preuves scientifiques indiquant que l’usage de drogues dès le début de l’adolescence peut être lourd de conséquences sur le développement cérébral. En dehors des attaques de panique ou des épisodes psychotiques, on observe chez les jeunes consommateurs de cannabis une altération de la mémoire récente et des fonctions cérébrales supérieures, voire un déficit de la coordination motrice. Ce sont les premiers effets, les plus visibles Les auteurs proposent par ailleurs des recommandations aux parents pour assurer une prévention efficace des drogues à la maison. Lire l’article
  • 09/04/2021
Avantages fiscaux pour les entreprises investissant dans la recherche
La loi 19.739 établit la possibilité de crédit d’impôt accordé aux entreprises privées pour leurs activités de recherche et développement (R&D). L ‘ANII est désignée comme l’entité technique chargée de mettre en œuvre les conditions de cette mesure. Le crédit d’impôt peut arriver à hauteur de 35% des dépenses voire à 45% dans le cas de projets développés conjointement avec des centres technologiques ou des universités.  Lire l’article
  • 05/04/2021
Innovation : exemple du Chili pour l’Uruguay
Le mardi 6 avril, l’ANII et BID Lab ont tenu un événement en ligne sur la façon dont les agences gouvernementales peuvent innover avec des solutions développées par le secteur privé – entreprises, entrepreneurs – et universités. L’événement a présenté les enseignements du Government Lab du Chili, partagés par son directeur exécutif, Roman Yosif qui se consacre à l’innovation publique depuis plus de 6 ans et a dirigé plusieurs projets visant à transformer le secteur public chilien. En 2020, il a été désigné comme l’un des « 100 jeunes leaders » du Chili. L’événement s’adressait aux responsables d’entreprises et d’organismes publics, ainsi qu’aux chercheurs, innovateurs et entrepreneurs qui développent des produits et services innovants pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Voir la vidéo 

 

 

 


La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 01/03/2021 au 15/03/2021)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • 22/02/2021
Participer à la définition et à la mise en œuvre des politiques de science ouverte : appel à candidatures
Le Comité pour la science ouverte lance un appel à manifestation d’intérêt pour deux co-pilotes ainsi que de nouveaux membres pour son collège Publications, qui participe à la définition et à la mise en œuvre des politiques de science ouverte à l’échelle nationale et pilote des actions structurantes pour la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche. Date limite des candidatures le 22 mars 2021. Lire l’article
  • 09/03/2021
Le réseau G6 s’engage pour la liberté de la recherche
Le réseau G6, qui regroupe les principaux organismes de recherche européens – CNR, CNRS, CSIC, Helmholtz Association, Leibniz Association et Max Planck Society -, et représente 135 000 collaborateurs, s’engage pour la liberté de la recherche. Lire l’article
  • 09/03/2021
La recherche française se fédère pour répondre aux défis de l’hydrogène
La Fédération Hydrogène du CNRS, créée le 1er janvier 2020 et regroupant plus de 270 chercheurs et 28 laboratoires CNRS, en partenariat avec des universités, organismes de recherche et écoles d’ingénieurs a officialisé son lancement le 9 mars lors d’un événement digital. Lire l’article
  • 10/03/2021
La semaine du cerveau
Du
15 au 21 mars 2021, pour la 23e année consécutive, les équipes du CNRS s’investissent dans la Semaine du cerveau qui propose, en présentiel et en virtuel, des expositions, des ciné-débats, des spectacles, des ateliers, des animations scolaires, des webinaires, des cafés sciences pour échanger sur le cerveau et plus largement sur les « neuro-infos ». Coordonnée en France par la Société des neurosciences, la Semaine du cerveau est un événement gratuit et ouvert à tous. Lire l’article
  • 10/03/2021
Un fragment de météorite plus vieille que la Terre
Selon un article publié dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS)  par une équipe largement composée de chercheurs du CNRS, l’analyse d’un fragment de météorite aurait permis d’estimer son âge à 4,5650 milliards d’années, soit de quelques années de plus que la planète Terre (4,543 milliards d’années). La météorite, baptisée Erg Chech 002, a été découverte en mai 2020 sous forme de plusieurs fragments dont certains provenaient de la région de Bir Ben Takoul, dans le sud de l’Algérie. Lire l’article
  • 10/03/2021 
Le pollen, l’allié de la pandémie ?
Selon une étude menée dans 31 pays différents, il existerait une corrélation entre l’augmentation de la quantité de pollen dans l’air et l’incidence des cas de Covid-19. La présence de ces graines minuscules pourrait augmenter le taux d’infection de 10 à 30%. Lire l’article

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio
Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises depuis le début de la pandémie par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique
  • Mars 2021
Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes (SALC2021) : l’appel à projets
La prochaine Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes aura lieu du 27 mai au 12 juin 2021. Le programme est ouvert aux activités de toute nature et dans tous les domaines, dès lors qu’elles contribueront à faire connaître l’Amérique latine et les Caraïbes et à mettre en lumière les relations qui les unissent à la France. L’amitié, la solidarité, la coopération et la promotion des valeurs que partagent la France, l’Amérique latine et les Caraïbes ne sauraient en effet prendre plus de sens dans la période actuelle. Date limite des propositions est le 15 avril. Proposer l’évènement
  • Mars 2021
Un débat sur l’intelligence artificielle
Le dernier événement virtuel du cycle #ScienceInMotion préparant le Forum CILAC 2021 (Latin America and the Caribbean Open Science Forum), qui se déroulera les 26-28 abril 2021, aura lieu le 24 mars à 17h. Seront présents pour aborder les questions sur l’intelligence artificielle Sebastián Acevedo (Tekal), María Isabel Mejía (CAF), Enzo María Le Fevre (Commission européenne) et Eleonora Lamm (UNESCO). Lire l’article
  • 10/03/2021
Une réunion virtuelle pour les jeunes chercheurs latino-américains spécialisés en biophysique
La réunion, intitulée « Défis en temps de pandémie et ses conséquences pour les jeunes biophysiciens latino-américains » se tiendra le 29 mars à 14h00 GMT-3. La conférence, parrainée par la Biophysical Society, résulte d’une collaboration entre le laboratoire de biophysique, de biochimie et de bioinformatique des protéines (Pontificia Universidad Católica de Chile) et l’organisation Jóvenes Biofísicos – The Young Initiative on Biophysics. Lire l’article
  • 12/03/2021
Une chauve-souris « rare » découverte dans les Andes
Une étude, coordonnée par des chercheurs de l’Université National Mayor de San Marcos (Pérou), de l’Université del Valle (Colombie), de la Texas Tech University et de l’INABIO et basée sur des données morphologiques et moléculaires, a déterminé l’existence d’une nouvelle espèce de chauve-souris Cynomops. L’animal baptisée C. kuizha habite les écosystèmes andins des trois pays. Compte tenu de sa rareté et de la transformation avancée de son habitat, la nouvelle espèce de chauve-souris devra encore être étudiée plus en détail. Lire l’article

Argentine

  • 08/03/2021
“Ni una menos”, retour sur une mobilisation pour les droits des femmes
Le 3 juin 2015, un appel lancé sur les réseaux sociaux sous le slogan « Ni Una Menos » (Pas une de moins), en réponse à une série de féminicides dans le pays, a mobilisé environ 500 000 personnes dans différentes régions d’Argentine. Six ans après, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, trois scientifiques du CONICET, une architecte, une philosophe et une physicienne reviennent sur la manière dont ces mobilisations ont constitué un tournant dans les luttes du mouvement féministe en Argentine. Lire l’article
  • 08/03/2021
Une plateforme numérique du CONICET consacrée aux femmes de la science
À l’occasion de la Journée internationale de la femme, CONICET a mis en place un espace virtuel et éducatif « Les femmes dans les sciences et les technologies« , pensé pour inciter les nouvelles générations à se consacrer à la recherche scientifique, briser les stéréotypes et rendre visible le travail des femmes dans le domaine scientifique. Selon un rapport de février 2021 du Ministère des sciences, de la technologie et de l’innovation de la nation (MINCYT), 59,5% des scientifiques en Argentine sont des femmes. L’espace a été développé en collaboration avec la Direction des relations institutionnelles, l’Observatoire du travail et de la violence de genre et le Ministère des sciences, de la technologie et de l’innovation. Lire l’article

 

Bolivie

  • 11/03/2021
Inauguration du Centre de recherche sur la science et la technologie des matériaux et les ressources évaporatives
Le vice-ministre des technologies de l’énergie, Alvaro Arnez Prado, a annoncé le samedi 6 mars que le gouvernement inaugurerait à la fin du mois le Centre de recherche en science et technologie des matériaux et des ressources évaporatives, construit à La Palca, Potosi. L’infrastructure sera dédiée à la recherche, au développement et à l’innovation de matériaux cathodiques, d’électrolytes et d’éléments chimiques pour l’industrialisation du lithium bolivien et de ses dérivés. Le centre de recherche fait partie du Projet d’industrialisation du lithium, qui comprend la construction d’importantes installations industrielles dans le salar d’Uyuni, à Potosí. Lire l’article

 

Brésil

  • 03/03/2021
Deux branches de l’UFRJ classées parmi les 100 meilleures du monde
Selon le classement du QS World University Ranking by Subject 2021, publié le mercredi 3 mars 2021, l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) figure parmi les 100 meilleures universités du monde dans deux sous-domaines de la connaissance évalués : ceux de l’architecture et des études du développement. L’architecture à l’UFRJ se classe au 6e rang en Amérique latine et au 2e rang au Brésil. Les études sur le développement ont été classées au 3e rang dans la région d’Amérique latine et au 1er rang dans le pays. L’étude évalue cinq grands domaines de connaissances : Arts et sciences humaines, Ingénierie et technologie, Sciences sociales et administration, Sciences de la vie et médecine et Sciences naturelles.  Lire l’article
  • 01/03/2021
Le consulat de France à São Paulo lance un cycle de conférences autour du Covid-19
De mars à décembre 2021, le Consulat général de France à São Paulo organise un cycle de conférences consacrées à l’épidémie de nouveau coronavirus. Un chercheur français ou brésilien, provenant des sciences de la vie et de la santé ou des sciences humaines et sociales, interviendra tous les 15 jours. L’objectif de ce cycle est de donner une vision d’ensemble sur l’actuelle pandémie (les dimensions biologiques, mathématiques, sociales, politiques, économiques et écologiques seront abordées). L’accès est gratuit, ouvert à tous.  Les conférences seront retransmises en direct sur la chaîne Youtube du Consulat . Voir les vidéos
  • 08/03/2021
Pandémie et journée internationale de la femme : les femmes brésiliennes à l’honneur
À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le média « Chambre avec vue », a voulu rendre hommage aux femmes brésiliennes. Depuis an, elles sont nombreuses à être en première ligne dans la lutte contre le covid-19, aussi bien dans la recherche scientifique, que dans la santé ou le social. Chambre avec vue met en lumière 10 femmes brésiliennes aux parcours variés mais dont les actions à leur échelle permettent au Brésil de faire face à la crise sanitaire. Voir la publication
  • 12/03/2021
Les humains vivaient en Amérique du Sud il y a 24 000 ans.
Une équipe internationale a découvert un outil en pierre vieux de 24 000 ans qui réfute l’idée largement répandue selon laquelle les premiers hommes sont arrivés en Amérique du Sud il y a au moins 15 000 ans. L’objet retrouvé, dont la fonction n’a pas encore été clarifiée par les chercheurs, a été trouvé dans le site pléistocène de Vale da Pedra Furada (Piauí, Brésil) qui présente des preuves archéologiques d’une occupation humaine entre 40 000 et 5 000 ans avant le présent. Dans cette fouille, les archéologues ont trouvé 2 200 artefacts lithiques, dont l’analyse par le carbone 14 ainsi que l’analyse OSL (Optically Stimulated Luminescence) des sédiments qui les entourent ont révélé que la couche dans laquelle se trouve l’outil a entre 27 600 et 24 000 ans. Lire l’article


Chili

  • 05/03/2021
Pêche : Une étude scientifique au service des politiques publiques
Entre décembre 2020 et janvier 2021, une campagne d’échantillonnage de pêche a été menée par des chercheurs du programme de recherche sur la pêche de l’Université Australe de Chile (UACh) et de l’Instituto de Fomento Pesquero (IFOP). Les résultats de cette étude scientifique permettront d’ajuster les décisions dans le domaine de gestion de la pêcherie artisanale.  Lire l’article
  • 10/03/2021
Agriculture :  une alternative naturelle aux pesticides
Des chercheurs chiliens ont mis au point un bio-inducteur qui se veut une alternative pour protéger les plantations de kiwis. Le produit d’origine naturelle, conçu dans les laboratoires de la faculté d’agronomie de l’Université de Concepción, permettra de réduire l’utilisation de pesticides notamment pour la production de ce fruit. Le Chili est en effet le troisième exportateur de kiwis vers les marchés européens, latino-américains et orientaux. Le prochain défi consistera à valider l’utilisation de la formule dans d’autres cultures agricoles et de commercialiser le produit dans onze pays d’Amérique, dont les États-Unis, le Mexique, l’Argentine et le Brésil. Lire l’article

Colombie

  • 11/03/2021
Le Ministère des sciences encourage l’accès des filles et des jeunes femmes au secteur scientifique
Lors de l’événement numérique « Women, Science and Entrepreneurship », organisé par la Colombian American Association (CAA), Mabel Gisela Torres Torres, ministre des sciences, de la technologie et de l’innovation, a rappelé le rôle fondamental des femmes dans le secteur scientifique colombien. Selon elle, le pays doit continuer à travailler à la réduction des écarts entre les sexes pour la détection et le développement de nouveaux talents chez les filles et les jeunes femmes, en passant notamment par plus de formation. La ministre a également rappelé la nécessité de créer des environnements empathiques, inclusifs et diversifiés pour les femmes. En Colombie, les femmes représentent seulement 33% des scientifiques. Lire l’article
  • 13/03/2021
Découverte des peintures rupestres de plus de 12 000 ans
Découvert il y a une cinquantaine d’années, le site archéologique de Serrania de la Lindosa est localisé dans le massif montagneux du département colombien du Guaviare. Surnommé “la chapelle Sixtine de la préhistoire”, il est resté longtemps inaccessible du fait de la présence des FARC dans la région. Cette « bibliothèque à ciel ouvert »  rassemble plus de 75 000 peintures rupestres réparties sur quarante falaises, ce qui en fait l’une des plus grandes collections au monde. Ouvert depuis les accords de paix de 2016, le site permet d’en savoir un peu plus sur comment vivaient les populations de la région 12 000 ans en arrière. Lire l’article
  • 14/03/2021
 Le développement des sciences dans les régions
Suivant son engagement de démocratiser et de régionaliser la connaissance, le Ministère de la science, de la technologie et de l’innovation, va lancer un Centre régional de recherche, d’innovation et d’entrepreneuriat (CRIIE) dans la province de Riohacha, La Guajira. L’annonce a été faite par la ministre Mabel Gisela Torres Torres, dans le cadre de la Route territoriale de Minciencias qui a sillonné le département pendant 3 jours. La Ministre Torres a rappelé son ambition de donner aux territoires plus de capacités pour préserver la biodiversité de chaque région. Lire l’article

Equateur

  • 10/03/2021
Un étudiant de Yachay Tech remporte un prix international en géosciences
Sebastian Gallegos, un étudiant équatorien de l’école des sciences de la terre, de l’énergie et de l’environnement de l’Université de recherche technologique expérimentale de Yachay a remporté le prix de l’AGU Fall Meeting 2020. Ce Prix, qui distingue l’étudiant exceptionnel (OSPA), est décerné pour promouvoir, reconnaître et récompenser les étudiants de premier cycle, de maîtrise et de doctorat pour la qualité de leurs recherches dans le domaine des sciences géophysiques. Par ailleurs, il donne la possibilité aux lauréats de rencontrer des géoscientifiques de haut niveau et d’obtenir d’importantes opportunités pour des futures études et projets. Lire l’article 
  • 13/03/2021
 

Une étude sur le potentiel destructeur du volcan Sangay
Une chute de cendres du Sangay, enregistrée dans sept provinces de l’Équateur ces derniers jours, coïncide avec une publication dans le Journal of Volcanology and Geothermal Research (JVGR). Le Sangay est l’un des volcans les plus actifs sous surveillance dans le monde. Ses éruptions ont été enregistrées pour la première fois par un groupe de prêtres espagnols en 1628 et, depuis 2010 jusqu’en mars 2021, il a intensifié son activité éruptive. L’activité volcanique 2019-2021 est la plus forte depuis des décennies, la recharge en magma est donc fréquente. La recherche, financée par l’Institut de Géophysique de l’Ecole Nationale Polytechnique (IG-EPN) montre que l’éruption la plus récente a eu lieu il y a 30 000 ans et la plus ancienne il y a plus de 200 000 ans. Elle modélise également de futures éruptions qui menaceraient de nombreux villages environnants et pourraient affecter directement la ville de Macas. Lire l’article

 

Guyane

  • 04/03/2021
Pourquoi la situation en Guyane est-elle singulière ?
Pour se ravitailler, aller à l’école ou se faire soigner, des centaines de personnes traversent chaque jour les fleuves qui séparent la Guyane du Brésil et du Suriname, malgré les interdictions. Alors que l’État français a décidé de rompre toute coopération sanitaire avec les pays voisins, Damien Davy nous rappelle dans ce podcast l’importance d’une réflexion internationale pour contrôler l’épidémie dans la région. Damien Davy est anthropologue au Laboratoire écologie, évolution, interactions des systèmes amazoniens (CNRS/Université de Guyane/Ifremer). Il assume également la direction de l’Observatoire Hommes/Milieux Oyapock. Écouter le podcast

 

Paraguay

  • 10/03/2021
Le CONACYT organise une conférence sur l’utilisation des systèmes d’information géographique pour les applications de santé publique
La Faculté des sciences médicales de l’Université nationale de Caaguazú (UNCA) et l’Association des fonctionnaires, chercheurs et enseignants de l’Université nationale de Caaguazú (AFUNCA), avec le soutien du Conseil national de la science et de la technologie (CONACYT), organisent une vidéoconférence sur le « Système d’information géographique (SIG) et son application en santé publique« . L’événement qui aura lieu le 26 mars 2021 à 18h00 est réalisée dans le cadre de la diffusion des connaissances dans le cadre du projet « Caractéristiques spatiales, cliniques et épidémiologiques de la dengue dans le Centre et le Caaguazú« , cofinancé par CONACYT à travers le Programme PROCIENCIA, avec le soutien du FEEI. Voir l’évènement


Pérou

  • 11/03/2021
Journée de la femme : les femmes de la science
À l’occasion de la Journée internationale de la femme, ont été réalisés cinq entretiens avec des chercheuses péruviennes : trois biologistes, une ingénieure agricole et une écolière d’Apurímac qui a remporté un concours scientifique. Elles racontent leur parcours et leur passion pour le monde des sciences. Selon les chiffres officiels de CONCYTEC, en février 2021, sur 5 942 chercheurs du pays, 1 846 seulement sont des femmes. Lire l’article
  •  13/03/2021
13/03/2021 Une formation gratuite en astrophysique pour les enseignants péruviens
Le projet d’éducation scientifique CosmoAmautas, dirigé par l’astrophysicienne péruvienne Gabriela Calistro, a lancé un appel pour la formation des enseignants dans les régions de Loreto, Moquegua et Junín. Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 20 mars 2021. Cet appel, s’adresse à 50 enseignants de cinquième et sixième année de l’enseignement primaire et secondaire, qui cherchent à renforcer leurs connaissances en astronomie et astrophysique. L’atelier sera gratuit et se déroulera virtuellement entre avril et mai de cette année. Lire l’article
  • 14/03/2021 
La PUCP développe une technologie pour améliorer les performances des joueurs de volley-ball péruviens
La Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP), avec le soutien de Fondecyt, unité d’exécution de Concytec, travaille sur le développement d’une technologie qui améliorera, grâce à des modèles informatiques, les performances des joueurs de volley-ball en obtenant des informations sur leurs mouvements presque en temps réel. L’initiative consiste en un logiciel développé par le Laboratoire de biomécanique et de robotique appliquée de la PUCP, qui suivra et évaluera le geste de l’athlète en mesurant la précision de son mouvement, grâce à la vision par ordinateur et à des algorithmes d’analyse de données avec apprentissage automatique (machine learning). Lire l’article

 

Uruguay

  • 06/03/2021
L’araignée singeuse de fourmi
Le dernier numéro du Journal of Arachnology affiche en couverture une araignée uruguayenne, la Sarinda marcosi, devenue célèbre grâce à un article des chercheurs Damián Hagopián, Álvaro Laborda et Miguel Simó, de la Section d’entomologie de la Faculté des sciences de l’Université de la République, et Anita Aisenberg, du Département d’écologie et de biologie évolutive de l’Institut de recherches biologiques Clemente Estable (IIBCE). Les travaux rapportent pour la première fois la présence de cette espèce d’araignée dans le pays. En observant le milieu naturel où vit l’araignée les chercheurs remarquent qu’elle imite une fourmi et, après une expérience incluant une arène de combat (type MMA) on peut voir pourquoi elle imite la fourmi folle (fourmi Camponotus). Lire l’article
  • Mars 2021

Anthropologie biologique : étude de l’ancestralité génétique des femmes habitant à Montevideo
Une étude portant sur l’ascendance européenne, africaine et indigène des femmes de Montevideo a révélé que celles qui bénéficiaient de soins de santé publics avaient une ascendance indigène deux fois plus élevée que la moyenne de la population. Cette recherche qui complète les études antérieures, menées par Monica Sans du Département d’anthropologie biologique de la Faculté des sciences humaines de l’Université de la République (Udelar), montre que l’Uruguay en tant que « pays sans Indiens » n’était qu’une construction culturelle sans fondement scientifique. En effet, plus d’un cinquième des gènes de la population du pays ont été hérités d’ancêtres indigènes. Dans certaines régions situées au nord du Rio Negro, ce chiffre atteint plus de 45 %. Lire l’article

Cycle de conférences organisé par le Consulat de France à São Paulo

De mars à décembre 2021, le Consulat général de France à São Paulo organise un cycle de conférences consacrées à l’épidémie de nouveau coronavirus. Un chercheur français ou brésilien, provenant des sciences de la vie et de la santé ou des sciences humaines et sociales, interviendra tous les 15 jours. L’objectif de ce cycle est de donner une vision d’ensemble sur l’actuelle pandémie (les dimensions biologiques, mathématiques, sociales, politiques, économiques et écologiques seront abordées) et de donner une certaine profondeur historique à ce qui touche l’humanité. L’accès est gratuit et ouvert à tous.

La conférence sera retransmise en direct sur la chaine YouTube du consulat : https://www.youtube.com/channel/UCeyIm1TaCbp5rKEkSQNmhng

Les conférences seront, par ailleurs, enregistrées et rendues disponibles sur cette même chaîne Youtube avec des sous-titres en français ou en portugais selon la langue de l’intervention (ces sous-titres seront proposés dans les 10 jours qui suivront la conférence).

La première conférence aura lieu le lundi 15 février à 14h30 (heure de São Paulo – UTC-3). Elle sera ouverte par Yves Teyssier d’Orfeuil, Consul général de France à São Paulo et Perrine Warmé-Janville, cheffe du service culturel. Viendra ensuite la conférence de Frédéric Keck, anthropologue, directeur de recherche au CNRS et directeur du Laboratoire d’Anthropologie sociale (LAS/Collège de France) qui a été créé par Claude Lévi-Strauss.

Keck est l’auteur du livre Asian Reservoirs. Virus Hunters and Birdwatchers in Chinese Sentinel Posts (disponible en France sous le titre : Les sentinelles des pandémies. Chasseurs de virus et observateurs d’oiseaux aux frontières de la Chine) publié en début d’année 2020. Sa conférence s’intitulera : “Les sentinelles des pandémies. Les sociétés asiatiques sont-elles mieux préparées aux émergences virales?”. Il sera possible de poser des questions via le chat de Youtube.

 

 


No widget added yet.