La veille – CNRS Amérique du sud (Semaines du 15/04/2021 au 30/04/2021)

Dans le cadre de ses missions, le bureau du CNRS en Amérique du Sud effectue un travail de veille scientifique sur l’ensemble du territoire. Ce bulletin a pour but de rendre compte de cette veille et d’informer notre réseau des événements et avancées scientifiques en Amérique du Sud.

International

  • 14/04/2021
Le CNRS lance son premier « International Research Center »
Le CNRS et l’Université d’Arizona ont signé le 14 avril un accord de partenariat marquant la création du tout premier International Research Center de l’organisme autour de la recherche environnementale, spatiale et des sciences des données. L’IRC va soutenir les différentes actions communes comme les laboratoires de recherche internationaux (IRL), les projets de recherche et les réseaux thématiques. Après le lancement de ce premier IRC, d’autres IRC pourraient voir le jour avec des partenaires étrangers stratégiques. Lire l’article 
  • 15/04/2021
Webinaire « L’hydrogène, un moteur de la relance ! »
Dans le cadre de France Relance et du Plan Climat, le CNRS et le cabinet de conseil en financement de l’innovation Ayming organisent le 4 mai un webinaire consacré à l’hydrogène et à l’état des lieux des travaux de recherche sur cette source d’énergie. Le CNRS propose de faire le point sur cette source d’énergie et sur l’avancement des travaux de recherche dans ce domaine.
. Voir l’événement
  • 22/04/2021 
Journée internationale de la Terre
L’expression « Madre tierra » ou « Terre mère » est couramment utilisée dans de nombreux pays et régions pour désigner la planète Terre. Elle illustre l’interdépendance qui existe entre l’être humain, les autres espèces vivantes et la planète sur laquelle nous vivons . Or, jamais une telle interdépendance ne s’est révélée aussi tangible comme en cette période. La nature souffre et nous envoie des signaux forts que nous ne pouvons plus négliger. Les océans se remplissent de plastique et deviennent plus acides. La chaleur extrême, les incendies de forêt et les inondations, ainsi qu’une saison d’ouragans record dans l’Atlantique, ont touché des millions de personnes. À tout cela s’ajoute la pandémie qui a engendré une crise sanitaire mondiale, allant de pair avec celle de notre écosystème. Afin de sensibiliser les populations à la la protection de l’environnement, la Journée internationale de la Terre est célébrée par les Nations Unies le 22 avril. Lire l’article
  • 26/04/2021
La croûte terrestre pourrait être plus vieille que ce que l’on pensait
D’après des travaux présentés le 26 avril lors de la conférence annuelle de l’Union européenne des géosciences (EGU) tenue en ligne du 19 au 30 avril, la croûte continentale, faisant partie de la croûte terrestre qui forme le socle des continents, aurait émergé et commencé à s’altérer il y a environ 3,7 milliards d’années. C’est 500 millions d’années plus tôt que ce qu’on pensait jusqu’à présent. La reconstruction de cette histoire a son importance dans le fait que la croûte terrestre influe sur la tectonique des plaques, la chimie des océans et la biologie, notamment. Selon la revue New Scientist, l’érosion de la croûte continentale enrichit l’océan en nutriments, un phénomène qui pourrait avoir joué un rôle crucial dans l’apparition de la vie. La question qui demeure est de savoir à quel moment la formation de la croûte continentale a commencé.  Lire l’article original /  Lire l’article traduit

Régional / Amérique du Sud

  • Bureau du CNRS de Rio
Le site du bureau du CNRS de Rio de Janeiro se dote d’une nouvelle rubrique indiquant les mesures sanitaires prises depuis le début de la pandémie par chacun des pays d’Amérique du Sud face à la crise du Coronavirus. Lire la rubrique
  • Mai 2021
Programmes régionaux STIC, MATH et CLIMAT : date limite le 17 mai
L’objectif de ces programmes est de développer la collaboration dans le domaine des sciences et technologies de l’information et des communications, des mathématiques et l’étude de la variabilité climatique et du changement climatique à travers l’échange de chercheurs et d’étudiants entre les pays d’Amérique du Sud impliqués et la France. La date limite de dépôt de candidature pour le programme est fixée au 17 mai 2021. Voir l’appel
  • 07/04/2021
Parution de l’ouvrage Ancrages amérindiens : Autobiographies des Indiens d’Amérique du Nord, XVIII-XIX siècles »
En combinant les approches littéraires et civilisationnelles, l’ouvrage de Fabrice Le Corguillé, paru en avril,  met en lumière les autobiographies écrites en anglais par des Amérindiens aux XVIIIe et XIXe siècles. Ces textes subvertissent le discours dominant pour offrir une vision plus complexe et dynamique des sociétés autochtones dont les conditions d’existence et les modèles identitaires furent remis en question par le processus colonial. Refusant l’alternative de l’assimilation ou de la disparition, les autobiographes font entendre les voix des peuples amérindiens et proposent de s’engager sur la voie d’une coexistence basée sur l’échange et la compréhension mutuelle. Lire l’article
  • 14/04/2021
La population du Condor des Andes en déclin
Un groupe de chercheurs de la région tire la sonnette d’alarme sur la conservation de cette espèce emblématique qui habite la cordillère des Andes. Symbole emblématique de la faune sud-américaine et oiseau national de la Bolivie, du Chili, de la Colombie et de l’Équateur, le condor des Andes (Vultur gryphus), dont la population mondiale est estimée à 6 700 spécimens, est en déclin, en grande partie à cause de cas répétés d’empoisonnements massifs.  Lire l’article
  • 21/04/2021
Les forêts andines, principaux puits de carbone
Une étude internationale menée par des chercheurs et des institutions d‘Argentine, de Bolivie, du Pérou, d’Équateur et de Colombie, reliés par le Réseau des forêts andines (RBA), récemment publiée dans « Nature Communications », montre que les forêts tropicales et subtropicales des Andes agissent comme des puits de carbone et ont le potentiel de servir d’importants refuges de carbone à l’avenir. Dirigée par Alvaro Duque de l’Université nationale de Colombie et Kenneth Feeley de l’Université de Miami, avec une participation importante de chercheurs du CONICET, c’est la première étude à montrer les estimations des stocks et la dynamique du carbone andin à l’échelle continentale. Lire l’article
  • 26/04/2021
Archéologie : une centaine de sépultures précolombiennes découvertes en Guadeloupe
Lors d’une fouille en cours aux Abymes, une équipe de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a mis au jour un vaste site précolombien qui date d’une période allant du XIe au XIIIe siècle. Au total, cent treize sépultures ont été découvertes, les personnes inhumées étant aussi bien des adultes que des enfants. Elles sont associées à des structures d’habitat et à une cinquantaine de fosses. Liées à des activités domestiques, ces fosses contenaient des tessons de poterie, des outils en pierre et de nombreux restes d’animaux rejetés après consommation. Les archéologues s’interrogent pour savoir si vivants et morts cohabitaient dans un village ou bien si les inhumations ont eu lieu après l’abandon de celui-ci. Lire l’article

Argentine

  • 5/05/2021
Café des sciences sur la cosmologie
Le 5 mai se tiendra un café scientifique via la plateforme Zoom, sur le thème de la cosmologie. L’un des objectifs de la cosmologie est de comprendre l’origine de l’Univers, ce que l’on appelle « l’Univers Primordial ». L’une des théories les plus prometteuses est appelée « inflation ». Elle décrit une phase d’expansion extraordinairement rapide lorsque l’Univers n’avait que quelques fractions de seconde. L’instrument QUBIC, qui sera installé en Argentine en 2021, est conçu pour tenter de confirmer cette théorie. La séance accueillera Jean-Christophe Hamilton, directeur de recherche au CNRS-IN2P3, laboratoire APC (Paris), porte-parole du projet QUBIC, Matías Zaldarriaga, docteur en sciences physiques au MIT (Massachusetts Institute of Technology) et membre de l’Académie nationale des sciences des États-Unis. Voir l’évènement
  • 26 – 28 avril 2021
Le forum pour les sciences en Amérique Latine et dans les Caraibes (CILAC)
Du 26 au 28 avril, s’est tenu le Forum CILAC depuis Buenos Aires en format hybride. L’édition 2021 était consacrée au rôle de la science dans le contexte de la pandémie, aux défis éthiques de l’intelligence artificielle, aux opportunités de l’économie numérique, au droit à la science et au changement climatique. Voir l’évènement
  • 22/04/2021
Une thérapie expérimentale pour rétablir les fonctions motrices
Un travail de Ramiro Quintá, chercheur du CONICET au laboratoire de médecine expérimentale « Dr. Jorge Toblli » de l’hôpital allemand, propose, à partir d’un modèle animal, une approche thérapeutique expérimentale pour restaurer la fonction motrice après une lésion complète de la moelle épinière. L’étude a été publiée dans le « Journal of Neurotrauma » de la National Neurotrauma Society des États-Unis et de l’International Neurotrauma Society. En utilisant une technique de microscopie avancée, associée à des techniques de microchirurgie, Quintá a pu obtenir des images tridimensionnelles des phénomènes de reconnexion qui se sont produits après la lésion complète de la colonne vertébrale et l’administration de la protéine Netrin-1 chez un rat paraplégique dont la moelle épinière a été complètement sectionnée au niveau thoracique. Lire l’article
  • 23/04/2021
Un chercheur du CONICET distingué par la Société de Mastozoologie Marine
La Society for Marine Mammalogy a distingué Enrique Crespo, chercheur du CONICET au Centre d’étude des systèmes marins (CESIMAR), du CONICET-CENPAT. Cette association internationale non gouvernementale et sans but lucratif a pour objectif de promouvoir la recherche, la diffusion et la conservation des mammifères marins. Enrique Crespo a reçu la distinction dans la catégorie Fellow pour sa contribution à la diffusion des connaissances sur les mammifères marins.  Lire l’article
  • 26/04/2021
Andrea Gamarnik élue à l’Académie américaine des arts et des sciences
Andrea Gamarnik, chercheuse à l’Instituto de Investigaciones Bioquímicas de Buenos Aires (IIBBA, CONICET-Fundación Instituto Leloir), fut élue à L’Académie américaine des arts et des sciences (AAAS) pour ses contributions dans le domaine de la virologie moléculaire. Au fil des ans, le laboratoire de Mme Gamarnik a apporté des contributions fondamentales dans la compréhension du mécanisme de réplication des virus de la dengue et du Zika. Après la déclaration de la pandémie de covid-19, elle a mis au point, en un temps record, les premiers tests sérologiques argentins approuvés par l’ANMAT. Lire l’article
  • Covid-19
Production massive de la protéine Spyke
L’agence CyTA-Leloir a signalé qu’une nouvelle entreprise technologique argentine, dirigée par des scientifiques et en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Buenos Aires, a annoncé qu’elle allait produire à grande échelle et avec des méthodes plus économiques la protéine Spike, un élément clé pour le développement de kits de diagnostic du du coronavirus et d’applications thérapeutiques. Lire l’article

Bolivie

  • 27/04/2021
Entretien avec le biologiste néerlandais Vincent Vos sur l’Amazonie bolivienne
Le biologiste néerlandais Vincent Vos, qui arpente l’Amazonie bolivienne depuis 20 ans, a évoqué avec le media Sputnik les multiples menaces qui pèsent sur un écosystème partagé par neuf pays et considéré comme le poumon de la planète. Selon un rapport du Monitoring the Andean Amazon Project (MAAP), plus de 65% de la déforestation enregistrée en 2020 a eu lieu au Brésil, où 1,5 million d’hectares ont été perdus, soit 13% de plus qu’en 2019. Le pays suivant sur la liste est la Bolivie où 240 000 hectares de forêt tropicale ont été rasés l’année dernière, dépassant son record de 2017. Les incendies de septembre 2020 dans le département de Santa Cruz (est), où les forêts de Chiquitanía et de Chaco ont été touchées, ont contribué à cette perte. Lire l’article

 Brésil

  • 09/04/2021
Biodiversité : le Brésil pourrait abriter 20 000 espèces encore inconnues
Selon une recherche menée par Mário Moura, docteur en écologie et professeur invité au département des sciences biologiques de l’Université fédérale de Paraíba (UFPB), le Brésil serait en tête de la liste des pays ayant le plus grand potentiel de découverte de nouvelles espèces de vertébrés terrestres. Cette étude, portant le titre « Shortfalls and opportunities in terrestrial vertebrate species discovery », fut publiée dans la revue « Nature Ecology and Evolution ».  Lire l’article
  • 14/04/2021
Coopération scientifique France-Brésil : série de podcasts
Dans le cadre de coopération scientifique entre la France et le Brésil, des podcasts à destination du public non spécialisé sont proposés par le Consulat Général de France à São Paulo et le Pôle Brésil de l’Institut des Amériques. Le cycle « Entre la France et le Brésil : l’actualité de la coopération scientifique » présente des recherches menées par des Brésiliens et des Français, issues de projets de coopération scientifique entre les deux pays. Les premiers épisodes, déjà disponibles, bénéficient de la participation de l’anthropologue de l’art Christine Douxami, professeur d’études théâtrales à l’Université de Franche-Comté. Le Consulat général de France à São Paulo poursuit également son cycle de conférences sur le Covid-19, à travers le regard de chercheurs français et brésiliens. La quatrième conférence « La rhétorique de la 1ère guerre mondiale dans la crise française de la Covid-19 » a été donnée par Stéphane Audouin-Rouzeau, directeur d’études à l’EHESS. Voir la vidéo –   Lire l’article
  • 15/04/2021
L’institut National pour la Recherche Spatiale fête ses 60ans en vidéos
Pour célébrer le 60ème anniversaire de l’INPE, une série de vidéos « INPE 60 ans en flashs » a débuté le 15 avril, apportant des témoignages et des reportages sur l’histoire de l’Institut. Les vidéos, de courte durée, seront diffusées sur le site internet et les réseaux sociaux de l’INPE. Les vidéos seront rassemblées sur la chaîne YouTube de l’INPE, sous le hashtag #inpe60anos.  La première vidéo de la série, celle du directeur de l’INPE entre 1963 et 1976, Fernando de Mendonça, peut d’ores et déjà être visionnée
ici. Lire l’article
  • 23/04/2021

Réseau brésilien des femmes scientifiques
Des femmes scientifiques brésiliennes se sont réunies en comité de réflexion pour sauvegarder et promouvoir leurs productions scientifiques, mais aussi pour agir pour la défense des femmes à partir d’une perspective qui vise à attirer l’attention sur la condition des femmes brésiliennes dans la pandémie. Le 23 avril était lancé un webinaire d’ouverture de ce réseau.  Voir la vidéo / Voir le site

  • 28/04/2021

Semaine de la Biblio économie
Les inscriptions sont ouvertes pour la VIe semaine académique du cours de bibliothéconomie de l’Université de Caxias do Sul (UCS). Avec pour thème « Pratiques innovantes et responsabilité sociale en bibliothéconomie », l’événement se déroulera en ligne du 3 au 6 mai, de 19h30 à 21h30. La sixième semaine académique du cours de bibliothéconomie de l’UCS propose des conférences avec des professionnels du domaine de la bibliothéconomie et des sciences de l’information. Voir la vidéo / S’inscrire

  • Nomination

La rectrice de l’UFRJélue vice-présidente d’un consortium universitaire américain
La rectrice de l’UFRJ Denise Pires de Carvalho a été élue vice-présidente d’un consortium universitaire américain. Elle représentera le Brésil au sein de l’Organisation universitaire interaméricaine.. Lire l’article 

  • Mai 2021

Webinaire « Le rôle des sciences sociales dans le développement du Brésil »
Le 6 mai à 17h
, la Fondation Fernando Henrique Cardoso organise un webinaire sur le rôle des sciences sociales dans le développement du Brésil. L’évènement pourra être suivi en ligne via ZOOM ou Facebook et s’articulera autour de la question : « Quelle est la contribution des sciences sociales au développement du Brésil dans cette période de notre histoire ? ». Ce sera également un hommage à l’un des grands scientifiques brésiliens, Simon Schwartzman, qui vient de publier son autobiographie A False Miner : Memoirs of Politics, Science, Education and Society aux éditions Intrínseca (Real History imprint).    Lire l’article

  • Été 2021

Histoire de la diplomatie brésilienne
Du 4 mai au 8 juillet 2021, le Think Tank brésilien de référence en matière de relations internationales CEBRI réunira de grands noms de la diplomatie brésilienne pour dresser un panorama historique de la politique étrangère du pays. Le 4 mai, aura lieu le lancement du premier cours en ligne « Histoire de la diplomatie brésilienne – De l’Empire au XXIe siècle », avec la participation d’universitaires, d’ambassadeurs, de ministres et d’anciens présidents, qui sont la mémoire vivante de l’élaboration de la diplomatie brésilienne à différentes périodes de son histoire. Voir le programme  

Chili

  • 15/04/2021
Séisme mouvant
Des résultats récemment publiés par une revue du groupe Nature corroboreraient la corrélation entre la libération permanente d’énergie et l’absence de séismes de grande intensité. Au cours des trois dernières années, un groupe de scientifiques chiliens a mené une étude qui a permis de déterminer que la rivière Liquiñe, située dans la région de Los Ríos, s’est déplacée vers le nord en raison de l’activité sismique enregistrée dans la zone de faille Liquiñe-Ofqui (ZFLO). Ces résultats sont d’une grande importance pour le développement de futures recherches le long de la marge continentale chilienne. L’étude est dirigée par Luis Astudillo Sotomayor, géologue de l’Unuversité Catholique del Norte et étudiant du programme de doctorat en sciences géologiques de la faculté des sciences chimiques de l’Universidad de Concepción, UdeC.  Lire l’article
  • 19/04/2021
Des conférences pour l’océan
Le Centro de Investigación Dinámica de Ecosistemas Marinos
(IDEAL) de l’Université Australe (UACh) a organisé les 27, 28 et 29 avril trois conférences destinées aux étudiants de tout le pays. Les thèmes de ce premier cycle sont l’océan, les glaciers et les tsunamis. La diffusion de ces conférences s’est faite par zoom. Lire l’article
  • 23/04/2021

Une initiative pour lutter contre la pollution lumineuse
Le projet de norme lumineuse du Ministère de l’environnement, publié le 23 avril au Journal officiel, vise à étendre à toutes les régions la protection du ciel contre la pollution lumineuse, en cherchant à préserver le ciel astronomique, la biodiversité et la santé des personnes. La norme lumineuse chilienne actuellement en vigueur a pour objectif la protection de la qualité du ciel pour le développement de l’astronomie mais son application est limitée aux régions d’Antofagasta, Atacama et Coquimbo. La pollution lumineuse augmente d’environ 2% par an dans le monde. L’inquiétude suscitée par ce problème a conduit le monde scientifique à demander qu’il soit traité de la même manière que les autres types de pollution, non seulement en raison de son impact sur l’observation astronomique, mais aussi sur la santé et de ses effets sur la biodiversité.  Lire l’article

 

Colombie

  • 20/04/2021
Pacifique : une expédition exploratoire colombienne
Le 28 avril a débuté l’expédition scientifique Pacifique à destination de Bocas de Sanquianga, un projet national qui vise à étendre les connaissances scientifiques et à contribuer au développement durable des zones marines et côtières du Pacifique colombien. L’émission de radio Construyendo País Marítimo (Construire un pays maritime) est revenue sur cette expédition et ses objectifs. Lire l’article
  • 22/04/2021
Appel du Ministère des Sciences pour la mobilité académique avec l’Europe
Cet appel vise à créer une banque de candidats éligibles pour financer la mobilité internationale entre les chercheurs colombiens qui font partie des entités du Système national de la science, de la technologie et de l’innovation (SNCTI) et leurs pairs en France, en Allemagne et en Turquie, dans le cadre du développement de projets ou d’avant-projets conjoints de recherche, de développement technologique et d’innovation. Peuvent participer les chercheurs colombiens qui sont actuellement reconnus par le Ministère comme chercheurs seniors, juniors, associés ou émérites à la date de clôture de l’appel (14 mai 2021), ainsi que les chercheurs en formation (doctorants), qui doivent à la fois avoir l’aval des institutions  faisant partie de la SNCTI et avoir des projets de recherche en cours de développement avec la France, l’Allemagne ou la Turquie. Lire l’article

Equateur

  • 15/04/2021
Des chercheurs analysent l’impact de l’utilisation des cuisinières à induction et à gaz sur l’économie et la santé des Équatoriens
On estime que 2,7 milliards de personnes utilisent régulièrement du bois de chauffage ou du charbon de bois comme combustible de cuisson, ce qui génère de la pollution à l’intérieur des habitations en raison de l’émission de polluants nocifs pour les êtres humains. Les chercheurs de l’USFQ (Universidad San Francisco de Quito) étudient des modes de consommation de différents combustibles de cuisson par les ménages équatoriens et analysent des avantages, des bénéfices, des inconvénients et des conséquences de chaque source de cuisson.Lire l’article
  • 25/04/2021
Le Colibri équatorien qui épate la science
Appelé la « petite étoile équatorienne », ce colibri, dont la taille ne dépasse pas 14 cm, est capable de produire des sons très aigus. L’Oreotrochilus chimborazo chante à une fréquence de base de 13,4 kHz, qui peut atteindre 16 kHz, selon une étude publiée dans la revue « Science Advances », alors que la grande majorité des oiseaux émettent des sons allant de 2 à 8 kHz. C’est aussi le seul colibri qui peut vivre à une altitude de 5 200 mètres au-dessus du niveau de la mer, défiant le froid glacial des montagnes du Paramus équatorien.   Lire l’article
  • 28/04/2021
Activités de recherche suspendues aux Galapagos
La recherche scientifique est à l’arrêt depuis la pandémie. Tortues géantes, iguanes et autres espèces de ce sanctuaire écologique du Pacifique ont échappé à la curiosité des touristes et des scientifiques. Vaste territoire volcanique de 234 îles, îlots et rochers, peuplé de seulement 30.000 personnes, l’archipel a été strictement confiné durant quatre mois, après la détection du covid-19 fin février 2020 sur le continent. Il y « a eu un impact direct sur le plan scientifique : 60% des activités de recherche prévues en 2020 ont été suspendues », indique Danny Rueda, directeur du Parc national des Galapagos (PNG), qui veille sur 97% des terres de l’archipel et l’une des plus vastes réserves marines de la planète. Lire l’article 

Guyane

  • 29/04/2021
Séminaire sur l’orpaillage clandestin en Amazonie et en Guyane française organisé par l’IDA
L’orpaillage informel est une activité présente dans les Amériques, en Asie et en Afrique, qui fait vivre au moins vingt millions de personnes et produit 25% de l’or mondial. Au Brésil, les orpailleurs informels et/ou clandestins sont dénommés garimpeiros. Dans les années 1970, ils ont été à la source d’un certain nombre d’innovations technologiques, et leur emprise s’est considérablement étendue en Amazonie. Depuis les années 1990, ils dépassent les frontières de leur pays et déploient leur système dans les pays voisins, en particulier au Suriname et en Guyane française. Dans ce dernier territoire, l’Etat déploie des moyens considérables pour lutter contre l’orpaillage illégal (LCOI) y mobilise non seulement les forces de sécurité intérieure, mais également les forces armées. Pour autant, les garimpeiros montrent une surprenante résilience et, treize ans après le début de l’opération Harpie, ils sont toujours présents sur tout le territoire guyanais
Voir l’article
  • 27/04/2021
18e mission de Véga : le lanceur doit mettre sur orbite Pléiades Neo 3, un satellite d’observation de la terre et des sciences
Le centre spatial guyanais renoue avec les missions : Vega va décoller de Kourou pour son 18e lancement. Pléiades Neo 3 est le premier satellite de très haute résolution de la nouvelle constellation d’observation de la Terre opérée par Airbus Defence and Space. Lire l’article 

Paraguay

  • 15/04/2021
Les enseignants chercheurs du programme « PROCIENCIA », financé par le FEEI, réalisent une étude sur la lignée circulante du SRAS-CoV-2
Grâce au financement du Fonds d’excellence pour l’éducation et la recherche (FEEI), qui soutient le CONACYT dans l’exécution du programme PROCIENCIA, le projet « Étude de la dynamique de transmission et de la variabilité génétique du SRAS-CoV-2 circulant au Paraguay par l’analyse des séquences du génome viral » a pu voir le jour. Ce projet permet aux chercheurs, tels que Mario Martínez, directeur de l’Institut de recherche en sciences de la santé (IICS) et Magalí Martínez, enseignant-chercheur au département de biologie moléculaire et de biotechnologie du même institut, d’avancer dans la recherche sur les variantes du SRAS-CoV-2 circulant dans le pays. La FEEI est une entité publique avec la participation de la société civile, créée pour allouer des ressources à des programmes et des projets ayant pour objectif d’augmenter la qualité de l’éducation, dans la recherche de l’excellence éducative et la promotion de la recherche et du développement. PROCIENCIA est l’un de ces programmes, et son objectif est de renforcer les capacités nationales en matière de recherche scientifique et de développement technologique.. Voir le projet
  • 26/04/2021
Une chercheuse de PRONII est la première femme ambassadrice de « Marca Pais »
Le Dr Fátima Mereles, chercheuse en botanique à la faculté des sciences chimiques de l’Université nationale d’Asuncion, classée au niveau III du Programme national d’incitation des chercheurs (PRONII) du Conseil national de la science et de la technologie (CONACYT), est la première femme à être ambassadrice de Marca País Paraguay. La marque pays du Paraguay ne consiste pas seulement à avoir une image ou un logo pour identifier les produits, mais elle concerne aussi la culture et la tradition du pays et, dans cet effort, la modalité « Ambassadeurs de la marque pays » a été déterminée. La scientifique a reçu cette reconnaissance pour sa contribution à la biologie tant au niveau national qu’international. Parmi ses contributions les plus significatives figure la découverte de cinq espèces appartenant au genre Eleocharis (famille des Cyperaceae), et ses collections sont distribuées dans d’importants herbiers des villes d’Asuncion, de Genève, de New York, de Buenos Aires et de Corrientes. Lire l’article

Pérou

  • 22/04/2021
Découverte d’une nouvelle espèce de grenouille au Pérou
Cet amphibien dont la gorge, la poitrine et le ventre sont bruns ou gris foncé, avec des taches blanches éparses et des pattes brun foncé, a été aperçu dans un parc naturel de l’Amazonie péruvienne. « Les zones naturelles protégées du Pérou apportent une fois de plus une contribution précieuse à la science dans le monde, avec la découverte d’une nouvelle espèce d’amphibien enregistrée dans la réserve communale d’El Sira, au centre-est du pays où commence l’Amazonie péruvienne », a annoncé le Sernanp dans un communiqué. La grenouille appartient au genre Pristimantis sira, une espèce qui habite l’écosystème des forêts de montagne situées entre 1 550 et 2 200 mètres d’altitude Lire l’article
  • 24/04/2021
Publication « Femmes péruviennes pour la nature »
La journaliste Denisse Sotomayor a présenté son livre « Femmes péruviennes pour la nature » qui rassemble des histoires inspirantes de dix femmes menant des projets qui stimulent l’économie péruvienne tout en protégeant l’environnement. L’ouvrage donne la parole à ces femmes scientifiques, ingénieures, artisanes, communicatrices et pêcheuses qui représentent les valeurs du Pérou bicentenaire : inclusion, innovation et durabilité. Ce livre virtuel gratuit est un hommage à la femme péruvienne entreprenante dont le principe est de contribuer au développement social, économique et, surtout, naturel de notre pays. En outre, une version à colorier pour les enfants a également été publiée. Ces histoires voient le jour grâce au cofinancement d’Innóvate Perú et du Ministère de la production. Voir le livre

Uruguay

  • 24/04/2021
Petit pays, grande science ?
La croissance durable d’une société dépend des connaissances qu’elle génère, et les progrès à cet égard dépendent de l’investissement du pays dans le système scientifique et technologique. Il existe une forte corrélation positive entre le pourcentage du produit intérieur brut (PIB) investi dans la science et la technologie et le PIB par habitant, ce qui rend l’investissement dans ce secteur essentiel au développement économique et au progrès social. Pour l’Uruguay en particulier, l’octroi de ressources plus importantes à ce secteur se justifie car il réduit la dépendance technologique vis-à-vis d’autres pays plus développés, tout en permettant l’étude et l’analyse de différents problèmes (économiques, sociaux, productifs, etc.) et le développement potentiel de solutions pour ceux-ci.. Lire l’article
  • 26/04/2021
Juan Pablo Tosar, le biochimiste uruguayen mis en avant par Nature
Juan Pablo Tosar est chercheur à l’unité de biochimie analytique de la faculté des sciences de l’Udelar et chercheur associé à l’Institut Pasteur de Montevideo. La prestigieuse revue Nature lui consacre un article dans son nouveau numéro. Son domaine d’étude est l’acide ribonucléique (ARN), fondamental pour l’expression et la synthèse des protéines. Son équipe a trouvé une méthode qui permet de voir l’ARN en dehors des cellules avant qu’il ne soit dégradé par les protéines qui le détruisent. Lire l’article