Pérou : Lancement de l’IRP « SPOC »

El Niño et le système d’upwelling péruvien : des origines cénozoïques aux changements anthropiques

Lancement de l’IRP « SPOC » ce vendredi 25 mars


L’extraordinaire productivité de l’upwelling péruvien, enjeu économique majeur, est menacée par une désoxygénation croissante, l’acidification de l’océan, et des évènements El Niño dont les impacts sont ici les plus dévastateurs. L’IRP SPOC propose de consolider, sous la coordination du LOCEAN, un partenariat triangulaire entre six laboratoires français (25 participants), l’Université péruvienne Cayetano Heredia (UPCH) (8 participants) et l’Institut de la mer du Pérou (IMARPE) (27 participants). En intégrant observations in-situ et paléoclimatiques, expérimentation et modélisation, les équipes évalueront les forçages de la variabilité d’El Niño, de l’upwelling, de la productivité et de l’oxygénation, sur des échelles de temps géologiques à saisonnières, ainsi que les impacts sur les écosystèmes. L’estimation de la sensibilité du système et des incertitudes des projections permettra une évaluation des risques socio-économiques associés aux changements anthropiques, en particulier pour la mariculture d’Argopecten purpuratus. Le transfert de savoir vers la société sera assuré à travers l’ENFEN et le « CITE acuicola » de l’UPCH. L’IRP SPOC bénéficiera du parc analytique et de la puissance de calcul disponible au LOCEAN, des équipements océanographiques et des bases de données de l’IMARPE, et des laboratoires de l’UPCH. Dans la continuité des collaborations passées et actuelles, l’IRP sera étroitement lié à la formation, de la License au doctorat, pour la construction d’une structure internationale durable.


Retrouvez le programme ici

lien de connexion :  https://upch.zoom.us/j/8794598513