Webinaire de la Fondation Fernando Henrique Cardoso – Le rôle des sciences sociales dans le développement du Brésil

 

Le 6 mai à 17h, la Fondation Fernando Henrique Cardoso organise un webinaire sur le rôle des sciences sociales dans le développement du Brésil. L’évènement pourra être suivi en ligne via ZOOM ou Facebook.

****

Les sciences sociales vivent en tension permanente avec les sociétés qu’elles reflètent et sur lesquelles elles agissent. D’une part, pour se développer en tant que disciplines du savoir, elles doivent délimiter leur propre champ, conquérir leur autonomie relative par rapport aux exigences du milieu environnant. D’autre part, elles doivent être capables de répondre aux préoccupations, aux problèmes et aux défis posés par la société.

Au Brésil, la production de connaissances dans le domaine des sciences sociales n’a jamais cessé de refléter les questions politiques et sociales contemporaines et d’influencer le débat public et les politiques gouvernementales.

Quelle est la contribution des sciences sociales au développement du Brésil dans cette période de notre histoire ? C’est la question clé de ce webinaire, qui sera également un hommage à l’un des grands scientifiques brésiliens, Simon Schwartzman, qui vient de publier son autobiographie A False Miner : Memoirs of Politics, Science, Education and Society aux éditions Intrínseca (Real History imprint).

****

Les intervenants :

Bernardo SorjSociologue, directeur du Centre Edelstein pour la politique sociale et de Plataforma Democrática. Titulaire d’un doctorat en sociologie de l’université de Manchester (Royaume-Uni), il a été professeur à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) et est l’auteur de 30 livres et de plus d’une centaine d’articles.

Elizabeth BalbachevksyProfesseur associée au département de sciences politiques de l’université de São Paulo (USP) et coordinatrice du Centre de recherche sur les politiques publiques de l’Institut d’études avancées de l’USP (NUPPs/IEA-USP), elle contribue également au programme de Maitrise qui porte sur la recherche et l’innovation dans l’enseignement supérieur, porté par l’Université  de Tampere (TUNI, Finlande) avec le soutien du programme Erasmus Mundus (Union européenne).

Simon SchwartzmanTitulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université de Californie à Berkeley, il est membre de l’Académie des sciences du Brésil et chercheur associé à l’Institut d’études de politique économique/Casa das Garças (IEPE/CdG). Il a été président de l’IBGE de 1994 à 1998. Il est l’auteur de « The Democratic Way : How economic and social development occurs in Brazil » (Editora Campus-Elsevier, 2014) et « Brazil – The New Social Agenda » (avec Edmar Bacha, Rio de Janeiro, LTC, 2011).