La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 01/08/2021 au 31/08/2021)

 

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

 

International

  • 09/07/2021 

Création du Réseau International des Instituts Pasteur
Une nouvelle gouvernance se met en place pour le Réseau International des Instituts Pasteur et ses 33 membres réunis au sein d’une association depuis 2011 présidée par Stewart Cole, directeur général de l’Institut Pasteur. Elle intègre l’évolution des statuts de l’association qui devient Pasteur Network et crée une fondation. Pasteur Network marque sa volonté de poursuivre son engagement dans la lutte contre les maladies infectieuses et émergentes par une approche One Health dans une logique de solidarité internationale. Lire l’article

  • 22/07/2021
2020 : Une année avec le CNRS
Dans son Rapport, le CNRS revient sur les temps forts de l’année, les actualités scientifiques, les innovations et valorisations, les dispositifs déployés pour faire avancer l’établissement sur le chemin de l’innovation organisationnelle. Lire l’article
  • 30/07/2021

Hégémonie de l’anglais dans les publications scientifiques
Un rapport de l‘Organisation des États ibéro-américains (OEI) montre que 95% des travaux publiés dans des revues scientifiques l’année dernière l’ont été en langue anglaise, contre seulement 1% en espagnol ou en portugais. D’après cette étude, menée en collaboration avec Real Instituto Elcano, seuls 13% des scientifiques espagnols ont présenté leurs travaux en espagnol, suivis par 12% de chercheurs du Mexique, 16% du Chili et environ 20% de l’Argentine, de la Colombie et du Pérou. Quant à la langue portugaise, 3% des chercheurs du Portugal ont utilisé leur propre langue dans leurs travaux publiés, contre 12% des scientifiques brésiliens. Quant à l’allemand, le français et le russe qui ont été traditionnellement utilisés pour ces publications, ils ne représentent actuellement qu’1%. Lire l’article En

 

  • 22/08/2021 

Qu’est-ce que la lune bleue, phénomène astronomique remarquable ?
Le terme de lune bleue désigne la deuxième pleine lune d’un mois comportant deux pleines lunes ou la troisième pleine lune d’une saison comportant quatre pleines lunes. C’est cette seconde configuration qui a été observée le dimanche 22 août. Lire l’article Fr

 

  • 22/08/2021

Le bilan de la science mondiale par l’UNESCO
Publié tous les cinq ans depuis 2005, le Rapport de l’UNESCO sur la science analyse la production scientifique, les politiques, le financement et l’effectif de recherche, ainsi que les efforts d’innovation de plus de 190 pays. Le bilan de 2020 est mitigé. Si entre 2014 et 2018, l’effectif mondial des chercheurs a augmenté, seul un chercheur sur trois dans le monde était une femme en 2018 avec de grandes variations selon les disciplines et les pays. Par ailleurs, le rapport alerte sur le manque de moyens financiers dédiés à la recherche, partout dans le monde, notamment par les entreprises privées. Les pays du G20 représentent encore aujourd’hui neuf dixièmes des dépenses de recherche, de l’effectif des chercheurs, des publications et des brevets, alors que 80% des pays investissent encore moins de 1% de leur PIB dans la R&D. Lire l’article

 

  • Septembre

Semaine de la francophonie scientifique : 21-24 septembre
L’AUF organise la première édition de la Semaine de la Francophonie scientifique du 21 au 24 septembre 2021 à l’Université POLITEHNICA de Bucarest en Roumanie avec une formule hybride inédite en présentiel et à distance par visioconférences partout dans le monde. En savoir plus 

 

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio
Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro s’est doté d’une rubrique indiquant les mesures sanitaires prises depuis le début de la pandémie par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du coronavirus. Lire la rubrique
  • 05/08/2021

Science ouverte en Amérique latine
Pour relever les défis que le futur nous réserve, des pandémies au changement climatique, entre l’automatisation et le big data, la science doit être ouverte à tous. L’Amérique latine a une longue histoire sur le chemin vers la science ouverte. Depuis les années 1960, des registres bibliographiques, des plateformes de données et des catalogues numériques ont vu le jour, exploités par de grandes universités publiques et des institutions régionales. À titre d’exemple, on peut citer les revues scientifiques en libre accès Índice Latino NS – SciELO NS – Redalyc. L’Amérique latine est donc mieux équipée que jamais pour créer une infrastructure scientifique ouverte qui s’appuierait sur ces ressources existantes. Lire l’article

  • 06/08/2021
Le fleuve Paraná desséché
Le fleuve Paraná, l’une des principales voies navigables commerciales d’Amérique du Sud qui traverse le Brésil, le Paraguay et l’Argentine, a atteint son niveau le plus bas depuis 80 ans en raison d’une sécheresse prolongée au Brésil que les scientifiques attribuent au changement climatique. Un vaste écosystème est en péril, les difficultés portant notamment sur l’‘accès à l’eau potable pour 40 millions de personnes, les moyens de subsistance des communautés de pêcheurs et des agriculteurs ainsi que la navigabilité d’une importante plate-forme d’exportation de céréales. Les réservoirs d’eau sont à leur niveau le plus bas et les autorités brésiliennes ont lancé une alerte d’urgence pour cinq états : Minas Gerais, Goiás, Mato Grosso do Sul, São Paulo et Paraná. Lire l’article En
  • 25/08/2021

Deux nouvelles espèces de poissons sont découvertes chaque semaine en Amérique latine
Chaque semaine, deux nouvelles espèces de poissons d’eau douce sont découvertes en Amérique latine, selon le professeur à la PUCRS Roberto Esser dos Reis, lauréat du prix le plus prestigieux dans l’étude des poissons Robert H. Gibbs Jr. Memorial Award for Excellence in Systematic Ichthyology, décerné par la Société américaine d’ichtyologie et d’herpétologie (ASIH). Roberto Esser dos Reis étudie l’origine des poissons depuis 40 ans et ses recherches ont déjà permis de découvrir 129 nouvelles espèces de poissons en Amazonie et dans les cours d’eau de la région métropolitaine de Porto Alegre (Brésil). Lire l’article 

  • Octobre 2021

EEE Latin America Ultrasonics Symposium : du 4 au 5 octobre 2021
Le premier IEEE Latin America Ultrasonics Symposium se tiendra en ligne sous forme de conférence virtuelle les 4 et 5 octobre 2021. Ce congrès a pour but de renforcer les réseaux existants et de promouvoir les opportunités émergentes pour la communauté d’ingénierie ultrasonique en Amérique Latine en relation avec le reste du monde. Les domaines qui seront représentés durant cet événement sont Ultrasons biomédicaux ; Ultrasons cliniques ; Évaluation non destructive ; Applications industrielles ; Transducteurs ; Capteurs et actionneurs ; Acoustique physique ; Acoustofluidique. Voir l’évènement

Argentine

  • 02/08/2021

Des eaux roses inquiétantes
Deux lacs d’une région côtière éloignée de la Patagonie sont devenus rose fluorescent, un phénomène encore inexpliqué qui pourrait être causé par une contamination industrielle. Les lacs, situés près d’un parc industriel à la périphérie de la ville argentine de Trelew, s’étendent sur une plaine poussiéreuse et désertique et sont en grande partie non aménagés. La couleur rose pourrait provenir d’une teinture utilisée pour donner aux crevettes leur teinte rose typique. Lire l’article En

  • 18/08/2021
Le mois de la Pachamama
Dans le panthéon des divinités andines, Pachamama se distingue comme l’une des entités sacrées les plus importantes, adorée et vénérée dans les contextes les plus divers. C’est pourquoi le 1er août est une date clé dans le calendrier rituel et agricole de l’élevage, avec une cérémonie vouée à la Pacha, comme on l’appelle respectueusement. Cette fête, auquel le CONICET a consacré un film, célèbre la relation de respect entre la Terre Mère et ses habitants. Lire l’articleVoir la vidéo
  • 20/08/2021
Augmentation de 30% des subventions du CONICET
Considérant que les activités menées par le Conseil national de la recherche scientifique et technique (CONICET) dans les différents domaines de la connaissance sont une priorité pour le développement du pays et le bien-être de ses citoyens, le président Alberto Fernández a ordonné une augmentation de 30% des allocations des bourses doctorales et postdoctorales du CONICET. Cette augmentation sera accordée en trois versements : 10% en août, 10% en septembre et 10% en octobre. La mesure concerne plus de 12 000 bourses pour les doctorants et les post-doctorants. Lire l’article

Bolivie

  • 03/08/2021
L’assèchement du lac Poopo
Le lac Poopo de l’altiplano bolivien était autrefois une source de vie pour les habitants locaux, qui pêchaient dans ses eaux foisonnantes et cultivaient ses rives. Aujourd’hui, il est transformé en désert. En effet, cet ancien lac a été victime de décennies de détournement d’eau pour les besoins de l’irrigation régionale. Et un climat plus chaud et plus sec a rendu son rétablissement de plus en plus improbable. Lire l’article En

Brésil

  • 12/08/2021
Découverte d’une nouvelle espèce de ouistiti en Amazonie brésilienne
Le ouistiti de Schneider (Mico schneideri), décrit dans le dernier numéro de la revue Scientific Reports, porte le nom du professeur Horacio Schneider, un pionnier et un contributeur majeur à la recherche sur la diversité et l’évolution des singes. La découverte a été faite par une équipe dirigée par Rodrigo Costa Araújo, chercheur associé au Musée de Parana Emílio Goeldi. Les ouistitis de l’Amazone du genre Mico font partie des groupes de singes les plus diversifiés et se trouvent dans les forêts menacées de déforestation. À l’heure actuelle, il n’existe aucune mesure de conservation pour faire face aux pertes d’habitat et aux diminutions de population que subissent ces ouistitis, principalement parce qu’ils sont peu étudiés et non répertoriés. Lire l’article En
  • 16/08/2021
Congrès mondial des bibliothèques et de l’information
Du 17 au 19 août, des chercheurs du monde entier se sont réunis virtuellement à l’occasion du Congrès mondial des bibliothèques et de l’information (WLIC), le plus grand événement international consacré aux bibliothèques. L’Institut brésilien d’information en science et technologie (Ibict) a accueilli des professionnels du monde entier qui ont partagé les meilleures pratiques et créé de nouveaux réseaux. L’événement dont le thème fut Travaillons ensemble a montré qu’il est nécessaire de relier le mondial et le local par des actions concrètes efficaces. Voir l’évènement
  • 23/08/2021

 

 

L’Université d’état de Rio (UERJ) menacée de suppression ?
Après la publication du projet de loi proposant la suppression de l’Université d’État de Rio de Janeiro (UERJ) dans le Journal officiel du 19 août 2021, la rectrice de l’UFRJ, Denise Pires de Carvalho et les responsables de dix autres institutions ont pris la parole pour défendre cette université publique de première importance. L’UERJ compte en effet 40 000 étudiants, 8 400 professeurs, un bateau océanographique, 515 laboratoires, 25 bibliothèques, 1 théâtre, 2 galeries d’art. Lire l’article
  • 23/08/2021
L’appel pour les projets de R&D&I
L’Institut brésilien d’information en science et technologie (Ibict) et le réseau Enterprise Europe Network (EEN) ont lancé un appel sur la plateforme technologique brésilienne BraFIP. Il vise à identifier les possibilités de coopération dans le domaine de la recherche, du développement et de l’innovation et de rassembler les idées pour la Journée de la coopération internationale (IncoDay), événement prévu pour décembre de cette année, à Goiânia (GO). Soumettre l’idée
  • 23/08/2021
La surface de l’eau au Brésil a diminué de 15% depuis le début des années 1990
L’analyse des images satellites de l’ensemble du territoire entre 1985 et 2020 montre que l’utilisation des terres, basée sur la conversion de la forêt pour l’élevage et l’agriculture et la construction de barrages, contribue à la réduction de l’eau qui a atteint 15,7% depuis le début des années 90. Lire l’article

Chili

  • 11/08/2021

Le nouveau mégatélescope chilien sera mis en service en 2024
Le ministre chilien des sciences a pu constater l’état d’avancement des travaux de l‘Observatoire en cours de construction sur le Cerro Pachón, qui réalisera une étude synoptique sans précédent de l’univers, en capturant un véritable film du ciel austral grâce à la plus grande caméra astronomique numérique du monde. Au cours de sa visite, Andrés Couve a annoncé l’ouverture d’un appel à candidatures de l’ANID Fonds de développement de l’astronomie chilienne (ALMA), doté de plus de 1 100 millions de pesos. Le futur télescope, anciennement appelé Large Synoptic Survey Telescope ou LSST, portera le nom de l’astronome américaine Vera Cooper Rubin (1928-2016), pionnière de l’étude de la matière noire et, pour la première fois dans l’histoire de l’astronomie, sera capable d’observer en temps réel plus d’étoiles, d’astéroïdes, d’explosions de supernovas, de trous noirs et de galaxies dans l’univers que tous les télescopes précédents réunis. Lire l’article

  • Septembre 2021
Le Forum scientifique franco-chilien en septembre 2021
Le CNRS et ses partenaires chiliens l’Université du Chili, l’Université de Concepción et Université pontificale catholique du Chili organisent un Forum scientifique franco-chilien virtuel du 28 au 30 septembre 2021. L’événement sera retransmis par zoom avec une diffusion simultanée sur YouTube de ces institutions. Voir l’évènement
  • 24/08/2021

Le programme radio « Contin-ciencia » abordera les défis de la nouvelle ère spatiale
Le programme Contin-ciencia est une production conjointe par le Seremi de Science du Centre Macrozona et USM Radio, en collaboration avec la radio universitaire de l’Universidad de La Serena, UCV Radio et Radio Valentín Letelier. Cette émission bimensuelle, qui a comme objectif de rapprocher les connaissances scientifiques des citoyens, va aborder les défis et les dilemmes éthiques de la « nouvelle ère de la course à l’espace » à l’aune où l’industrie privée commence à jouer un rôle important dans la conquête spatiale. Lire l’article

Colombie

  • 17/08/2021
Appel à candidatures pour soutenir la mobilité des chercheurs et des doctorants
Le Ministère de la science, de la technologie et de l’innovation et l’Ambassade de France lancent deux appels pour soutenir la mobilité des chercheurs et des doctorants. Il s’agit des appels T-Ecos Nord 2021 et Mobility Cotutela France 2021. Lire l’articleVoir l’appel 1Voir l’appel 2
  • 19/08/2021

La Colombie et le Brésil signent un accord pour la coopération dans le domaine des TIC liées à l’espace
Le ministre colombien Tito José Crissien et son homologue brésilien, Marcos Pontes, ont signé le 19 août un protocole d’accord pour la coopération en matière de science, de technologie et d’innovation dans le domaine spatial. Outre la navigation par satellite et l’utilisation d’infrastructures scientifiques et technologiques, l’accord prévoit différentes modalités de coopération comme l’élaboration de projets conjoints de recherche, de développement et d’innovation (R&D&I). Lire l’article

 

Équateur

  • 17/08/2021
La géophagie des oiseaux équatoriens
Les murs en brique et en béton font partie de la nourriture des oiseaux en Équateur. On a identifié dans différentes parties du pays quatre espèces de passereaux qui ingèrent des pierres et de la terre provenant de structures construites par l’homme. La consommation intentionnelle de la terre est connue sous le nom de géophagie et a déjà été signalée pour 260 espèces d’oiseaux. Jusqu’à présent, il y a peu d’observations de ce comportement dans le groupe des passereaux, connus sous le nom d’oiseaux chanteurs. Une étude récente, publiée dans la Revista Ecuatoriana de Ornitología, détaille les premières observations de géophagie sur des substrats artificiels par des oiseaux en Équateur.  Lire l’article
  • 18/08/2021
3 nouvelles espèces d’orchidées découvertes en Équateur
Une étude, réalisée par des chercheurs des organisations Aves y Conservación (BirdLife), l’Institut fédéral de recherche suisse, l’INABIO, la Pontificia Universidad Católica et la Fondation EcoMinga, a décrit les trois nouvelles espèces découvertes dans les provinces de Pichincha, Imbabura et El Oro. Lire l’article
  • 22/08/2021
Water-Y, le projet équatorien qui obtient de l’eau à partir de l’air
Doménica Garzón, PDG de 23 ans de la startup sud-américaine et chercheuse à l’Université de recherche technologique expérimentale Yachay, est finaliste du Prix Hult, le concours d’entrepreneuriat social considéré comme le prix Nobel des étudiants. La condensation du liquide à partir de l’humidité de l’air est une opération qui peut être réalisée sans difficulté. Le défi consiste à rendre ce processus suffisamment durable pour permettre, par exemple, de remplir une bouteille pour une personne dans une zone sinistrée. L’utilisation d’un nanomatériau organique augmente la quantité d’eau qui peut être condensée à partir de l’environnement et garantit sa propreté. Le projet d’innovation Water-Y pourrait contribuer à résoudre le problème de l’approvisionnement en eau. Lire l’article

Guyane

  • 01/08/2021

Les travaux de la centrale au fioul du Larivot suspendus
Le tribunal administratif de la Guyane a suspendu les travaux de la future centrale au fioul du Larivot, projet énergétique le plus décrié de Guyane, en soulignant entre autres son incompatibilité avec les engagements climatiques de la France. Cette construction était prévue dans une zone de mangroves soumise à des risques d’inondation. Lire l’article Fr

  • 16/08/2021

Mission réussie du lanceur européen Vega
Le plus petit lanceur européen, la fusée Vega, a décollé de Kourou, en Guyane française, lundi soir 16 août. Il a mis en orbite le satellite d’observation de la Terre de la constellation Pléiades Néo. Il s’agit de satellite de nouvelle génération pour l’observation optique de la Terre avec une résolution très fine de 30 cm, utilisés à la fois pour des missions de cartographie et d’assistance en cas de catastrophe naturelle. Lire l’article Fr

 

Paraguay

  • 13/08/2021

Recherches sur les maladies transmises par les insectes vecteurs
Maria Herrera Cabrera, spécialiste en parasitologie, travaille à la création d’une unité de surveillance des complexes écologiques et pathologiques afin de déterminer la présence de maladies uniques, dont les agents sont transmis par des insectes vecteurs. Cette unité, intégrée à l’Institut de Recherche en Sciences et Santé (IICS), sera chargée d’évaluer les éléments écologiques, paysagers et biologiques des maladies transmises par des insectes vecteurs et d’orienter les politiques sanitaires. Maria Herrera Cabrera, formée à la FIOCRUZ au Brésil, a réintégré le monde de la recherche de son pays grâce au Programme du CONACYT favorisant le retour au Paraguay des chercheurs formés à l’étranger. Lire l’article

 

  • 18/08/2021

L’OPS et le ministère de la Santé du Paraguay mettent en œuvre des actions pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens
En collaboration avec l’OPS/OMS, le Ministère de la santé du Paraguay a mis en place le Plan national de résistance aux antimicrobiens à travers le projet « Working together to combat antimicrobial resistance ». L’objectif est de mettre en œuvre un guide d’antibiothérapie empirique pour les infections communautaires les plus fréquentes. Il vise également à optimiser l’utilisation des antibiotiques et une meilleure distribution des médicaments antimicrobiens. Lire l’article

 

Pérou

  • 01/08/2021
L’Institut géophysique du Pérou fête ses 99 ans
L’IGP (Institut de Géophysique du Pérou), qui existe depuis 99 ans, a contribué au développement de méthodologies de recherche et d’instruments pour surveiller les processus géophysiques, identifier les anomalies, établir des systèmes d’alerte ou de prévision des phénomènes volcaniques et sismiques, entre autres. L’IGP publie des rapports, des bulletins et des comptes rendus sur l’activité sismique du pays en utilisant les données en temps réel du Réseau sismique national. Lire l’article
  • 02/08/2021

L’observatoire solaire du Pérou reconnu comme un site du patrimoine mondial par l’Unesco
Le plus ancien observatoire solaire des Amériques, les ruines de Chankillo au Pérou, a été reconnu par l’Unesco comme un site du patrimoine mondial. Construites par une civilisation inconnue, les 13 tours de pierre s’alignent du nord au sud le long d’une colline et servent à la fois d’observatoire et de calendrier. Le site de Chankillo est le troisième site archéologique du Pérou à être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco au cours de ce siècle après Qhapaq Ñan, un vaste réseau routier inca (2014), et Caral, la plus ancienne ville des Amériques (2009). Lire l’article

  • 05/08/2021

Nouvelle datation de Machu Picchu
Des chercheurs de Yale confirment la conclusion d’une équipe d’archéologues péruviens sur la date de construction de la citadelle sacrée inca. Le Machu Picchu, le site archéologique le plus visité du Pérou qui comprend 37 000 hectares, dont seulement 10 sont ouverts aux visiteurs, aurait été construit quelques décennies plus tôt (1380) que l’ont défini les recherches antérieures (1420). Cette conclusion confirme la théorie émise l’année dernière par les chercheurs péruviens sur la base de la datation au carbone de restes de cendres et de graines provenant de ce site archéologique. Lire l’article

Uruguay

  • 05/08/2021

Une science citoyenne pour en savoir plus sur les baleines qui visitent l’Uruguay
De juillet à octobre, l’Uruguay est l’un des endroits les plus indiqués en Amérique du Sud où l’on peut observer la socialisation des baleines. Comme il n’y a pas assez de scientifiques pour effectuer les calculs, Federico Riet Sapriza, spécialiste des mammifères marins, membre du projet Franca Austral y Vida Silvestre Uruguay, a réalisé une carte interactive qui sollicite l’aide des citoyens. Chaque personne qui a observé des baleines peut rapporter le lieu et le nombre via un formulaire en contribuant ainsi à une meilleure connaissance du phénomène. Lire l’article

  • 09/08/2021

La revue Nature a mis en lumière les travaux de la scientifique uruguayenne María Fernanda Cerdá
Les travaux de la chercheuse uruguayenne María Fernanda Cerdá, qui étudie depuis des décennies des pigments végétaux et des bactéries indigènes et antarctiques pour produire de l’électricité dans des cellules solaires, ont été mis en avant par la prestigieuse revue Nature. Les pigments végétaux appelés anthocyanines absorbent la lumière et la transforment en énergie pour alimenter la photosynthèse qui, à son tour, est exploitée pour produire de l’électricité. La technologie permettant de convertir les colorants végétaux en électricité a été mise au point en Suisse, mais elle est appliquée à des plantes indigènes d’Uruguay, notamment à sa fleur nationale, le ceibo (Erythrina crista-galli). Lire l’article En

 

Rédacteurs : Sofia El Mhassani et Pascal Singer
Responsable éditoriale : Olga Anokhina